Vendredi 17 août 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Secret party, immersion nocturne dans l’Underground Shanghaien

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 13/06/2018 à 21:30 | Mis à jour le 13/06/2018 à 21:30
secret-party-free-party-shanghai-underground

Vous n’en avez certainement jamais entendu parlé, et pour cause…elles sont secrètes. Ces soirées sont organisées en sourdine, par des organisateurs dont les visages restent méconnus. Si vous êtes intéressés par une alternative au monde de la nuit, laissez-vous aller et plongez-vous dans l’univers de l’Underground.

Il y a quelques semaines, j’ai participé à l’une d’entre elle, loin de m’imaginer qu’il puisse exister de telles soirées dans un pays comme la Chine. C’était un samedi soir pluvieux. Armé de mon K-way et de mon sac à dos rempli de victuailles, je rejoins des amis pour aller vers l’inconnu. Seules indication : « RDV 23h40 pétante, sortie de métro Huamu Road ». Rien de plus. Avant d’en arriver là, il nous a fallut envoyer un message sur Wechat à une personne qui se fait appeler Angel, afin que celui nous envoie un code d’entrée. Code sans lequel nous ne saurions pas où se trouve la soirée.

Arrivé à Huamu road, un groupe d’une dizaine de personnes s’agglutinent sous un lampadaire, dans une artère déserte d’une partie endormie de Shanghai. Tous les convives se saluent, et un premier groupe d’une trentaine de personnes prend la route. « Nous avons fait différents groupes d’une trentaine de personnes, qui peu à peu rejoignent les lieux. C’est tout un travail », me confie un des organisateurs, dissimulé sous une casquette. Nous marchons ensemble et celui-ci m’explique qu’il n’y a absolument rien d’illégal à tout cela, loin des free party qu’on peut trouver en Europe. « On est en Chine, il faut savoir se plier aux règles. Ici, rien ne dépasse ». Et il sait de quoi il parle, après une dizaine de soirée de ce type, dans différents endroits de Shanghai, lui et ses amis ont compris qu’en Chine, on ne badine pas avec la loi.

Tandis que nous tournons dans ce qui s’apparente à une impasse, après être passé sous un immense pont autoroutier, les échos des basses chaleureuses raisonnent contre les parois de bétons froides du quartier. « Nous y sommes ! » lance t-il à notre groupe, tout impatient de découvrir les lieux.

Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. L’endroit choisi vaut bien toutes les boites de Shanghai, par son originalité et la qualité du son. L’ambiance aussi s’y prête, les gens sont ici pour vivre une expérience, casser une routine. Il y a quelque chose de différent, pour sûr. Tout le monde se salue, discute dans des coins, fument des cigarettes en cercles dans d'autres pièces, à l’écart de la scène, plus au calme. Personne ne se connaît vraiment en arrivant, pourtant il semble que c’est tout le contraire. Russes, Italiens, Français, Chinois, Allemands ; le monde s’est donné rendez-vous sous cette étrange voûte de verre.

 

secret-party-free-shanghai

 

L’architecture est une sorte de verrière en forme de bulle toute éclairée de bleue, qui lui confère une ambiance cosmique. Puis, on peut le dire, c’est un autre monde dans lequel nous sommes désormais. Une "bulle bleue" dans l’immensité de Shanghai, plongée dans une nuit d’encre. Chacun danse face à une petite scène d’où un DJ varie les tempos pour le plus grand bonheur des convives. Chacun boit, bières et autres alcools, sortis peu à peu de leurs sacs à dos. Même s’il y a un petit bar qui propose des bières, il est également possible d’apporter ce que bon nous semble.

La Bulle Bleue vibrera ainsi jusqu’à 11h du matin. Les plus téméraires quittent les lieux, les yeux plissés, sous un timide soleil caché sous d’épais nuages grisâtres. Nous sommes dimanche, la Bulle vient d’éclater. Le bleu laisse place au gris. Il est temps de rejoindre la réalité. L’expérience, comme une attraction vient de se terminer.

« Nous avons de plus en plus de succès avec ce genre de soirées, qui marche sur le principe du bouche à oreille. Nous ne faisons pas cela pour l’argent, mais pour inviter les gens à découvrir un autre univers à Shanghai », précise un des organisateurs.

Alors tendez l’oreille, les souterrains des nuits de Shanghai n’ont pas fini de vous surprendre. A suivre au prochain événement !

 

Pour participer, scannez le QR code suivant :

secret-party-free-shanghai

 

 

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Actualités

ASSOCIATION

ASSOCIATION - L’OMS, les 15 ans d’une âme provençale à Shanghai

L’OMS, est la plus vieille association francophone de Shanghai. Elle a pour vocation de rassembler les expatriés français venant de Provence et leur permettre de retrouver un petit coin de France.

Communauté

EDITO

EDITO – Le Petit Journal part en vacances d’été !

 Vous avez été nombreux au rendez-vous, lecteurs fidèles et nouveaux venus, et nous vous en remercions. Cette nouvelle année passée à vos côtés a été un réel plaisir.