Mercredi 24 juillet 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvel An Chinois– 2017, l’année du Coq de Feu !

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 23/01/2017 à 12:00 | Mis à jour le 24/01/2017 à 06:47

Dans quelques jours, le 28 janvier 17 exactement, les Chinois partout dans le monde vont passer en année du Coq de Feu. Cette fête du nouvel an  extrêmement populaire en Asie et aussi une des plus longues.Depuis plusieurs semaines en effet,  les familles chinoises se préparent à cette nouvelle année - date d'ailleurs non fixe-  puisqu'elle varie  grosso modo entre mi-janvier et mi- février, en fonction du calendrier lunaire.Eclairages pour les non-initiés sur les festivités et rituels de cette fête très populaire.

 Quelques éléments à savoir sur l'année du Coq de feu

Pour respecter  le calendrier lunaire chinois, l'année du Coq sera composée de 13 mois lunaires. Elle ne prendra fin que le 16 février 2018.

La combinaison du coq et de l'élément du feu arrive que tous les 60 ans. Est ce que cette combinaison présage d'une année exceptionnelle ? Pas forcement ? surtout pour les coqs qui rentrent dans LEUR année. En effet, une des particularités du signe du Coq (comme le Rat ou le Lapin, d'ailleurs) est d'être dépourvu d'éléments secondaires, donc l'élément associé, en l'occurrence le Feu prendra une place importante dans la direction de l'année. En gros, cette année prudence, patience seront de rigueur. Le coq, souvent maudit par les habitants de la campagne, est l'animal qui se réveille tôt et reveille les autres par son chant... Les qualités associées au Coq sont celles du courage,de la constance et du travail. L'astrologie chinoise étant cependant délicate à manier, nos éclairages n'iront pas plus loin sur les bons ou mauvais présages pour 2017?

Eclairages sur les fêtes de Chinese New-Year

Singapour/mandarineA l'origine, la fête était tournée vers la chasse aux mauvais esprits, aux démons qui empoisonnaient la vie et l'année écoulée.  Chaque fin d'année, il fallait que tous ces esprits maléfiques partent de la maison, au propre comme au figuré.  Un grand nettoyage commençait environ 3 semaines avant la date de la nouvelle année lunaire.

Au fil des années, cette « chasse aux démons » s'est transformée en une fête plus positive : celle de l'arrivée du Printemps - plus en accord avec le rythme des saisons et une société essentiellement agricole. Dans cette idée de renouveau, les habits devaient être neufs.

Une belle légende chinoise, de celle que l'on aime raconter aux enfants,  permet aussi d'éclairer de nombreux rituels d'aujourd'hui.

Autrefois en Chine vivait un monstre terrifiant, redouté de tous parce qu'il n'hésitait pas à semer chaos et terreur. Cette terrible bête, sorte de dragon à cornes, s'appelait Nian. Elle n'apparaissait qu'une fois, la veille de chaque nouvelle année. Pour avoir la vie sauve, les habitants fuyaient et abandonnaient leur village. Mais un jour, un vieil homme, sorti de nul part et plutôt malin, proposa son aide. Son stratagème : effrayer Nian en faisant du bruit et du feu.  La nuit tombée, il brûla donc des cannes de bambous, il agita des foulards rouges et tapa sur des casseroles ? le monstre effrayé fuit le village et le laissera à jamais en paix.

Nian - qui signifie aussi « année » en chinois-  est à l'origine de nombreux rituels : pétards la nuit du nouvel an, tambours des danses, bandelettes rouges sur lesquelles on se souhaite chance pour la nouvelle année.

 Au delà des manifestations festives et collectives, le nouvel an chinois est SURTOUT une fête familiale où tout doit être fait pour que Chance -- , Prospérité -?Lù- et Longévité -Shou- accompagnent les membres de la famille tout au long de l'année.

