Mercredi 14 novembre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Guide pratique des élections suédoises 2018

Par Sarah Chabane | Publié le 30/08/2018 à 06:30 | Mis à jour le 12/10/2018 à 14:33
Photo : Leaders des huit partis politques suédois présents au Riksdag - Photos : Killing Art Photography et Région Gotland
Leaders partis politiques suédois Riksdag

Les affiches de campagne ont recouvert Stockholm depuis plusieurs semaines et les élections sont à la une de tous les média. Dans moins de deux semaines plus de sept millions d’électeur.rices sont appelé.e.s aux urnes. Le petit journal Stockholm vous propose dans cet article toutes les informations pratiques concernant ces élections ainsi que des sources d’informations fiables pour comprendre les enjeux de cet événement politique majeur. 

 

Pour quoi et qui vote-t-on le 9 septembre ?

En Suède les élections nationales se déroulent le deuxième dimanche de septembre tous les quatre ans. Le 9 septembre électeurs et électrices sont donc appelé.e.s à voter pour les élections législatives, régionales et municipales.
 

Elections législatives :

La Suède est divisée en 29 circonscriptions

Les 349 sièges de député.e.s sont répartis entre ces 29 circonscriptions selon le nombre d’habitants de la circonscription grâce à un scrutin proportionnel plurinominal. C'est à dire que l'on vote pour une liste et les sièges sont répartis proportionnellement au pourcentage qu'obtient la liste du parti. Pour entrer au Parlement suédois, le Riksdag  le parti doit obtenir 4 % du vote national ou 12 % du vote dans une circonscription.

310 mandats sont fixes et rattachés à des circonscriptions précises et 39 sont des sièges d’ajustement qui corrigent les imprécisions du système. Le Riksdag vote les nouvelles lois, examine le travail du gouvernement, détermine le budget du gouvernement central, il traite des questions relatives à l'Union Européenne et de politique étrangère. 

Voici la composition du Riksdag lors des dernières élections en 2014 : 
 

Riksdag partis suèdes elections
Composition du Parlement Suédois - Source : SCB tous droits réservés

 

Elections régionales 

La Suède compte 21 régions ou landsting qui sont divisées en différentes circonscriptions. Les électeur.rices sont appelé.es à voter pour le conseil régional landstingsfullmäktige. Le conseil compte entre une trentaine de membre pour les régions les moins habitées jusqu’à près de 150 pour la région de Stockholm par exemple. La région gère principalement le système de santé et les réseaux de transports publics.
 

Elections municipales :

Au niveau local les électeur.rices votent pour le conseil municipal dans 290 communes. La taille du conseil municipal varie de 21 membres dans les municipalités comptant jusqu’à 8.000 habitant.e.s à 61 membres ou plus pour les municipalités comptant plus de 36.000 habitant.e.s. Stockholm étant la plus grosse municipalité elle compte au moins 101 membres. Les municipalités sont notamment en charge des questions d’éducation (écoles maternelles et primaires, collèges, lycées) du logement et des personnes âgées.
 

Qui peut voter ?

Les conditions sont les suivantes :

Etre âgé.e de 18 ans au plus tard le jour du vote

Pour voter pour les représentant.e.s au Riksdag il faut être citoyen.n.e suédois.e et inscrit à l’état civil suédois (folkbokfördet) au moins 30 jours avant le jour du vote.

Pour les élections régionales et municipales la nationalité suédoise n’est pas nécessaire. Les citoyen.ne.s européen.n.es, islandais.e.s et norvégien.ne.s ont le droit de voter si inscrit.e.s à l’état civil suédois. Les personnes originaires d’autres pays peuvent quant à elles voter si elles sont inscrites à l’état civil suédois depuis trois ans minimum.

L’inscription sur les listes électorales est automatique et celles-ci sont finalisées 30 jours avant la date du vote.

 

Comment voter ?

Carte électorale :

La carte électorale arrive par la poste environ trois semaines avant le vote et prend la forme d’une feuille A4.

Elle indique :

  • le nom, l’adresse et les horaires d’ouvertures de votre bureau de vote.
  • la ou les élections pour lesquelles vous pouvez voter.

Si vous égarez votre carte électorale ou si vous ne l’avez pas reçue vous pouvez contacter votre municipalité ou autorité locale (Valmyndigheten).
 

Röstkort carte électorale Suède
Röstkort : carte électorale suédoise - Photo : Holger.Ellgaard tous droits réservés


Le jour du vote il vous faudra justifier votre identité grâce à une pièce d’identité : CNI, passeport …


Bulletins de vote :

Les bulletins de vote jaunes sont pour les législatives

Les blancs pour les municipales

Les bleus pour les régionales

Le nom du parti se trouve sur le bulletin de vote ainsi que la liste de candidat.e.s. Si le bulletin du parti pour lequel vous désirez voter n’est pas présent vous pouvez utiliser un bulletin blanc et y inscrire le nom du parti.

