Omicron en Chine : la lumière au bout du tunnel?

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 28/04/2022 à 21:30 | Mis à jour le 28/04/2022 à 21:30
files d'attentes en chine pour se faire tester contre le covid

Le Dr Guillaume Zagury, épidemiologiste, spécialiste en innovation médicale, ex-humanitaire (Afghanistan, Rwanda, Haïti,.. ), et établi en Asie depuis plus de vingt ans - et auteur de l'ouvrage "Covid XXI : Première pandémie de l'ère digitale" - nous éclaire sur la situation actuelle en Chine à travers ses analyses.

 

Plus qu’une crise sanitaire, il faut considérer, la dimension Géopolitique, de maintien de la stratégie « 0 Covid », et ainsi illustrer l’efficacité du système (1 Million de décès aux USA, soit 1 sur 6 décès officiels dans le Monde), en sachant néanmoins, que le Yuan commence à dévisser légèrement à la Bourse. Omicron peut -il ainsi, faire vaciller la Chine....et donc la planète ?

 

CHINE - DYNAMIQUE ÉPIDÉMIOLOGIQUE (au 28 avril ) : LE CONFINEMENT FAIT ENFIN EFFET

analyse covid en Chine Guillaume Zaguryanalyse covid en Chine Guillaume Zagury

 

- J57 Chine & J41 Shanghai (J21 du lock down) de la 3 eme phase de l`épidémie Omicron BA2 en Chine, qui maintient sa stratégie « 0 Covid » sur une population a très faible immunité naturelle, et bonne immunité vaccinale (88%), sauf ...chez les plus de 60 ans (+/- 50% complètement vaccinées).

 

-Sous l`effet des mesures strictes, inversion de la courbe depuis 12 jours

 

- +/- 200M (soit moins de 10% de la population chinoise) sont en mesures restrictives

 

 

SHANGHAI (EPICENTRE ACTUEL : 94% DES NOUVEAUX CAS) - LE CONFINEMENT DRASTIQUE PAYE

analyse covid en Chine Guillaume Zaguryanalyse covid en Chine Guillaume Zagury

 

- En termes de cas cumulés, Shanghai devient le premier foyer Covid avec plus de 550k C+ recenses à ce jour (+/- 500kC+ à Wuhan en 2020 via étude rétrospective sérologique). Rappelons qu`en absence de l`outil vaccinal, Wuhan avait subi 74 jours de confinement !

- Comprendre la « puissance logistique » déployée, unique au Monde, pour maitriser ce lock down : sur terre (tests, i-cloud, approvisionnements « contact less » …), et dans le Cloud.

-De façon très rassurante, et contrairement à Hong Kong, pas d`impact important sur le système de santé (hormis quelques décès le plus souvent chez les plus de 80 ans).

 

- 1 personne sur 50 a rencontré Omicron, et +/- 1 nouveau cas jour pour 2000 individus.

- Pour les détails au quotidien (cf QR code plus bas)

-Début d`assouplissement à prévoir (toujours 12 millions de personnes sous lock down strict)

 

GUONEI (AUTRES FOYERS) : ÉVITER LES DERAPAGES JILIN & SHANGHAI ?

analyse covid en Chine Guillaume Zagury

 

- La grande majorité des Provinces présentent des C+, et 23 villes importantes sont « sous contrôle » : Pékin, Harbin, Canton (moins de 50 cas), He Fei, Wuhan...

-Multiples foyers endogènes généralement maitrisées de façon « musclée » mais a priori efficaces.

- Suivons Jilin (J57), comme prototype de prochain déconfinement

 

QUELLES DATES DE SORTIE DE CONFINEMENT POUR SHANGHAI ... ET POUR LA CHINE

 

analyse covid en Chine Guillaume Zagury

 

-Pour comprendre l`épidémie, il ne faut surtout pas être le « nez sur le guidon », et analyser l`épidémie, qu`à travers le seul prisme « Shanghai ».

-Grosso modo, pour permettre de « libérer les énergies », un seul indicateur pertinent, au niveau local et national : 80% des Chinois de plus de 60 ans double (voire triple) vaccines.

-Les chiffres divergent selon les sources et les régions : +/- 60% des Chinois de plus de 60 ans auraient déjà bénéficiés d`une double vaccination à ce jour (plus de 85% à Shanghai).

-Actuellement, autour de 700k vaccinations « mobiles » /jour, et à ce rythme, il faudrait attendre fin aout pour que 90% des seniors soient triple-vaccines ....

 

-Pour être concret, et pragmatique, à Shanghai, une régression montre un contrôle de la situation à partir de la 3 -ème semaine de mai. Restons prudent (les projections de plus de 15 jours été souvent risquées…)

-Néanmoins, savoir lire l`épidémie, et à la mi-mai, grosso modo, seuls 5% des Shanghaiens auront rencontre Omicron (90% asymptomatiques), alors que l`on sait que naturellement, ce taux tourne à +/- 40% (cf Hong Kong). Par suite, pour éviter le risque sur le système de santé, « open up step by step » (cf différents indicateurs locaux : saturation des ICU, dynamique des incidences, % de cas non tracés)

 

ENJEUX - «LA VACCINATION DES 70+ » : FAIBLESSE DU SYSTEME ?

analyse covid en Chine Guillaume Zagury

3 points ou le sanitaire n`est que la partie visible de la géopolitique, et où l`on voit qu'Omicron jette un doute sur l`image de la Chine (pourtant grand « vainqueur » durant les 2 premières années de crise) :

 

1/ Erreur sur la stratégie (quantitatif)

Fort de leur succès en pré vaccination (20 foyers contrôlés en 2020-2021), les Chinois ont commis une erreur en ne vaccinant pas rapidement les plus de 60 ans (ainsi en Chine, +/- 20% n`ont pas reçu d`injection, soit 56M d`individus !). Ceci est multifactoriel : stratégie de vaccination « inversée », accès au vaccin, balance bénéfice/risque par rapport aux effets secondaires potentiels dans un pays Covid Free....

 

2/ Erreur en ne fournissant pas à la population Chinoise, un outil vaccinal majeur d`origine Occidental, pour protéger un concurrent Chinois ... toujours pas arrive !

On pourra ainsi, reprocher au régime d`avoir privilégier l`économique aux dépens du sanitaire, en « freinant » la distribution du vaccin Pfizer/Fosun (pourtant disponible depuis septembre 2021), bien plus efficace sur les personnes âgées (cf iconographie – écart de 20% sur les 4 principaux paramètres), et dont l`association au vaccin traditionnel renforce l`immunité (humorale/ cellulaire).

 

3/ La Santé

Un des rares secteurs ou la technologie Chinoise est encore derrière l`Occidentale au niveau technologique : même dans leur version « Me too Occidental », le vaccin ARN local (Abogen) n`a pas encore été valide (a priori en fin d`année), et ce 2 ans après les Occidentaux.

En d`autres termes, dans ce secteur, les ruptures technologiques sont encore en Occident (et suis directement concerne !)

 

ASIE PACIFIQUE EN PHASE ÉPIDEMIQUE : A HONG KONG ... VIVRE AVEC

 

analyse covid en Chine Guillaume Zagury

 

-La vague Omicron, a mis à terre un des meilleurs systèmes de Sante du Monde (HK) : 150 décès en 2020 – 66 en 2021- 9000 décès du 20 janvier au 20 mars avec pic a 300 décès/jr pour une population de 7M (soit équivalent à 2,5 fois le pic observe en France en avril 2020).

- 3 leçons suite à l`analyse de la mortalité (0.1% de la population est décédée) :

.88% des décès étaient non ou mono-vaccines

.88% avaient plus de 70 ans

. L’héritage Occidentale : avec de très nombreuses victimes dans les seniors care (Ephad locales)

- La vague a duré environ 2 mois (20/1 au 20/3) et s`est conclu fin mars avec la réouverture de l’aéroport international.

- On estime que +/- 40% de la population a rencontré le virus

-Hong Kong annonce la réouverture de ses frontières aux non-résidents vaccinés dès le 1er mai

 

POSITIVE ATTITUDE : 300 M DE SENIORS CHINOIS ...et moi et moi et moi !

 

- Le stress est avant tout aux millions de seniors Chinois, qui n`ont pas bénéficié de 2 injections vaccinales sur les +/- 300 Millions de seniors (60+) Chinois 

- Certes des frustrations sont bien compréhensibles (économique, logistique, alimentaire, centres de quarantaine…), et ce d’autant qu`il y a encore incertitude sur l’avenir de la dynamique épidémique en cours (seulement 3% de la population Shanghaienne a rencontré le virus ...)

 

Tentons de positiver ces isolements qui s’assouplissent, en prenant notre mal en patience, car nous sauvons   potentiellement des milliers de vie....

Gardons le moral et tentons de positiver ces isolements qui s’assouplissent, car nous sauvons   potentiellement des vies !

 

Un article du Dr Guillaume Zagury

 

 

CONTACT:
email:  Guillaumez888@hotmail.com
WeChat ID : Guillaume2013

 

Suivez les analyses quotidiennes du Dr Guillaume Zagury sur le groupe Wechat suivant :

 

wechat groupe covid en chine

 

 

 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale