Les chemises blanches des opposants à la vie en rose

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 01/06/2016 à 11:00 | Mis à jour le 02/04/2021 à 06:49

PinkdotWhite shirts vs Pinkdot. C'est presque devenu une tradition en juin à Singapour que de voir la communauté LGBT (Lesbian, Gay, Bisexual & Transgender) mobiliser ses troupes, en chemises roses, à Hong Lim park dans le cadre de pinkdot. L'événement qui aura lieu le 4 juin avait attiré en 2015 une assistance record de 28000 personnes.  

Tout aussi récurrent est l'appel des défenseurs de la famille traditionnelle, au même moment, à s'habiller d'une chemise blanche en réplique à la manifestation des premiers.
Il y a deux ans, c'est un professeur de religion islamique, Noor Deros, qui avait créé le mouvement Wearwhite. Cette année, Wearwhite ayant recentré ses actions sur l'éducation, c'est un pasteur baptiste, M Khong, directeur de Love Singapore, un réseau de 100 églises chrétiennes, qui relève le gant, ou plutôt la chemise, appelant « les défenseurs de la famille, du gouvernement et de Singapour » à s'habiller en blanc les 4 et 5 juin.

Sur la page Facebook du mouvement LoveSingapore, on pouvait lire l'explication de texte de M Khong : « c'est un rappel aux activistes du mouvement LGBT qu'il existe à Singapour une majorité conservative qui réagira et ne les laissera pas promouvoir leur style de vie homosexuel et leurs idéologies libérales… ». Une allusion à la « raison de la majorité » qui a fait réagir le comité exécutif de la Humanist Society (Singapore) celui-ci indiquant, dans des propos rapportés par Today, que le fait pour le groupe LoveSingapore sur Facebook de souligner à plusieurs reprises le mot « majorité » était "troublant".

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) jeudi 2 juin 2016

Illustration: Site Pinkdot.sg. Les ambassadeurs de Pinkdot en 2016, Liu Ling Ling, chanteuse et comédienne, ShiGGa Shay, rappeur et réalisateur, Anita Kapoor, écrivain.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale