Lundi 16 septembre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Suivez le voyage autour des stades de Victor Sauh

Par Perrine Bernard | Publié le 24/06/2019 à 11:00 | Mis à jour le 30/06/2019 à 23:54
voyage stades Victor Sauh

Découvrez  "Voyage autour des stades", un projet de Victor Sauh. Un itinéraire en Amérique afin d'explorer l'univers et l'événementiel sportifs. 

Victor est un jeune homme de 25 ans passionné de sport depuis son enfance. L’univers sportif le fascine car il permet de rassembler les foules. Dès lors, il s’intéresse de plus près aux grands événements sportifs, aux supporters partout dans le monde. D’ailleurs, le monde c’est son autre passion. Victor a déjà vécu en Inde, en Angleterre, en Italie, sans compter ses nombreux voyages. Il débute un projet d’envergure autour du sport et du voyage : « voyage autour des stades » #VADS. Il va traverser quatre pays, l’Argentine, le Brésil, le Canada et les États-Unis dans le but d’assister à divers événements sportifs importants dans plusieurs stades et villes différentes. « Je pars vivre cette expérience sportive afin d’étudier et découvrir de nouvelles façons de vivre le sport dans différents pays. De l’ambiance populaire du football Argentin aux hyper-connectés et immenses stades Américains, le sport est vécu de différentes manières dans les pays ». Nous avons rencontré Victor Sauh, actuellement au Brésil, dans le cadre de la Copa América.

 

lepetitjournal.com: Victor,  expliquez-nous où vous en êtes du projet «  voyage autour des stades » ?

Victor Sauh: Je suis actuellement à São Paulo, j’ai assisté il y a deux jours à un des matchs de la Copa América au stade Morumbi. Je suis un itinéraire pratique. J’ai commencé par l’Argentine où j’ai assisté à la « copa libertadores » et « Copa sud américana ». Je me trouve actuellement au Brésil pour assister à six ou septs matchs de la Copa América avant de rejoindre le Canada afin d’accompagner la Major League Soccer et Major League Baseball. Je m’intéresse à l’événement sportif, c’est-à-dire l’organisation et la façon dont sont vécus ces événements dans les différents pays. Par exemple, en Argentine on est dans la ferveur populaire, en Amérique du Nord l’ambiance est différente on est déjà passé à de l ‘événement sportif Hight-tech avec le wifi etc.. Le coeur de ma démarche se trouve dans l’événement plus que dans le suivi d'un championnat. Dans mon parcours, j’ai choisi deux pays d’Amérique du Sud et deux pays d’Amérique du Nord justement pour pouvoir comparer.

 

Comment sont les stades de football brésiliens depuis la coupe du monde 2014?

J’ai été assez surpris par leur qualité : ils sont récents, du fait de la coupe du monde de 2014. Mais ce n’est pas tout, on remarque la volonté des clubs de foot brésiliens d' investir afin d’améliorer l’expérience des supporters, la tendance est de plus en plus de vouloir créer une expérience unique, à l’image des Etats -Unis où le sport est un divertissement. 

 

Que pensez-vous de la culture foot au Brésil ?

Je n’ai pas encore vu le Brésil jouer, donc je ne peux pas vous répondre. Mais j’ai beaucoup échangé sur le sujet lorsque j’ai préparé mon voyage. Je trouve les supporters brésiliens beaucoup moins enthousiastes avec leur équipe qu’avant. Ils sont assez durs envers elle et j’ai été surpris de voir à quel point ils n’apprécient pas Neymar.

 

Et vous, que pensez-vous de Neymar ?

Neymar ce n’est qu’un joueur parmi les autres. Ce qui permet d’accéder à la victoire ce n’est pas le joueur mais l’équipe. La collectivité dans le football est le plus important, le football c’est l’échange et la communion. Par contre, quand on est un joueur brésilien titulaire dans une équipe en Europe, on représente son pays. Et malheureusement Neymar n’est pas le meilleur ambassadeur pour le Brésil. Il a des comportements déplorables qui portent préjudice à l’image de son pays et du sport. Tout comme d’autres joueurs, Karim Benzema étant un autre exemple.

 

Pensez-vous, comme beaucoup de Brésiliens, que le Brésil est devenu une fabrique de champions ?

Le Brésil, comme tous les autres pays. Le football est devenu un business plus qu’un sport. Ici, beaucoup de joueurs sont formés puis vendus aux grandes équipes européennes. Mais il n’est pas le seul : « l’AS MONACO » a sorti également de grands joueurs, récemment Mbappé. Selon moi, ce business nuit au sport, aux équipes et aux joueurs eux-mêmes. L’entourage, la précarité financière des familles de certains joueurs enlèvent une grande partie du libre-arbitre dans le choix des carrières de ces derniers.

 

Lors de votre itinéraire, avez-vous croisé d’autres Européens s’intéressant au championnat d’Amérique ?

Curieusement je rencontre beaucoup d’Européens qui voyagent en Amérique mais pas dans un contexte ni un but sportif. Cependant, quand je leur raconte mon projet, j’ai d’excellent retours et beaucoup d’encouragement.

 

De manière plus générale comment se déroule votre voyage au Brésil ?

Tout se passe très bien, j’ai l’habitude de voyager et j’adore cela. Je ne voulais pas partir sur un projet de voyage sans but, pour moi il fallait un tenant et un aboutissant. Le sport est le sujet idéal pour monter ce projet. Sachant que derrière « voyage autour des stades », j’ai une ambition professionnelle autour de l’événementiel sportif. Mon étape au Brésil va se terminer le 10 juillet. Je dois me rendre très prochainement à Salvador, Rio de Janeiro et retourner à São Paulo.

 

Retrouvez les articles de Victor Sauh «  voyage autour des stades » lors de la Copa America. Ses prochaines actualités sportives seront relayées sur lepetitjournal.com édition São Paulo.


 

VENEZUELA x PEROU - ARENA DO GREMIO

VADS
Voyage autour des stades

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JAPON x CHILI - ESTADIO DO MORUMBI

VADS
Voyage autour des stades

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COLOMBIE x QATAR - ESTADIO DO MORUMBI

VADS
Voyage autour des stades

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Sao Paulo ?

ÉCHAPPÉE BELLE

Escapade sur l’île de Paquetá

Située à 16km de Rio au fond de la baie de Guanabara, cette île de 16km2 est un véritable havre de paix : les voitures sont interdites, les rues ne sont pas bitumées d’où un certain calme très (...)

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet