TEST: 2289

Noémie Altschul : "Écouter, informer et agir"

Par Fabienne Roy | Publié le 18/05/2021 à 06:00 | Mis à jour le 18/05/2021 à 06:00
Photo : Noémie Altschul tête de liste pour "Les français de Suède En marche"
Noémie Altschul

Les Français en Suède sont appelés à voter pour leurs conseillers des Français de l’étranger le 30 mai 2021. En cette semaine de campagne électorale lepetitjournal.com Stockholm vous présente une tête de liste par jour, par ordre du tirage au sort de l’Ambassade. Aujourd’hui, découvrez notre entretien avec Noémie Altschul pour "Les français de Suède En marche".

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je suis une maman de deux enfants franco-suédoises de 6 ans et 10 ans. Originaire de l’Oise, je suis arrivée en Suède il y a 15 ans et je ne suis plus jamais partie. J’étais venue pour un Volontariat International en Entreprise (VIE) chez Sagemcom. Puis j'ai décroché un contrat local comme responsable des ventes pour la Scandinavie. En 2010, un mariage, puis des enfants et en 2013, j'ai créé mon entreprise 123 Voilà, au sein de laquelle nous donnons aujourd'hui, entre autres, des cours de français en entreprises, écoles, ambassades et pour des particuliers.

J’ai rejoint le corps enseignant de l’association FLAM L'Ecole Buissonnière en 2014 et j'ai participé à de nombreux projets année après année. Je suis convaincue de l’importance de la transmission de la langue dite maternelle lorsque l’on vit à l’étranger et je voulais mettre mon énergie et mon expérience à ce service. Je travaille également pour la plus ancienne école internationale de Stockholm, SIS, établie en 1951, où je suis professeure de français et d’espagnol et prof principale d’une classe de “septième”.

Pour mieux servir et répondre aux questions des Français de Suède, nous avons, avec plusieurs rédacteurs bénévoles, créé le site : “La Suède en Kit, le guide pour s’installer et vivre en Suède” en 2017 après avoir lancé le Petit Journal Stockholm en 2015. Au mois de mars 2020, j’ai senti le besoin de créer un groupe d’entraide et de solidarité afin de mettre en place une initiative concrète et utile via la mise en relation des personnes bénévoles et de celles nécessitant de l'aide en cette période de crise sanitaire terrible.

Au service des Français de l’étranger depuis près de quinze ans à titre personnel et professionnel, je souhaite que mon engagement prenne une dimension supplémentaire. Un mandat de conseillère des Français de l'étranger m’en donnerait l’opportunité et la légitimité. C’est la raison de ma candidature.

 

les francais de suede en marche

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Les Français de Suède en Marche est une liste de rassemblement. Nous sommes issus d’histoires, de générations, de régions et de parcours de vie différents. Nous sommes des représentants de la société civile et du monde associatif, certains engagés en politique et d'autres pas. Ce qui nous rassemble, c’est notre amour de la France et de la Suède, nos deux pays, c’est aussi la passion de l’Europe. Et, plus que tout, la volonté d’agir pour vous, concrètement, efficacement, au plus près des réalités, de vos interrogations, de vos préoccupations et de vos espoirs.

Nous nous présentons à cette élection avec une triple ambition : écouter, informer et agir.

L’équipe est composée de personnes généreuses et expérimentées, engagées auprès des Français de Suède. Nous sommes tous ancrés dans la communauté française de Suède d’une façon ou d’une autre par des engagements personnels et professionnels. Nous avons aussi des domaines de compétences différents et complémentaires

 

  •  Emmanuel aide et soutient les entrepreneurs et a constitué un annuaire des professionnels francophones utilisé depuis plusieurs années par la communauté française. C’est également un fin connaisseur de vin et un bon vivant, comme moi.

 

  • Christelle est notre experte dans l’emploi et la formation en tant que coach professionnelle. Elle anime des workshops et a participé à des séminaires pour la Chambre de commerce française. Nous sommes tous les trois rédacteurs pour le site La Suède en Kit et nous nous connaissons bien. J’enseigne d’ailleurs aussi le français aux enfants de Christelle à L’Ecole Buissonnière.

 

  • Christophe est notre relais à Göteborg où il travaille pour Volvo et vit avec sa femme et ses enfants depuis une dizaine d'années. Il est animateur pour le mouvement En Marche de Göteborg.

 

  • Anne co anime En Marche Stockholm depuis plusieurs années et c’est elle qui est venue me trouver pour me proposer de me présenter à la tête de la liste. Retraitée après une très belle carrière professionnelle, établie en Scandinavie depuis 1976, son expérience et sa sagesse nous sont très précieuses. Elle a longtemps fait partie du conseil d'administration du Lycée français d'Oslo.

 

  • Flavien est en Suède depuis 25 ans, mariée à une pédiatre suédoise. Ses enfants ont tous été scolarisés à la Franska Skolan, il a organisé des activités pour familles franco-suédoises à Stockholm et s’est aussi engagé à Franska Skolan comme délégué de parents d'élèves et pour l'organisation d'activités périscolaires.

 

  • Daniela, notre benjamine, est maman de très jeunes enfants et représentative des jeunes parents français en Suède. C'est également une excellente amie qui me soutient dans mon projet.

Des valeurs-clés nous unissent : la solidarité, l’entraide, la bienveillance, la liberté. Nous soutiendrons l’intégration, l’amitié franco-suédoise, la vie culturelle, les initiatives solidaires, l'entrepreneuriat et l’écologie concrète.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Suède?

Il y en a plusieurs mais le plus grand à mon avis est l’apprentissage du français lorsque leurs enfants ne sont pas scolarisés au LFSL. Je le vois au quotidien et je suis ravie de participer à cet apprentissage avec de nombreux franco-suédois année après année via 123 Voilà et l’école buissonnière et en tant que professeure de français langue maternelle dans de nombreuses écoles.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Un bon conseiller des Français de l’étranger doit être présent pour écouter, informer et agir en portant la voix et en représentant ses compatriotes. Qu'il s'agisse des affaires scolaires, des démarches consulaires, du soutien aux tissus associatif et entrepreneurial, des enjeux administratifs, fiscaux et juridiques, le conseiller doit pouvoir aider à apporter des réponses rigoureuses, sans approximation. Il doit être disponible, mobilisable, pragmatique, ouvert.

Un bon conseiller doit savoir écouter, informer et agir. Pour écouter, un conseiller doit aller à la rencontre de ses compatriotes, organiser des permanences dans les grandes villes de Suède et mobiliser l’outil des visioconférences afin de toucher tout le monde. Personne ne doit être oublié, aucune question ne doit être écartée. Un bon conseiller doit être le relais et le défenseur de vos droits.

Un bon conseiller doit savoir informer. Comment faire ? A qui demander ? Tous, nous avons connu et connaissons encore ces interrogations. Elles portent sur l’emploi, la protection sociale, la retraite, la scolarité, les impôts, le retour en France et tant d’autres sujets. La vie administrative est un maquis, nous le débroussaillons avec vous et pour vous.

Un bon conseiller doit agir. Nous avons la culture du résultat. Nous serons sur le terrain, engagés pour apporter les réponses et les solutions à vos interrogations. La valeur ajoutée du mandat de Conseiller des Français de Suède, c’est l’action.

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Nous avons établi 10 propositions-clés. Le programme lui-même, plus détaillé, se trouve sur notre site. Nos propositions-clés sont les suivantes:

  1. Vaincre la crise sanitaire, en informant les Français de Suède sur l’accès à la vaccination et le droit de voyager hors de Suède dans le cadre du futur pass sanitaire européen.
  2. Simplifier et humaniser le service public consulaire, par la dématérialisation de toutes les démarches et le développement de tournées consulaires dans les grandes villes de Suède.
  3. Accéder à un enseignement de qualité, tant par l’accès aux bourses scolaires pour le LFSL que le développement de filières bilingues à soutenir par le programme Franceducation dans les établissements scolaires suédois.
  4. Agir pour la petite enfance, grâce à la création de crèches franco-suédoises et les activités d’animation proposées par des associations comme L'École Buissonnière et L'École du Coin.
  5. Protéger les plus fragiles de notre communauté, en informant les Français sur leurs droits sociaux en Suède et en assistant les compatriotes en situation de précarité (familles monoparentales, droit de garde, handicap, grand âge, solitude).
  6. Promouvoir la mobilité, en agissant pour la reconnaissance effective des diplômes et des périodes de formation professionnelle et en recherchant l’éligibilité des bacheliers français de Suède au programme Campus France pour faciliter leurs études universitaires en France.
  7. Soutenir une fiscalité juste, par la traque de toutes les situations de double imposition et l’assistance sur les dossiers de remboursement de la CSG-CRDS.
  8. Assurer le versement des retraites françaises, en recommandant un partage des données d’état civil entre la France et la Suède pour écarter à terme l’obligation de présentation d’un certificat d’existence.
  9. Favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat, par la mobilisation au bénéfice des entrepreneurs français en Suède des dispositifs de soutien prévus par la France.
  10. Concrétiser l’écologie, en accompagnant concrètement les projets des Français de Suède en rapport à la sobriété carbone, l’objectif zéro déchet et l’alimentation durable par le dispositif de soutien au tissu associatif des Français de l’étranger et en mettant en place une plateforme collaborative dédiée.

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalité de vote et candidats en Suède. 

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com