Vendredi 22 novembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PUBLI-REDACTIONNEL- Helpling, le ménage en mode "pratique"

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 24/12/2015 à 11:00 | Mis à jour le 07/12/2015 à 03:10

Lancée en Allemagne il y a un an et demi, Helpling a créé sa première succursale en France 2 mois plus tard et a ouvert la 12ème en janvier 2015 à Singapour. Helpling ? Une plateforme de mise en relation des particuliers recherchant des solutions simples et flexibles pour faire faire leur ménage, avec des « aides ménagères » indépendantes. Hoe Yeen Teck, manager de Helpling à Singapour, nous explique le double projet ? économique et social- de la société.


En quoi l'approche de Helpling est-elle nouvelle ?

Hoe Yeen Teck - Helpling se présente comme une plateforme de services qui met en relation des clients qui souhaitent confier à quelqu'un le ménage dans leur appartement et des prestataires de services : des aides ménagères indépendantes. Ce qu'apporte Helpling aux clients, à travers la plateforme, c'est une solution simple, flexible et rassurante qui permet de confier la charge du ménage, en toute tranquillité, à une personne fiable, dans des conditions qui respectent les contraintes légales de Singapour et mettent à l'abri des risques ? bris d'objets ou accidents ? grâce à un contrat d'assurance qui est une exclusivité de Helpling dans ce secteur d'activité. Ce qu'elle apporte aux aides ménagères indépendantes, c'est l'opportunité d'un emploi à temps partiel, compatible avec leur organisation familiale, qui leur apporte un revenu complémentaire.

Quelles sont les contraintes légales que vous évoquez?
- Tous les prestataires de ménage qui travaillent à travers la plateforme Helpling sont soit des Singapouriens, soit des résidents permanents (PR). C'est une exigence légale à Singapour, dont le non respect est sanctionné par une amende de 5000 S$. L'emploi des maids est très encadré. Il leur est interdit d'exercer une autre activité en plus de leur emploi. Faire appel à des maids dans ces conditions entraîne des risques importants pour les intéressées et pour leurs clients.

Qui sont les personnes de ménages qui travaillent avec Helpling ?
- La grande majorité sont des mères de familles, mais les prestataires peuvent avoir des parcours différents. Parmi eux, nous comptons par exemple un certain nombre d'étudiants. Ce dont nous nous assurons, c'est que tous aient une bonne expérience du travail demandé et qu'ils soient fiables quant à la qualité du service.

Pour les intéressés, c'est un bon moyen de se constituer un revenu supplémentaire. Ces revenus peuvent être substantiels. Helpling reverse aux aides ménagères la majeure partie du prix (20S$ de l'heure) facturé au client. Cela permet, par exemple, à une personne travaillant 23 heures par semaine, de pouvoir compter sur un revenu mensuel de 1500 S$. C'est trois fois plus que dans la restauration rapide.

A Singapour où les écarts de revenus vont en augmentant, cette possibilité a immédiatement retenu l'attention du ministère des Affaires Sociales, très sensible à cette possibilité offerte aux femmes d'exercer une activité compatible avec leur charge de famille et qui leur permette de générer un revenu complémentaire.

Et du coté des clients, quel intérêt trouvent-ils à faire appel à Helpling plutôt, par exemple, que de recruter une maid ?
- Faire appel à une personne extérieure pour faire le ménage est quelque chose de très commun à Singapour. Pour les jeunes couples, les tâches ménagères peuvent être au début partagées dans la bonne humeur. Mais ils se lassent invariablement assez rapidement, d'autant plus qu'ils sont souvent très accaparés par leurs obligations professionnelles. C'est vrai aussi des couples de jeunes expatriés qui sont en contrat local et travaillent tous les deux. C'est vrai encore des célibataires ou des personnes dont les enfants sont partis. Pour les intéressés l'emploi d'une maid n'est pas une solution adaptée parce que le besoin ne justifie pas l'emploi d'une personne à plein temps et représente ce faisant un coût excessif.

HelplingComment la plateforme "helpling" fonctionne-t-elle ?
- C'est très simple. Le client qui souhaite faire appel à une aide ménagère réserve le service sur le site ou en utilisant l'une des 2 applications mobiles fonctionnant sur Android et sur IOS. On lui propose de déterminer le temps nécessaire en fonction de la taille de l'appartement. Il indique son adresse et choisit les dates de préférence dans le calendrier. Il rentre ses coordonnées de paiement, mais rien n'est facturé à ce stade. Il n'est facturé qu'après la prestation. Helpling contacte l'aide ménagère et valide la commande avec le client.

Si le client souhaite faire appel à une personne de manière régulière chaque semaine, il peut faire sa réservation dans ce sens. S'il souhaite que ce soit la même personne qui vienne à chaque fois, il peut aussi l'indiquer.

Quels types de services les aides ménagères proposent-elles ?
- Il s'agit essentiellement du ménage au quotidien. Le ménage de fin de bail, par exemple, ne fait pas partie des prestations proposées via helpling. Si le client souhaite confier des travaux de repassage, il peut le faire, de même que des travaux de nettoyage un peu exceptionnel tel que le nettoyage du four ou du frigidaire.

1 heure gratuite

pour les lecteurs du petit journal en utilisant ce code lors du paiement: petitjournal

Et vous, dans quel contexte avez-vous rejoint Helpling ?
- J'avais à l'origine créé ma propre société sur une idée identique à celle de Helpling. En ce qui me concerne, l'idée était né d'un besoin : comment trouver une aide ménagère ? Avec des amis, nous nous étions intéressés à l'idée dans un cadre communautaire. En juin 2014 nous avons lancé notre plateforme qui a connu un succès immédiat. Quand Helpling a souhaité s'installer à Singapour, ils nous ont contacté. Nous avons constaté que nous avions la même vision et avons fait le choix de rejoindre les rejoindre, ce qui nous a permis de nous appuyer sur des moyens plus solides et de nous développer plus rapidement.

Publi-rédactionnel (www.lepetitjournal.com/singapour) vendredi 25 décembre 2015

Toute l'information sur les services proposés via la plateforme Helpling

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Singapour

Épopée des naturalistes français à Singapour au XIXeme siècle

A Singapour, le 8 novembre 2019, a été lancé le livre « Voyageurs, Explorateurs et Scientifiques, The French and Natural History in Singapore ». Ce recueil d’histoire fournit une description détaillée

Sur le même sujet