Une semaine avant le nouvel an, les familles affichent à l'entrée des maisons des souhaits de bonheur, de succès, de longévité sur des bandelettes de papier rouge, couleur de la chance. Souvent on y pend un vers en référence à Fù, positionnéà l'envers ?dào-  (Fù Dào : la chance arrive?).  On décore également d'or pour favoriser les rentrées d'argent.

Le soir du nouvel an, un repas familial est organisé chez les plus anciens. Une place et un bol vides sont laissés pour ceux qui n'ont pu rejoindre la famille. Ce repas doit être copieux et doit durer le plus longtemps possible. Les enfants sont invités à veiller aussi tard que leurs parents. Tout au long de ce repas, des aliments à forte valeur symbolique sont servis : les dumplings qui reprennent la forme de pièces d'or, le poisson qui symbolise l'abondance,  le poulet entier, signe de santé, des mets sucrés comme le fameux gâteau du nouvel an ou les biscuits à l'ananas sont servis pour que l'année soit douce, des pommes pour la paix? Des nouilles sont servies : elles doivent êtres longues, gage de prospérité. Si vous êtes invité à ce repas, il est de coutume d'apporter des mandarines ou clémentines et surtout pas de fleurs coupées qui risqueraient de mettre à mal la longévité des membres de la famille !

A la fin du repas, les enfants ou les personnes célibataires reçoivent des enveloppes rouges, les Hong-Bao, contenant des billets neufs et toujours par paire.

Singapour/chinese-new-year 

Le lendemain, le premier jour du premier mois lunaire - Yuan Dan-  il est interdit de travailler ou de préparer un repas. Cette journée et les suivantes sont consacrées aux ancêtres et à aller rendre visite à d'autres membres de la famille pour porter ses v?ux. Cette période s'achève par des rituels d'offrandes aux dieux protecteurs du foyer. Peu à peu, les activités reprennent ?

 

Les festivités s'achèvent par la fête des lanternes (parfois confondue avec celle du mois d'Août) célébrée le 15ème jour après le nouvel an.  Cette fête est destinée à honorer les dieux du Ciel.  Les ancêtres ayant été convoqués pour le nouvel an, il est prudent de les guider de nouveau vers l'au-delà pour éviter qu'ils s'incrustent trop longtemps !

 

La nouvelle année peut enfin commencer  !!

 

 

Pour profiter avant le week-end des festivités Singapour/pineapple

Même si les festivités du CNY sont essentiellement familiales, Singapour regorge de lieux pour apprécier l'ambiance de ces festivités et la préparation de cette fête ?

 Jusqu'au 27 janvier,

 allez déposer votre v?u pour cette nouvelle année à « l'arbre de v?ux » (Chinatow Point).

Vous pouvez sélectionner une carte de v?ux et la suspendre à un Banyan Tree. Tous les bénéfices de la vente de carte seront reversés au « Seniors Activity Centre »de Kreta Ayer

Allez faire un tour aux stands ultra kitsh et illuminés du « Festive Street Baazar » entre Pagoda street et temple street et faites le plein de goodies , décoration et de biscuits typiques du nouvel an chinois .

Le 27 janvier : participez à la fête pour le traditionnel Compte-à-rebours

(Angle de la rue New Bridge Road et Eu Tong Sen), des concerts de plein airs, de jeux et une feux d'artifice sont au programme de cette soirée.. L'ambiance vaut le détour dans ses rues illuminées et décorées aux emblèmes du coq (de 21h30 à minuit).

D'autres activités à faire en famille seront sélectionnées pour tout le week-end du Chinese New Year dans notre édition du Vendredi 27 janvier ? A suivre. 

Rédaction, www.lepetitjournal.com/singapour, le mardi 24 janvier 2017  

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Singapour

Visas : Ouverture du centre VFS à Singapour

M. Vinay Malhotra, Regional Group Chief Operating Officer (Middle East, South Asia & China) àVFS Global, M. Marc Abensour, Ambassadeur de France à Singapour et Mme Sandrine Lelong-Motta, sous-directri

Sur le même sujet