Mercredi 30 septembre 2020
Stockholm
Stockholm

Louis Jouhet, un français dans la ville

Par Fabienne Roy | Publié le 14/07/2020 à 06:30 | Mis à jour le 14/07/2020 à 10:16
Photo : Louis Jouhet
Louis jouhet stockholm igaming

Le Petitjournal.com Stockholm est allé à la rencontre de Louis Jouhet. Ce français nous partage son expérience d'intégration à Stockholm. 

 

Bonjour Louis, peux-tu te présenter rapidement?

Bonjour l’équipe du Petit Journal! Mon nom est Louis Jouhet, j’ai 27 ans et je travaille à Stockholm en freelance depuis quelques mois.

 

Comment as tu atterri à Stockholm?

Comme beaucoup d’étrangers ici, je suis tombé sous le charme d’une Suédoise. Après 25 ans à Paris j’avais envie de vivre une nouvelle expérience, la combinaison des évènements était donc parfaite. J’ai postulé à plusieurs offres d’emploi à Stockholm et Leadstar Media, une société suédoise, m’a recruté pour ouvrir le marché français.

 

Peux-tu nous présenter Leadstarmedia?

Leadstar Media est une société spécialisée dans l’affiliation Igaming. Pour faire simple, nous travaillons sur le référencement naturel de nos sites pour générer du “trafic” ou du “lead” vers les sites de nos clients. Je suis responsable du marché français et de notre site Lebonparisportif.com, un comparateur de bookmaker en France

 

Arriver en pleine pandémie, c’est une expérience sociale inédite j’imagine.

Oui, j’ai rencontré pour la première fois mes collègues trois mois après ma prise de poste… Débarquer ici en hiver, au début de la pandémie était assez compliqué psychologiquement. Car même s’il n’y avait pas de confinement à proprement parler, l’ambiance n’était pas propice aux rencontres! Depuis l’arrivée des beaux jours et la fin progressive de la pandémie, je prends beaucoup plus de plaisir à être ici. En suède, l’été et les saisons en général ont un impact impressionnant sur la vie de tous les jours. 

 

Quel est ton sentiment après cinq mois passés à Stockholm?

C’est une ville assez incroyable. Le rythme de vie est plus lent qu’à Paris. La ville est à taille humaine et les activités nombreuses… C’est totalement différent de ce que j’avais vécu jusqu'à présent. Je trouve le mode de vie suédois assez apaisant. Commencer à travailler plus tôt mais aussi finir plus tôt, se déplacer en vélo dans une circulation moins dense. Pleins de petits détails qui rendent la vie de tous les jours plus agréable.

 

Te vois tu rester ici pour une longue durée?

Je vous dirai ça après l’hiver. (rires). Plus sérieusement, je pense que l’intégration peut être un peu compliquée car la culture et la langue suédoise sont assez différentes. Mais c’est un challenge génial d’arriver à s’épanouir en Suède. C’est un pays qui me paraît propice pour construire une carrière et une famille.

 

As tu commencé à apprendre le suédois?

Pas vraiment, je passe quelques minutes par jour sur Duolingo. Je suis donc loin de comprendre ou parler le suédois pour le moment. Mais je compte prendre des cours cet hiver. Même si la majorité des personnes parlent très bien anglais, c’est parfois compliqué de se sentir intégré.

 

Pour finir, quel conseil pour les nouveaux arrivés à Stockholm?

N’aillez pas peur d’aller vers les gens et de faire beaucoup d’activités, les suédois sont plus ouverts qu’ils n’y paraissent. Si vous avez des passions, rapprochez-vous des groupes facebook inhérents, ils vous permettront de vous faire vos premiers contacts.


 

Nous vous recommandons

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Stockholm

KÉSAKO ?

L’EXPRESSION DU MOIS DE SEPTEMBRE – Lagom är bäst !

“Celui qui pense que c’est assez aura toujours assez.” disait Lao Tseu. Détrompez-vous, nous n’allons pas vous parler de ce fondateur du taoïsme chinois, contemporain de Confucius, mais bien de lagom.