Jeudi 20 septembre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Patrick Hamel, la poésie du XIXème dans les veines

Par Kristen Collie | Publié le 28/03/2018 à 07:00 | Mis à jour le 12/04/2018 à 19:41
Photo : Patrick Hamel sur la scène du restaurant Camarillo à Rådmansgatan, au centre de Stockholm. ©Louisa Karmoudi
Patrick Hamel sur la scène du restaurant Camarillo à Rådmansgatan, au centre de Stockholm. ©Louisa Karmoudi

Contacté par l’Alliance française de Stockholm dans le cadre du mois de la francophonie, l’artiste Patrick Hamel est venu présenter son spectacle "Voyage dans la poésie" les 22 et 23 mars derniers à Stockholm et Uppsala. Passeur de mémoire des grands poètes du XIXème siècle, la rédaction du Petit Journal Stockholm est partie à la rencontre de ce messager de la poésie.

Chanteur, comédien, musicien, des planches de théâtre au grand écran, en passant même par le petit écran, Patrick Hamel est un artiste plurivalent se voulant promoteur de la langue française. Baigné dans l’univers des poètes français du XIXème siècle, son spectacle "Voyage dans la poésie" rend hommage aux illustres Rimbaud, Baudelaire et autre Mallarmé au travers d’un récital musical où Patrick Hamel se met au service des mots.

Il nous a accordé une interview :

Depuis septembre 2017 vous nous proposez ce récital musical à travers les grands poèmes du XIXème siècle. D’où vous est venue l’idée de ce Voyage dans la poésie ? 
P.H : Cela fait une quinzaine d’années que je fais ce travail, donc l’idée était d’associer des jolis mots qui ont une vraie nécessité. Je voulais marier la poésie avec la musique. Dans ce spectacle, vous retrouvez toutes mes influences musicales. Le Voyage dans la poésie, je me suis aperçu au fil du temps, que c’était un voyage avec les mots, mais également un voyage avec les sons. Et pour reprendre le terme d’Arthur Rimbaud, c’est une véritable alchimie du verbe. 

Patrik Hamel
Photo : tous droits réservés


En quelques mots, comment décririez-vous l’univers de ce récital poétique ? 
P.H : C’est un voyage dans les mots, dans le vocabulaire très riche de la poésie du XIXème siècle. A la fin de mon spectacle, beaucoup de gens viennent me voir, me tapent dans l’épaule et me disent : "on a fait un vrai voyage". Sans prétention, je me considère comme un passeur de mémoire. Notre langue est belle et il ne faut pas la laisser aux oubliettes.

Après les Chants poétiques, sortis en CD en 2006 par la maison de disque de Leo Ferré, vous n’êtes pas à votre premier coup d’essai en terme de récital poétique… 
P.H : A l’époque j’écoutais énormément Léo Ferré et la véritable chanson française. Lorsque je comparais mes textes à ces artistes, je me disais : "Patrick, il y a un problème". Donc comment faire pour être intelligent dans les mots ? Etant depuis toujours passionné par les romans du XIXème, Flaubert, Proust, Dumas, Hugo etc. et en particulier la poésie, l’idée m’est venue : "Tu vas défendre ces poètes et retrouver enfin ces mots qui en valent vraiment la peine et tu vas composer des musiques dessus". Je suis désormais un musicien qui se met au service des mots. Lorsque j’interprète le fabuleux poème de Rimbaud, Le bateau ivre, je suis au service de ce texte. Alors j’ai réalisé ce premier album (Chants poétiques, 2006), je l’ai envoyé à cette maison de disque, EPM, et ils m’ont dit : "Tout n’est pas parfait mais on va te distribuer".

