Mardi 20 novembre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

“Sámi, une jeunesse en Laponie” dans les salles françaises !

Par Sarah Chabane | Publié le 09/11/2018 à 07:00 | Mis à jour le 09/11/2018 à 09:48
Photo : Image extraite du film "Sámi, une jeunesse en Laponie" - Capture d'écran Youtube
Sameblod film Amanda Kernell

Mercredi 14 novembre, retrouvez le film d’Amanda Kernell dans les salles de cinéma françaises ! Retour sur ce film qui a rencontré un succès inattendu à sa sortie en Suède et a reçu le prix LUX en 2017.
 

Un film au succès inattendu 

Sorti dans les salles en Suède 2017, Sameblod (ou Sámi, une jeunesse en Laponie) a été réalisé par Amanda Kernell une réalisatrice suédoise originaire d’Umeå dans le nord de la Suède. Née d’une mère suédoise et d’un père sami la réalisatrice a grandi dans la culture samie et ceci a inspiré son travail. En 2015, elle sort son court métrage Stoerre Vaerie (La Grande montagne du nord) qui obtient plusieurs prix dans des festivals. Ce court métrage est en réalité le début du long métrage Sameblod sorti deux ans après.

Le film relate l’histoire d’Elle Marja une adolescente samie dans les années 1930, à l’époque où la politique eugéniste suédoise envers les Samis est la plus marquée. Envoyée dans une école nomade avec sa soeur elle refuse d’accepter son sort de ”lapp” et veut être libre à tout prix quitte à abandonner les siens, son identité et son langage.

 

 

Le film a été récompensé de nombreux prix dont celui de meilleur film nordique au festival du film de Göteborg et ceux du meilleur film européen et meilleur réalisateur pour un premier film au festival de Venise. En novembre dernier, Sameblod a reçu le le Prix LUX, un prix décerné chaque année depuis onze ans par le parlement européen. 
Le film qui remporte ce prix bénéficie d’une aide à la distribution du film dans toute l’Union Européenne grâce à la création de sous-titres dans les vingt-trois langues de l’UE et la mise sur pellicule du film. Remporter un tel prix permet à des films indépendants de se diffuser au-delà de ses frontières. Au départ, il était prévu que Sameblod ne soit diffusé que dans six salles de projection en Suède mais son succès inattendu a permis l’élargissement de sa programmation et la mise en place de sous-titres en anglais dans certains cinémas.

 

Les raisons d’un tel accueil ?

Un tel succès peut s’expliquer car en 2018, les Suédois.e.s savent finalement peu de choses sur le peuple autochtone qui vit dans leur pays. Comme le soulignait Amanda Kernell dans un entretien sur son film avec Sverige Radio :

Il n'y a pas de connaissances [...] vous n'apprenez rien à l'école. Lorsque je suis allée à l'école, nous lisions une phrase (dans nos livres scolaires): "Les Samis sont un peuple autochtone vivant dans quatre pays." C'était tout ! Et je crois que cela n'a pas changé

Elle considère que réaliser son film était similaire au fait de réaliser un "film de science-fiction" car elle seule, connaissait réellement le sujet et devait choisir quoi mettre en avant et montrer au public suédois. Les Samis sont considérés comme "exotiques", comme une attraction touristique au même titre que la balade en motoneige lorsqu’on voyage en Laponie. Il semble donc qu’après des décennies à se cacher les Samis ont décidé de dévoiler une partie sombre de l’histoire de ce pays en apparence parfait. La réalisatrice voulait ainsi proposer un film très réaliste et a passé des années à effectuer des recherches.

Le film a donc intrigué et a également donné une image sans concession des traitements infligés par les Suédois aux Samis et des conséquences qu’a eues la politique d’assimilation. Pour les Samis il s’agissait d’abandonner, de renier leur culture et leur identité pour aspirer à s’intégrer et même cela n’était pas assez. La honte est un des thèmes centraux et pour Amanda Kernell l’histoire d’Elle Marja existe dans toutes les familles samies qui ont été déchirées entre ceux coupant les ponts avec leur culture et origines et et ceux qui ont décidé de perpétrer les traditions. 
 
------

A l’occasion de sa sortie en France, l’ambassade de Suède en France fait gagner 12 places pour aller voir le film en France !

Si vous avez envie de découvrir « Sámi, une jeunesse en Laponie », (séance de votre choix dans les salles qui le programment) tentez votre chance en répondant à la question :

Quel jour célèbre-t-on la fête nationale des Sámi ?

Envoyez votre réponse à info@amb-suede.fr avant le 12 novembre, jour de la sélection des gagnants !



Source : Mémoire de Master 2 : Entre conflits d’intérêts et aspiration à l’autodétermination, quelle situation pour le peuple sami en Suède en 2017 ? par Sarah Chabane

 

Sarah Chabane, 09 novembre 2018

Nous vous recommandons

Untitled design (3)

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

TENDANCE

Le Cadeau de Noël 2018 sera durable !

C'est une tradition, chaque année la Suède élit son cadeau de Noël l’année ou “årets julklapp” : le  cadeau le plus tendance que vous serez certain.e de retrouver sous le sapin...

Communauté

PORTRAIT

Portrait : Journal d’un artiste français à Stockholm

Au bord du l'eau dans un charmant appartement au sud de Kungsholmen, se trouve l’atelier d’Alex, artiste français installé à Stockholm depuis près de deux ans. Le Petit Journal Stockholm l’a rencontré

Vivre à Stockholm

SOCIÉTÉ

Quiz - Testez votre niveau de "suéditude" !

Après un premier quiz qui testait votre connaissance de la Suède, la rédaction vous propose de démarrer la semaine avec un nouveau quiz. Cette fois-ci testez votre niveau de "suéditude"...

Sur le même sujet