Vendredi 17 septembre 2021

Sortie ciné : Bergman Island, au cœur de l’univers du cinéaste

Par Hugo Messina | Publié le 24/07/2021 à 06:00 | Mis à jour le 29/07/2021 à 12:25
Photo : Crédits : Capture d'écran Hugo Messina
affiche du film Bergman Island

Présenté au Festival de Cannes en compétition officielle, Bergman Island se présente comme le film suédois de l’été, mêlant une histoire poétique avec les sublimes paysages de l’île de Fårö.

 

Une fiction douce et touchante

L’histoire se passe de nos jours, en Suède, plus particulièrement sur l’île où le cinéaste Ingmar Bergman a vécu une partie de sa vie : Fårö. Le fil conducteur se focalise sur Tony, interprété par Tim Roth, et Chris, jouée par Vicky Krieps, un couple de cinéastes. Ils souhaitent faire une retraite pour développer des projets professionnels respectifs, et décident d’aller sur l’île de leur réalisateur préféré pour trouver l’inspiration. Le spectateur est alors plongé au plus profond de la démarche créatrice des deux personnages principaux, où doutes et assurance s’entrechoquent.

Il faut rajouter à cela tout l’univers de Bergman, récurrent, qui ne quitte jamais vraiment l’histoire, et permet de découvrir à la fois les lieux mais également le travail de l’Homme. Ce film est une véritable déclaration de Mia Hansen-Løve à un artiste suédois qui l’a inspiré au long de sa carrière.

Le film est en salle en France depuis le 14 juillet, mais il faudra attendre le 1er octobre 2021 pour en profiter à Stockholm et dans le reste de la Suède. 

 

Bergman Island
Tim Roth et Vicky Krieps, personnages principaux du film - Crédits : Capture d'écran Hugo Messina

 

Le regard subtile de Mia Hansen-Løve

Il s’agit du septième long-métrage de la réalisatrice française Mia Hansen-Løve, qui avait notamment acquis une petite notoriété avec son film L’avenir, récompensée par l’Ours d’argent du meilleur réalisateur en 2016. Elle est une habituée du tapis rouge, ayant déjà concouru pour la Quinzaine des réalisateurs et pour la section Un certain regard.

Connue et reconnue pour ses films imagés et aériens, elle s’inscrit encore une fois dans cette mouvance, accompagnée par une belle musique composée par Raphaël Hamburger.

 

Ingmar Bergman, un artiste iconique suédois

Tombe Bergman
La sépulture d'Ingmar Bergman, sur l'île de Fårö. - Crédits : Bene Riobò / Wikimedia Commons

C’est un des plus grands noms du cinéma mondial ; sûrement le plus grand nom en Suède. Ses œuvres sont tournées vers des sujets sociétaux et psychologiques, où le spectateur est invité à remettre en question en permanence certains dogmes. De Sourires d’une nuit d’été à Persona, le réalisateur aura marqué avec certitude les deux derniers siècles. Le Suédois a d’ailleurs été récompensé par les plus prestigieuses institutions, comme le Festival de Cannes, les Césars, les Lions d’or, etc.

Concernant son rapport à l’île de Fårö, c’est en tournant en 1961 À travers le miroir qu’il découvre cette petite partie de Gotland. Il s’attache rapidement à ses paysages et devient alors le lieu de tournage et de vie de prédilection du cinéaste. Il l’utilise alors régulièrement pour plusieurs scènes de films, comme Persona en 1965, Bergman y fait construire une maison, où il passera sa retraite jusqu’à sa mort, à 89 ans, en 2007, sur l’île où il repose désormais.

Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir