Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2289

Bitcoin : quand la justice suédoise doit de l’argent à un trafiquant

Par Hugo Messina | Publié le 25/08/2021 à 10:50 | Mis à jour le 25/08/2021 à 10:56
Photo : Crédits : Pixabay
bitcoin

À la suite d’une flambée du cours du bitcoin, la Suède a du rendre l’équivalent de plus d’un million d’euros à un criminel, alors que ce dernier avait été arrêté et purgeait une peine en prison. Retour sur une histoire improbable.  

 

Le pouvoir du marché de la cryptomonnaie 

La cryptomonnaie regroupe toutes les monnaies dématérialisées pouvant être créées. Depuis ces dernières années, de nombreuses ont été mises au point, la plus célèbre restant le bitcoin, dont le cours ne cesse d’augmenter ces derniers temps. Beaucoup d’investisseurs novices se lancent dans ce marché qui peut s’avérer lucratif ; de quoi attirer également les malfrats. 

Récemment, un trafiquant de drogue emprisonné avait illégalement amassé des fonds en monnaie virtuelle, par des ventes illégales sur internet. À l’époque, ce dernier avait alors empoché 36 bitcoins, collectés et mis aux enchères par la Swedish Enforcement Authority, agence en charge de la collecte des dettes en Suède. 

Or, entre le moment de la perquisition et de la vente aux enchères, le cours du bitcoin a augmenté, permettant à l’agence de ne vendre « que » trois bitcoins aux enchères afin de rembourser la dette du malfaiteur. Ainsi, 33 bitcoins demeuraient encore à sa disposition, soit un peu plus de 850 000 euros. 

 

Un dysfonctionnement et une potentielle réglementation 

Les autorités suédoises reconnaissent un vide juridique sur ce point dans le pays. Tove Kullberg, procureure en charge de l’enquête, a reconnu lors d’une interview à la radio que l’affaire devrait faire jurisprudence jurisprudence afin de ne plus rencontrer de telles situations problématiques. Selon elle, il faudrait « investir dans une autorité interne, dès lors que le sujet de la cryptomonnaie sera davantage en jeu à l’avenir », surtout lorsqu’on sait que la Suède est un pionnier sur l’utilisation de la monnaie dématérialisée dans la vie courante. Avec le recul, la justice affirme que la valeur de la cryptomonnaie ne devrait pas influer sur celle du préjudice, qui doit rester similaire du début à la fin des investigations. 

En juin, le gouverneur de la Banque centrale de Suède annonçait déjà que la cryptomonnaie devrait bel et bien tomber sous le coup d’une réglementation particulière dans peu de temps. Le gouvernement pourrait donc bien intervenir plus rapidement que prévu, notamment pour lutter plus efficacement contre le blanchiment d’argent ou l’escroquerie en ligne.

Nous vous recommandons
Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

VILLE

Göteborg : projet Västlänken

Le Petit Journal vous propose une série d’articles sur les travaux en cours ou à venir dans la deuxième ville de Suède, Göteborg. Le Petit Journal vous parle aujourd’hui du Västlänken.

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision