Jeudi 13 août 2020
Singapour
Singapour

Singapour avant 1867 ‘’On Paper’’

Par Catherine Soulas Baron | Publié le 01/12/2019 à 14:15 | Mis à jour le 01/12/2019 à 14:15
Photo : South Bridge road en 1846
South bridge road en 1846

La National Library présente une exposition visuelle et textuelle remarquable sur le Singapour d’avant 1867.

Penang, Malacca, Singapour et quelques annexes sont réunies en 1826 sous le nom de ‘’Straits Settlements’’ (Etablissements des Détroits). Acquises par la East India Company pour protéger sa route du commerce vers la Chine et lutter contre la piraterie, ces implantations sont placées tout d’abord sous son autorité, puis après sa nationalisation sous celle de l’India Office à Calcutta.

En 1867devant les difficultés d’une gouvernance très peu proactive, les Anglais les déclarent ‘’Colonie de la Couronne’’ administrée désormais par le Colonial Office à Londres.

Traité anglo-hollandais de 1824
Traité anglo-hollandais de 1824

 

Si de nombreux documents administratifs, livres, manuscrits, cartes maritimes, photographies, plans existent sur Singapour avant 1860, ils sont le plus souvent le fait des européens qui décrivent la cité-État d’un point de vue colonial. En revanche les sources à caractère non-européen ou provenant des populations indigènes sont rares ce qui a toujours restreint la connaissance et la compréhension objective de son histoire.

En associant une grande partie des sources connues et détenues par la National Library, les archives nationales de Singapour et de nombreuses institutions étrangères  comme la Bibliothèque Nationale de France, les archives nationales du Royaume Uni, le Musée maritime de Rotterdam, l’Université de Otago de Nouvelle Zélande, les historiens proposent avec ‘’On Paper’’une lecture nouvelle et certainement plus complexe du Singapour originel et de ses habitants.

carte des detroits
Carte des détroits de Malacca, Singapour, et du Gouverneur

 

150 documents sont exposés dont des cartes maritimes du 17siècle, des plans de développement de Singapour préconisant des enclaves séparées pour les diverses communautés etniques, des traités, une lettre exceptionnelle du Sultan à Napoleon III . Une exposition captivante pour les passionnés d’histoire . Jusqu’au 22 Mars 2020.

On Paper: Singapore Before 1867
10.00am – 9.00pm
Level 10, Gallery
National Library Building
Free admission

Catherine Soulas Baron

Catherine Soulas Baron

Ancien directeur juridique, Catherine est passionnée par le patrimoine, l'histoire et les questions interculturelles. Fondatrice de Savoir Vivre Ltd à Hong Kong, elle est lauréate du Prix Art de Vivre des Trophées des Français de l'étranger 2014
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Singapour Sur Seine mer 04/12/2019 - 14:35

Excellente exposition à voir absolument !

Répondre

Actualités

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Communauté

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Que faire à Singapour ?

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus

Vivre à Singapour

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Décès de l’acteur indien Irrfan Khan : Ses films à voir ABSOLUMENT

Irrfan Khan, acteur Indien de renommée mondiale s’est éteint le 27 avril dernier à l’âge de 53 ans, souffrant d’un cancer. lepetitjournal.com vous parle des 6 films indiens où l'acteur a brillé.