Comment estimer sa voiture pour la mettre en vente avant de vous expatrier

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 11/10/2022 à 11:58 | Mis à jour le 11/10/2022 à 11:58
des hommes se serrent la main et une voiture noire ancienne en arriere plan

On s'intéresse à un sujet qui pourra intéresser beaucoup de Français ayant fait le choix de s'expatrier sur Shanghai : la revente d'une voiture d'occasion. En effet, vous êtes assez nombreux à posséder une voiture et lorsque la mission d'expatriation prend fin, il faut être en mesure de l'estimer à un prix correspondant à ceux du marché pour pas qu'elle nous reste sur les bras. Dans le cas où vous vous y prenez suffisamment à l'avance, quelles sont les méthodes pour faire la meilleure estimation possible ?

 

Première méthode : consulter des sites de vente en ligne et établir une moyenne

 

On commence par une méthode assez simple à mettre en place, mais qui fait ses preuves. Celle-ci consiste à regarder toutes les annonces de vente de voiture en cours ou celles qui ont déjà été vendues dans l'idéal afin d'établir une moyenne de prix pour votre modèle en particulier. Il faut alors s'intéresser à différents paramètres pour être le plus précis possible dans son estimation : le nombre de kilomètres de la voiture, l'année de mise en circulation, la rareté du modèle, s'il s'agit d'une voiture essence ou diesel…

 

SI cette méthode offre de bons résultats, il faut souligner le fait qu'elle prend énormément de temps. Surtout qu'il faut prendre en compte les fluctuations du marché dans la balance. Si par exemple vous vous basez sur des transactions trop anciennes, vous risquez de surestimer la valeur de votre véhicule et de ne pas pouvoir le vendre avant votre retour vers la France. D'un autre côté, comme les voitures d'occasion ont pris de la valeur avec la pénurie des composants qui a provoqué une réduction de la production des voitures neuves, une sous-estimation est aussi possible.

 

Bref, vous l'aurez compris : si vous n'êtes pas vous-même un passionné d'automobiles, cette méthode atteint vite ses limites, car elle demande beaucoup de temps et des connaissances pointues. Voyons maintenant une seconde méthode plus rapide et que n'importe qui peut utiliser.

 

Seconde méthode : utiliser un outil d'estimation en ligne

 

Si vous ne voulez pas vous embêter à faire différentes recherches pour connaître le prix de votre véhicule, il existe heureusement des outils sur le Net qui vous simplifient grandement la vie. Il vous suffit en effet de saisir le numéro d'immatriculation de votre automobile, de préciser sa marque ainsi, son modèle et le kilométrage pour obtenir une fourchette de prix correspondant aux prix du marché.

 

Comment ça marche ? Eh bien, l'estimation de votre voiture est calculée après l'analyse de millions d'annonces en vente dans le monde entier en pondérant par rapport à la région où vous vous trouvez. En effet, un même modèle peut avoir une côte bien différente en France qu'à Shanghai, c'est pourquoi une pondération est nécessaire. Ensuite, vous aurez le choix de prendre rendez-vous avec un professionnel pour réaliser une estimation plus précise, même si cette étape reste facultative.

 

Pour résumer, on peut dire que ce genre d'outil réalise en quelques secondes ce que vous auriez fait en plusieurs journées avec la première méthode. C'est donc celle que nous vous recommandons si vous souhaitez vendre rapidement votre voiture d'occasion sur Shanghai.

 

Troisième méthode : consulter la Cote Argus

 

Vous avez peut-être été surpris qu'on ne cite pas la Cote Argus en premier tant celle-ci a longtemps été une référence dans le monde de la vente automobile. Le problème, c'est qu'elle concerne l'estimation de prix de reprise par un professionnel. Celui-ci est souvent différent du prix que vous pourrez réutiliser pour la vente de votre véhicule sur les sites d'annonces entre particuliers. Autrement dit, il s'agit d'un bon indicateur pour les professionnels, mais qui est loin d'être adapté aux particuliers qui seront obligés de réaliser quelques ajustements.

 

En définitive, autant se baser sur les prix réels pratiqués sur le marché entre particuliers ou bien faire confiance à un outil d'estimation en ligne.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale