Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2289

Göteborg : projet Västlänken

Par Louis Csakvary | Publié le 21/10/2021 à 12:00 | Mis à jour le 22/10/2021 à 10:54
Photo : Vision du Västlänken © trafikverket.se
projet västlänken travaux Göteborg suède Sverige

Le Petit Journal vous propose une série d’articles sur les travaux en cours ou à venir dans la deuxième ville de Suède, Göteborg. Après un précédent article décrivant le nouveau pont Hisingsbron, désormais opérationnel, Le Petit Journal vous parle aujourd’hui du Västlänken (The West Link Project). 

 

Göteborg se développe de façon extrêmement rapide, puisque des études tablent sur une augmentation de la population d’environ 128 000 habitants d’ici 2040. Pourtant, il est possible de constater qu’il y a un problème avec les transports en commun, qui sont déjà aujourd’hui utilisés au maximum de leur capacité. Un des nœuds du problème provient de l’emplacement de la gare ferroviaire. Aujourd’hui, les trains qui arrivent à la gare centrale sont obligés de repartir par le même chemin puisque la gare est un exemple typique de cul-de-sac ferroviaire. Il est également fréquent que les voyageurs se rendant à Göteborg soient contraints de changer de mode de transport pour atteindre leur destination finale en passant du train au tram ou bus par exemple. Ceci augmente considérablement les temps de trajet.

 

Pour répondre à cette problématique, des travaux estimés en 2012 à 20 milliards de couronnes ont débuté depuis 2018. Ce projet, nommé Västlänken (The West Link Project), promet à terme une nouvelle double-voie de train de 8 kilomètres (dont 6 enterrés) qui passera sous le centre de Göteborg et permettra des arrêts à 3 stations : Göteborg Central, Haga et Korsvägen. Les trains régionaux et de banlieue pourront alors traverser la ville, ce qui permettra aux voyageurs de changer de mode de transport moins souvent. La fréquence des trains pourra également augmenter, tout en permettant aux trains à grande vitesse en provenance de Stockholm de desservir entre autres Kungsbacka, Varberg et Falkenberg via la gare centrale de Göteborg sans devoir faire un demi-tour. Cet énorme projet est en partie financé par la taxe de congestion (trängselskatt) que les automobilistes s’acquittent quand ils conduisent dans le centre-ville de Göteborg et il est prévu que le Västlänken entre en fonctionnement en décembre 2026.

 

carte Göteborg suède västlänken projet travaux plans
Carte de Göteborg incluant le tracé du futur Västlänken © Trafikverket.se

 

L’idée d’un tunnel sous Göteborg n’est pas nouvelle puisque des études avaient déjà été faites dans les années 50, mais il a fallu attendre 2018 pour voir enfin le lancement des travaux. Pendant les phases d’étude préalable, le Västlänken a été très discuté et critiqué avec un débat parfois houleux, qui a notamment abouti à des demandes de référendum local et à la formation d'un tout nouveau parti politique municipal opposé farouchement au projet. Même si les travaux ont débuté, des propriétaires fonciers, commerçants ou simples habitants de la ville continuent d’exprimer des critiques fortes contre l’immense coût du projet et contre les perturbations engendrées au quotidien.

 

Sources : Trafiverketgp.seStordåhd Kommunikation AB

Louis Csakvary

Louis Csakvary

Ingénieur, passionné par les sorties nature, le sport et la gastronomie, je partage volontiers idées de sortie et bons plans. Je suis installé à Göteborg.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

FESTIVAL

La Nobel Week Lights fait son retour à Stockholm

La Nobel Week Lights fait son grand retour, après le succès de la première édition, qui s’est tenue l’an dernier, pendant toute la semaine consacrée à la remise des prix Nobel.

Communauté

LITTERATURE

Prix littéraires 2021

Sur les 521 romans de la rentrée littéraire, un petit nombre a été remarqué et récompensé. Les principaux prix viennent tout juste d’être décernés. Ne reste plus que l’Interallié à la mi-novembre.

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.