Samedi 7 décembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Brigitte Daubry, une passionnée au service de la clientèle ecommerce

Par Laetitia Dubois Crochemore | Publié le 28/05/2019 à 14:30 | Mis à jour le 04/06/2019 à 11:42
Photo : @Lazada
Brigitte Daubry Le petit journal de Singapour

Brigitte Daubry, cadre dirigeante du géant Sud-asiatique du e-commerce Lazada-Alibaba, et son mari font partie de ces couples d’expatriés qui réussissent à conjuguer aspirations personnelles, vie professionnelle épanouie et expatriation. Nous vous proposons son portrait en 5 thématiques.

 

Son parcours jusque Lazada

 

D’origine asiatique, Brigitte est née au Vietnam d’un père métis espagnol-vietnamien et d’une mère française, expatriés au Vietnam pendant plus 30 ans. La famille rentre en France après la guerre du Vietnam, alors que Brigitte est jeune enfant. Elle étudie la gestion et le marketing à Paris (Université Paris-Dauphine et MBA à l’ESSEC). Diplôme en poche, elle trouve un premier poste chez Danone dans le marketing mais elle décide très vite de rejoindre Daniel Julien et Teleperformance, jeune société de services clients par téléphone, récemment créée et en pleine expansion. Elle y occupe successivement une grande variété de postes opérationnels et devient après 7 ans, dirigeante de la zone Asie-Pacifique.

 

Lors des 2 expatriations de son époux en Autriche (2002) et Belgique (2004), elle prend une pause dans sa carrière. De retour en France, elle rejoint à nouveau le Groupe Teleperformance pour y occuper le poste de Directeur Qualité du Groupe (2009) puis de Président Europe et France (2011).

 

En 2015 Brigitte s’installe à Singapour, à l’occasion d’une opportunité pour son mari. Elle rejoint l’équipe dirigeante du groupe Lazada en 2016 en tant que Directeur de la Relation Client (Chief Customer Officer).

 

Lazada-Alibaba

 

Aujourd'hui, 3 achats sur 100 en Asie du Sud-Est sont effectués en ligne. Mais avec l'essor du eCommerce, 3 achats sur 10 seront effectués en ligne. Lazada servira alors plus de 300 millions de consommateurs. Il est donc clair que la région regorge d’opportunités de croissance.

 

Créé en 2012, Lazada est le leader du commerce électronique en Asie du Sud-Est. La plateforme est présente en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam.

 

La mission de Lazada est d’accélérer le progrès en Asie du Sud via le commerce et la technologie. Le groupe souhaite construire une plateforme où les PME peuvent développer leur société. Ainsi la plateforme propose à ses marchands de nombreux outils et services qui leur permettent de digitaliser leurs opérations. C’est la stratégie "Super eBusiness" pour démocratiser l’accès au eCommerce.

 

L’Asie du Sud-Est représente également le marché international le plus important du groupe Alibaba. « Avec le soutien d’Alibaba et sa grande expérience, nous allons probablement croître encore plus vite. »

 

Depuis 2016, l’investissement d’Alibaba a entrainé une profonde transformation de Lazada et plus particulièrement de l’approche de l’expérience client. Le rôle du département est non seulement de gérer les relations avec les consommateurs mais aussi avec les marchands. Les problématiques sont extrêmement variées allant de la logistique, des retours, des promotions, de la qualité des produits ou encore des paiements.

 

Avec la technologie d’Alibaba tous les processus sont en cours d’automatisation et les agents sont assistés dans leur travail par l’intelligence artificielle. Aujourd’hui 80% des interactions clients de Lazada sont traitées par un "chatbot" et le travail des agents évolue vers des tâches à valeur ajoutée et complexes.

 

Ce rôle au sein de la direction de Lazada la passionne et elle fait profiter pleinement Lazada de son expertise acquise chez Teleperformance.

 

Expatriation, vie familiale et vie professionnelle

 

Comme le dit Brigitte, « il est important de faire ce que l’on aime », conseil qu’elle donne également à ses enfants. Par ailleurs, « il faut être convaincu par ce que l’on fait et par ses projets ». 

En 1995, Brigitte, Manager de la région APAC pour le groupe Teleperformance se déplace fréquemment en Asie pour de longues périodes. Ses enfants, en bas âge à l’époque, souffriront de ses absences. Aussi, lors de l’expatriation de son époux en Autriche et Belgique, elle décide de faire une pause dans sa carrière pour se consacrer à ses enfants.

L’intégration de ses enfants au lycée français de Vienne s’est révélée difficile ; outre le dépaysement total et la séparation de leurs amis, ils ont dû faire face à l’apprentissage accéléré de l’allemand car 80% des enfants scolarisés au Lycée Français de Vienne étaient Autrichiens. 

 

Le temps qu’elle n’a pas pu pas consacrer à ses enfants, elle l’a un peu "rattrapé" durant cet intervalle. C‘est également pour elle l’occasion de développer sa passion pour le sport. 

Ces expatriations ont permis en quelque sorte un rééquilibrage et finalement n’ont pas été un frein à sa carrière.

 

Son engagement pour les femmes

 

Bien qu’elle n’ait pas ressenti de difficulté à "faire carrière" en tant que femme, Brigitte s’investit dans des programmes qui tendent à donner plus de pouvoir et d’autonomie aux femmes. Elle cite à titre d’exemple le programme "Mompreneurs", lancé par Lazada aux Philippines dont l’objectif est d’aider des mères de familles à créer leurs magasins en ligne pour subvenir à leurs besoins tout en continuant à s’occuper de l’éducation de leurs enfants.  

 

Selon elle, trois facteurs sont importants pour changer la situation actuelle des femmes :

-  L’éducation des filles à l’école et au sein de leur famille : les parents doivent avoir le même discours et le même comportement éducatif avec les garçons et les filles,

-   Le support des hommes au travail et dans le cadre familial,

- Le choix des femmes ; ces dernières doivent pouvoir concilier carrière professionnelle et épanouissement familial.

 

Certaines femmes culpabilisent de travailler alors que leurs enfants ont besoin d’elles. Il ne faut pas que le choix de travailler soit une souffrance et une source de regret, mais au contraire une source d’équilibre pour soi-même et sa famille !! 

 

Des Modèles de femmes 

 

Brigitte partage l’idée que les femmes ne sont pas assez nombreuses dans le secteur de la technologie.

3 femmes l’inspirent particulièrement :

Belinda Parmar, entrepreneur, fondatrice et PDG de la société Empathy Business (anciennement Lady Geek) et militante britannique. Belinda Parmar a beaucoup œuvré pour encourager les femmes à occuper des postes dans la technologie. Elle a aussi dénoncé la présomption qu’il peut exister entre les différents diplômes : "matières pour les filles et matières pour les garçons". Aujourd’hui, elle met en lumière les dangers de la technologie sur notre santé mentale.

Dorcas Muthoni, d’origine kenyane, informaticienne et fondatrice de la société de conseil en logiciels Openworld. Cette entrepreneure aspire à voir la technologie transformer de manière positive la vie de la société africaine, des gouvernements et des entreprises. Elle a également fondé l’organisation AfChix qui encourage les carrières informatiques chez les jeunes femmes et les lycéennes africaines.

Lucy Peng ou Lei Peng, enseignante chinoise en économie qui est devenue en 1999 une des co-fondatrices d’Alibaba (elle faisait partie des 17 amis et collègues de Jack Ma, fondateur d’Alibaba). Elle a joué un rôle essentiel dans le développement d’Alibaba notamment au niveau des ressources humaines. Elle a occupé le rôle de PDG d’Alipay de 2011 à 2013 (plateforme de paiement du groupe Alibaba). En 2014, elle prend en main la création d’un groupe technologique et financier indépendant, filiale d’Alibaba : Ant Financial. En plus d’assurer la gestion d’Alipay, Ant Financial développe et propose de nombreuses solutions de micro-crédit et de prêt à la consommation. Lucy Peng fait partie des six « self-made women » les plus influentes de Chine.

 

Par ailleurs, Brigitte aime beaucoup évoquer un film américain sorti en 2016 : Hidden Figures

Il s'agit de l'adaptation du livre intitulé Hidden Figures de Margot Lee Shetterly mettant en scène la physicienne, mathématicienne et ingénieurs spatiale américaine Katherine Johnson (de couleur noire) qui a contribué aux programmes aéronautiques et spatiaux de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Réputée pour ses compétences en navigation astronomique, elle a calculé les trajectoires du programme Mercury et de la mission Apollo 11 vers la Lune en 1969. Ce film bouleversant met en lumière des femmes noires dotées d’une intelligence hors du commun dans un contexte raciste à l’époque.

 

Brigitte a fait références à ces "modèles" pour sa présentation au dernier Women Cyber Security Forum.

Nous vous recommandons

Laetitia Crochemore

Laetitia Dubois Crochemore

Juriste en droit des affaires, diplômée et passionnée d’histoire de l’art, Laëtitia aime vous faire partager ses coups de cœurs et expériences singapouriennes.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Découvrez les lauréats des Trophées des Français d’Asie-Océanie 2019 !

Le jury des Trophées des Français d’Asie-Océanie a choisi ses lauréats pour cette seconde édition 2019. La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 5 décembre dans la Résidence de l’Ambassadeur de

Vivre à Singapour

Fabrice Filliez « Le dynamisme suisse à Singapour »

Rencontre avec l'Ambassadeur de Suisse à Singapour, Fabrice Filliez, un peu plus d’une année après sa prise de fonction à Singapour. Lors de cet entretien ont été évoqués le soutien à l’économie et au