 

Patrick Hamel
Photo : epmmusique.fr


Un peu comme Rimbaud, vous enfilez le costume d’explorateur et d’aventurier en vous produisant ici à Stockholm. Pourquoi s’être tourné vers la Suède ? 
P.H : Cela vient de ma productrice franco-suédoise, Anna Hultgren, native de Stockholm, qui par son réseau m’a dirigé vers ce pays. Elle s’est mise en contact avec Carola, la responsable de l’Alliance française de Stockholm. Etant dans une dynamique de valorisation de la langue française, j’ai tout de suite accepté. 

Ce spectacle se produit dans le cadre du mois de la francophonie. En quoi, selon vous, est-il important de promouvoir la langue française ? En quoi le Voyage dans la poésie participe-t-il à cette promotion ? 
P.H : Promouvoir la langue française est fondamental. Notre président, Emmanuel Macron, a la volonté de faire du français la 3ème langue la plus parlée au monde. On a la chance d’avoir un gouvernement très littéraire et extrêmement sensible et soucieux de promouvoir notre langue. Je pense au président qui est capable de réciter du Victor Hugo par exemple. Dans le cadre de cette promotion, le gouvernement a besoin de "passeurs de la langue française" que ce soit dans les pays francophones ou dans le milieu de l’éducation. Je pense, à travers mon spectacle, m’inscrire parmi ces passeurs. 

Patrick Hamel
Musicien aguerri jouant de plusieurs instruments, Patrick Hamel a conquis l’audience franco-suédoise venue voir son récital musical. ©Louisa Karmoudi

 

Chanteur, comédien, musicien… des planches de théâtre au grand écran (Jackie) en passant même par le petit écran (Plus belle la vie, Scènes de ménage), vous êtes un véritable artiste complet. Que vous apporte cette plurivalence ? 
P.H : Du bonheur, de la passion et du travail ! Quotidiennement et du matin au soir, voilà ce qui rythme ma vie d’artiste. 

Décrivant la poésie comme un "engagement dans la vie voire dans la politique" vous menez une sorte de combat intimement corrélé à un devoir de mémoire ? 
P.H
: C’est un postulat. La vie est un combat. Après, chacun choisit son combat, mais pour moi, le plus beau, est celui des mots. Avec des mots on peut combattre toute la bêtise qui règne sur cette planète. Selon moi, les poètes sont au-dessus de tout ça. A partir du moment où l’on entre dans la poésie cela nous offre une conduite de vie, un chemin à suivre. C’est difficile, il faut la mériter, surtout celle du XIXème. Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Mallarmé, etc. cela semble complexe. Comme la vie, c’est un engagement.  

Vous rêviez d’exporter votre spectacle à l’étranger. Voilà chose faite. Quels sont vos prochains projets ? 
P.H
: Je vais avoir l’honneur, grâce à la médiathèque de Puteaux (Hauts-de-Seine) le 2 mai, de lire les textes des lauréats de leur concours de poésie. Ensuite, à partir du 28 mai, toujours dans cette optique de passeur de la langue française, je vais jouer et intervenir dans différentes écoles sur Paris. Enfin, le gros morceau qui est signé, je vais jouer au festival d’Avignon cet été, du 6 au 30 juillet tous les soirs à la maison de la poésie. 

Pour en savoir plus sur Patrick Hamel : 
Portrait réalisé par Le Petit Journal : https://lepetitjournal.com/culture/patrick-hamel-le-messager-de-la-poesie-francaise-162685

Site internet : http://www.patrick-hamel.com/

Productrice Anna Hultgren : +33 (0)699604848

Kristen Collie, 28 mars 2018
 

Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

FOOT

AIK-Hammarby, un derby capital(e)

En ce Dimanche 23 Septembre à 15h, le leader du championnat AIK recevra le deuxième Hammarby dans son antre de Solna la Friends Arena. La suprématie de la ville ainsi qu’un titre de champion de Suède

Que faire à Stockholm ?

FOOT

AIK-Hammarby, un derby capital(e)

En ce Dimanche 23 Septembre à 15h, le leader du championnat AIK recevra le deuxième Hammarby dans son antre de Solna la Friends Arena. La suprématie de la ville ainsi qu’un titre de champion de Suède