Vous pouvez effectuer un vote préférentiel et cocher le nom d’un.e candidat.e en particulier sur le bulletin.

Les votes sont dépouillés le soir-même d’abord ceux du Riksdag, puis ceux des élections régionales et enfin ceux des élections municipales. Un premier résultat est donné par Valmyndigheten dans la nuit.

 

Voter à l’avance :

Pour savoir où pouvoir voter en avance consultez le site www.val.se ou contactez votre municipalité.
 

Voter en France :

A Paris :
Jusqu’au 4 septembre le bureau de vote de l’Ambassade est ouvert  :
Du lundi au mercredi de 10-12h et de 14-16h ainsi que durant les heures d’ouvertures du Consulat
Le 30 août jusqu’à 19h
Le 1er septembre de 10h à 15h
 

En régions :
Bordeaux : 30 août 9h - 12h
Marseille : 28 et 30 août 10-12h
Nantes :  28 et 30 août 10-12h
Nice : 27 au 30 août 9h - 12h
Strasbourg : 28 et 30 août 10-12h
Toulouse : 28 et 30 août 10-12h
 

Comment et où s’informer ?

Partis politiques : 

Les sites des différents partis politiques présentent leurs visions et leurs programmes pour ces élections à venir :

Feministiskt Initiativ
Vänsterpartiet
Socialdemokraterna
Miljöpartiet
Centerpartiet
Liberalerna
Moderaterna
Kristdemokraterna
Sverigedemokraterna

Les partis sont présents à des points stratégiques dans la ville avec des stands d’information notamment sur Odenplan ou sur le campus de l’université. Ils organisent également différents événememts ponctuels qu'ils partagent grâce à leurs réseaux sociaux. 

 

Médias : 

Les médias suédois sont d’excellents relais de l’actualité et couvrent la campagne électorale quotidiennement.

SVT, la télevision nationale suédoise, propose notamment Utfrågningen : un entretien avec chacun.e des leaders des principaux partis politiques du pays. À retrouver en rediffusion via ce lien

Mais si vous ne maitrisez pas la langue de Strindberg, Radio Sweden, la radio suédoise en anglais, propose de nombreux outils pour s’informer de la manière la plus objective possible dont un compas politique pour savoir sur quel case de l’échiquier politique vous vous positionnez ainsi qu’une présentation des leaders des différents partis politiques.

Elle organise également un débat en anglais le 6 septembre à Kulturhuset. Le débat aura lieu à partir de midi au quatrième étage et rassemblera huit membres des partis politiques présents au Riksdag
 

Une exposition :

Le musée de la photographie Fotografiska présente Bildvalet. Cette expositions temporaire veut montrer la vision de la Suède qu’ont les huit différents partis politiques présents au Parlement. Chacun des partis a proposé cinq photographies qui décrivent leurs valeurs et idéaux. A retrouver jusqu’au 9 septembre.
 

Bildvalet fotografiska
Photo : Fotografiska tous droits réservés. 


Un film documentaire :

Röst : Röst est un projet en coopération avec Filminstitutet, Folkets Bio et SVT. Il s’agit d’un documentaire compilant huit courts métrages engagés. Röst souhaite inciter les nouveau.elles électeur.rices à s’intéresser aux enjeux des élections et prendre part au débat public.
 

 

Les huit films abordent des questions centrales dans l’évolution de la société suédoise aujourd’hui telles que l’intégration, l'abstention, ou l'extrémisme. Ils proposent une approche originale et créative de ces dernières en mobilisant des voix souvent peu présentes dans l’opinion publique. Les films sont disponibles en ligne notamment via SVT et sont également projetés dans plusieurs cinémas dont Zita Folkets Bio qui invite également les réalisateur.rices à échanger avec le public après la projection. Plus d’informations via ce lien.

Grâce à ces informations et différentes sources, la rédaction espère que vous avez désormais toutes les cartes en mains pour voter le 9 septembre et comprendre les enjeux de ces élections. 

Allez-vous voter le 9 septembre ?

 

Sarah Chabane, 30 août 2018

Untitled design (3)

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Portrait : Journal d’un artiste français à Stockholm

Au bord du l'eau dans un charmant appartement au sud de Kungsholmen, se trouve l’atelier d’Alex, artiste français installé à Stockholm depuis près de deux ans. Le Petit Journal Stockholm l’a rencontré

Que faire à Stockholm ?

ENVIRONNEMENT

Repenser le secteur alimentaire, la mission du Stockholm Food Movement

Intéressés par le développement durable, la nourriture et l’écosystème des start-up suédoises ? La rédaction vous recommande d’assister gratuitement à la prochaine édition du Stockholm Food Movement..

Vivre à Stockholm

SOCIÉTÉ

Stockholm dit non à l’Apple Store

La municipalité de Stockholm a décidé de stopper deux projets architecturaux controversés. Elle remet également en question la candidature de la ville au Jeux Olympiques d’hiver de 2026.

Sur le même sujet