Indice Normandie 2022 : la Corée du Sud est-elle réellement en menace de guerre ?

Par Damien Bouhours | Publié le 06/10/2022 à 12:22 | Mis à jour le 06/10/2022 à 14:45
La Corée du Sud

Alors que les tensions sont bien réelles entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, est-ce que la paix est réellement menacée ? L’Indice Normandie 2022 évalue les menaces pour le pays du matin calme.

 

L’ambiance n’est pas au beau fixe entre les deux Corées. La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé mercredi plusieurs missiles vers des cibles en mer, au lendemain du tir par Pyongyang d'un missile balistique qui est passé au-dessus du Japon. Pourtant, l’Indice Normandie 2022 place la Corée du Sud à la 8e place des pays avec le moins de risques de menaces à sa paix.

 

Avant toute chose, il est important de noter que cet indice, né d’un partenariat noué entre le Parlement européen et la région de Normandie, se base sur des données recueillies en 2021 mais même les années précédentes la Corée du Sud se trouvait en haut du tableau. Pourquoi ? Si la situation entre les deux Corées reste tendue, malgré la fin de la guerre en 1953, la Corée du Sud reste un pays stable. L’Indice Normandie 2022 ne se contente pas, en effet, de constater l’absence de conflits.

 

La Corée du Sud, un pays stable sauf pour l’énergie

La Corée du Sud observe ainsi de très bons résultats en matière de changements climatiques, de criminalité, de cybersécurité et de processus démocratiques. « Selon les données de la Banque mondiale, son PIB par habitant a toutefois atteint 34 757 euros en 2021. Le pays se classe à la 23e position de l’indice de développement humain et au 43e rang dans le classement de l’indice mondial de liberté de la presse. La Corée du Sud occupe également la 23e place dans l’indice de démocratie de l’unité de renseignement de «The Economist. », évoque l’étude. Le gros point négatif de la Corée du Sud reste dans sa vulnérabilité dans le secteur de l’énergie. Le pays du matin calme importe 93,5 % de sa consommation d’énergie et de ressources naturelles.

damien bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale