TEST: 2287

Covid19 - La Chine lance son passeport numérique

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 09/03/2021 à 21:30 | Mis à jour le 10/03/2021 à 12:07
wang-yi

La Chine a lancé pour ses citoyens un passeport numérique qui leur permettra de prouver leur statut sanitaire lors d’un voyage vers ou en provenance de l’étranger et pourrait contribuer à une ouverture accrue des frontières chinoises. Ce «certificat de santé pour les voyages internationaux» disponnible sur Wechat via un mini-programme, affiche et authentifie les données sanitaires des passagers, comme leurs tests Covid (PCR et anticorps) ou leur statut vaccinal.
Pour l’instant, l’application n’est pas obligatoire et est réservée aux Chinois.

Ce certificat vise à «promouvoir la relance économique mondiale et faciliter le passage des frontières», a expliqué le ministère des affaires étrangères, sans préciser quels étaient les bénéfices concrets auxquels elle donne droit, ni si d’autres pays comptent la reconnaître.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni envisagent de lancer des systèmes similaires. Dans l’Union européenne, l’idée d’un «passeport vert» sera présentée par la Commission de Bruxelles le 17 mars.

 

 

 

 

certificat-covid-voyage

 

Selon Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, « la Chine est disposée à répondre aux préoccupations soulevées par des parties extérieures, à se coordonner avec le mécanisme de reconnaissance mutuelle des informations sur le code de la santé de chaque pays, à se fournir mutuellement des visas et d'autres commodités de voyage transfrontalier, et à promouvoir activement l'établissement de mouvements de personnel sains, sûrs et ordonnés ».Il ne reste plus qu’à espérer que cette démarche puisse nous aider à retrouver peu à peu une vie normale.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale