Vendredi 23 avril 2021
São Paulo
São Paulo

Pendant une distribution de Cestas Básicas à São Paulo

Par Guillaume Thieriot | Publié le 28/02/2021 à 22:54 | Mis à jour le 01/03/2021 à 10:59
Photo : Devant le siège d'A.A.Criança, dans le quartier de la Luz, à São Paulo - G.Thieriot
ONG Sao Paulo Brésil

L'ONG A.A.Criança s'occupe de personnes en difficulté dans la région centrale de la ville de São Paulo. En particulier, elle accompagne les enfants en situation de rue, les filles mères, et les familles qui vivent dans des squats ou des campements.

Pendant deux jours, fin février 2021, elle a distribué 80 cestas básicas, des "paniers d'essentiels" pour les personnes et les familles les plus en difficulté, du fait de la crise sanitaire.

Pour éviter les regroupements, les remises des paniers étaient espacées et faites sur rendez-vous, pour prendre aussi le temps de discuter avec chacun.e de sa situation personnelle.

Images et paroles croisées (en portugais) des professionnels de l'association et de ses bénéficiaires.

 

Guillaume Thieriot

Guillaume Thieriot

Journaliste indépendant, formé à l'École Supérieure de Journalisme de Lille. Correspondant de lepetitjournal.com pour ses éditions au Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo).
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Solidarité

Une appli pour aider les commerces français dans le sud du Brésil

Une belle initiative du Consulat Général de France de São Paulo: ou comment aider les commerçants français du sud du Brésil avec l'appli Mapstr. Une “variante brésilienne“ du “made in France“.

Actualités

Solidarité

Une appli pour aider les commerces français dans le sud du Brésil

Une belle initiative du Consulat Général de France de São Paulo: ou comment aider les commerçants français du sud du Brésil avec l'appli Mapstr. Une “variante brésilienne“ du “made in France“.

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.