Chine : Prolongation des tests PCR obligatoires à Shanghai

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 20/07/2022 à 21:30 | Mis à jour le 22/07/2022 à 11:08
un test pcr en Chine contre le covid

Les tests hebdomadaires obligatoires d'acide nucléique pour les résidents de Shanghai seront prolongés jusqu'à la fin du mois d'août, a annoncé mercredi l'autorité de prévention du COVID-19 de la ville.

Les citoyens sont désormais soumis à au moins un test d'acide nucléique par semaine. Dans le cas contraire, leur code de santé deviendra jaune, ce qui les empêchera de prendre les transports en commun ou d'entrer dans les lieux publics.

Le service gratuit de réaction en chaîne par polymérase (PCR) dans les différents sites de dépistage habituels de la ville sera désormais prolongé d'un mois, jusqu'au 31 août, a déclaré Liu Ping, responsable du dépistage local par PCR.

Les personnes ayant un code de santé jaune ne sont autorisées qu'à entrer ou sortir de leur communauté, à se rendre sur les sites de test PCR ou dans les hôpitaux. Elles doivent également rester chez elles, sauf si elles doivent sortir, réduire les contacts avec les autres et éviter les lieux publics bondés. Ils doivent assumer la responsabilité légale s'ils provoquent la propagation du coronavirus.

 

Pas de test PCR, pas de QR code vert

 

Leur code de santé reviendra au vert dans les 24 heures après avoir subi un test PCR, a ajouté M. Liu.

Les districts locaux sont tenus d'offrir des services pratiques de test PCR aux patients alités, aux personnes âgées ayant des difficultés à se déplacer, aux handicapés physiques, aux nourrissons et à d'autres groupes spéciaux.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale