Sandrine de Québec-Corée : «  Il y a tellement de pépites en Corée du Sud »

Par Damien Bouhours | Publié le 06/04/2022 à 18:06 | Mis à jour le 06/04/2022 à 18:02
Photo : Sandrine du blog Québec-Corée
Sandrine du blog Québec-Corée

Peut-on aimer la Poutine et le bibimbap ? A en croire Sandrine, la réponse est oui ! Cette Française, expatriée de longue date au Québec, parle de son amour de la Corée du Sud sur son site Québec-Corée. Une façon de rapprocher la Belle Province de l’Empire du matin calme.

 

 

D’où vient votre amour pour la Corée du Sud ? 

Cela a commencé il y a une quinzaine d’années grâce à une amie française d’origine coréenne qui est venue vivre au Québec. Comme je travaille dans la culture (je suis attachée de presse pigiste depuis 10 ans, et j’ai travaillé pour Albin Michel Canada, Gallimard Canada, Radio-Canada télévision et d’autres entreprises québécoises), on parlait cinéma et série tv et mon amie m’a conseillée d’aller voir ce qui se faisait du côté de la Corée du Sud. Ce que j’ai fait et depuis, je suis à fond le cinéma, les séries tv et les romans.

 

J’aime vraiment beaucoup de choses dans la cuisine coréenne

 

Vous semblez adorer la cuisine coréenne, quels sont vos plats préférés ? 

J’aime vraiment beaucoup de choses dans la cuisine coréenne. Je découvre des plats à chacun de mes voyages là-bas. Mes préférés sont : japchae, gamjatang, samgyetang, yakgwa, bingsu, omija et yuja. J'aime aussi bien sûr tous les barbecues, tous les plats avec des nouilles et également les tripes sur le barbecue. Je suis Lyonnaise de naissance, alors il y a peu de choses à mon épreuve !

 

Parler de la Corée du Sud m’est apparue une bonne idée à exploiter

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer votre blog ? 

Mon premier voyage en Corée remonte à 2015 et à mon retour, je me suis rendue compte que ma famille et mes amis adoraient les découvertes que je leur montrais. En même temps dans ma vie personnelle, je me cherchais un projet à monter de A à Z en lien avec le voyage, la découverte de l’autre, la francophonie et parler de la Corée du Sud m’est apparue une bonne idée à exploiter. De plus, mes rencontres de Coréens, de Français et de Québécois à Séoul et la série tv Goblin tournée dans la ville de Québec m’ont alors permis d’avoir du contenu intéressant à partager.

 

Une photo de Séoul en Corée du Sud

 

Quelle est votre pépite en Corée du Sud qui est encore trop peu connue des voyageurs ? 

Il y a tellement de pépites en Corée du Sud que c’est difficile de choisir. Je suis plutôt une adepte du tourisme lent, aller à la rencontre des autres. Se donner 48 heures pour faire Séoul, ce n’est absolument pas ma tasse de thé. 

Je vous parlerais de Séoul, car c’est le lieu que je connais le mieux, même si je suis loin d’avoir tout vu ! Le quartier des cordonniers près de la station de la gare de Séoul est à faire. Également, le quartier du cuir du quartier Seongsu - ce sont des quartiers qui vont finir malheureusement par disparaître avec la modernité de la ville. 

Ne pas négliger la partie sud de la capitale au-delà de la rivière Han avec le quartier Apgujeong et les marchés de fleurs comme Yangjae et celui de la station Bus Terminal.

J’étais en Corée au début de la pandémie, alors j’ai beaucoup marché et utilisé le réseau des bus pour me déplacer. Marcher des heures le long de la rivière Han a été ma soupape morale et prendre le bus m’a permis de découvrir plein de belles choses et de beaux quartiers. Faire les parcours de la muraille de la ville de Séoul est à mettre sur une «to do list». 

 

Ne pas comparer la France et le Québec

 

Vous êtes française et expatriée au Québec, quels sont vos conseils pour une expatriation réussie au Canada ? 

C’est difficile de donner des conseils dans ce domaine, cela fait longtemps que je vis au Québec, mais pour avoir connu beaucoup de Français ici, je dirais de : "Ne pas comparer la France et le Québec". Ne pas voir le Québec comme acquis d’avance. Ce n’est pas parce qu’on parle français qu’on n’a la même culture ou la même façon de voir les choses, alors tisser des liens prend du temps. 

 

un montage Séoul et Montréal

 

 

Arrivez-vous à trouver également de bonnes adresses coréennes au Québec ? 

Absolument, il y a de plus en plus de lieux coréens (boutiques, restaurants) au Québec et c’est très bien : 

- Manger un bibimbap au restaurant Chez Bong à Montréal, 

- Faire ses courses à l'épicerie Jang Teu,

- Manger un bon bingsu comme en Corée au dessert café Momo,

- La chaîne Mon Ami est aussi incroyable pour la formule barbecue coréen.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale