Dimanche 17 novembre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Notre-Dame de Paris : le don controversé d’une Brésilienne

Par Perrine Bernard | Publié le 22/04/2019 à 11:00 | Mis à jour le 22/04/2019 à 19:47
Notre-Dame; dons; Lily Safra; polémique

Après le terrible incendie de la Cathédrale de Notre-Dame à Paris, plusieurs promesses de dons ont été récoltés pour sa reconstruction. Cependant, un  don en particulier est très controversé au Brésil. Il s‘agit d’un don de 10 millions d’euros fait par la Brésilienne Lily Safra. Une polémique s’est emparée des réseaux sociaux : pourquoi Lily Safra fait-elle un don d’un tel montant à la France et pourquoi ne s’est-elle pas manifestée pour le musée national de Rio de Janeiro qui a pris feu l’année dernière?

 

La milliardaire brésilienne Lily Safra critiquée pour son don à Notre-Dame

C’est la question qu’une grande partie des Brésiliens se pose sur les réseaux sociaux. On peut lire ( traduit ) : " Parce que je m’appelle « Notre Dame » j’ai le droit de recevoir une fortune , notre madame Lily Safra donne 10 millions d’euros pour la cathédrale et zéro pour le musée national ", ou encore "Lily Safra propriétaire de la banque Safra de São Paulo donne des millions pour la reconstruction de Notre-Dame mais combien pour le musée national? Parce que la culture européenne compte plus que la notre ? Mais encore " (...) 10 millions d’euros gagnés sur la peau des clients brésiliens de la banque Safra (..)"

À travers ces commentaires, un sentiment de trahison ressenti par les Brésiliens transparaît. Les temps sont durs, les caisses sont vides, il n’ y a plus de budgets pour poursuivre les projets dans les universités, le musée national a pris feu l’année dernière, une perte culturelle et historique faute de moyens pour son entretien et sa rénovation. Un sentiment d’autant plus  fort quand ces millions proviennent du monde de la finance: la banque Safra.

Un don parmi tant d'autres, un projet philanthrope pour le monde.

Une autre partie des Brésiliens défendent madame Safra. En effet, Lily Safra a 85 ans, réside entre Londres et Monaco. Elle détient une longue liste d’activité philanthropiques, elle a notamment fondé l’institut international des neurosciences à Natal (RN). Elle a donné plusieurs millions pour le développement de la science au Brésil, aidé les régions plus défavorisées du nord-est pour accéder à l’eau courante et au traitement des eaux usées. Avec la fondation " Edmond J Safra" ( actuellement fermée), dont elle fut la directrice, elle a financé plusieurs projets dans l’éducation et a oeuvré dans plusieurs pays pour la culture, l’accès aux soins et l’enseignement.

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lisol mer 24/04/2019 - 08:10

La France est devenue un pays de trop de debiles......

Répondre
Commentaire avatar

Rita Sales lun 22/04/2019 - 12:51

Ici au Brésil, the monnaire qui donne est roubee pour le politics.

Répondre
Commentaire avatar

patrick sao paulo mer 01/05/2019 - 14:59

c´est évident, l´argent versé ici sera immédiatement détourné, ce qui ne veut pas dire qu´en France, il sera bien utilisé....

Répondre

Actualités

PORTRAIT

Marion Lovell, l’abnégation au profit du Téléthon

Touchée par des drames personnels liés à une maladie génétique rare, Marion Lovell-Virte est coordinatrice du Téléthon des Français de l’étranger. Elle rêve de mobiliser en force et en nombre...

Vivre à Sao Paulo

SANTÉ

Vapoter à l’étranger, est-ce légal ?

Alors que la e-cigarette ou vapoteuse est de plus en plus utilisée au détriment des cigarettes classiques, il n’est pas toujours légal de s’en servir à l’étranger, voire même passible de peines

Que faire à Sao Paulo ?

Les séries françaises qui cartonnent à l’étranger

Les séries françaises s’exportent de plus en plus à l’étranger. De Capitaine Marleau au Bureau des légendes, découvrez les séries tricolores qui passionnent les téléspectateurs du monde entier.

Expat Mag

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.