Vendredi 18 octobre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Échappée belle : une journée à Niteroi !

Par Axel Lahaye | Publié le 27/06/2019 à 11:00 | Mis à jour le 01/07/2019 à 00:00
Tourisme- Brésil- Niteroi -

Depuis la Cidade Maravilhosa, on la voit presque de partout, elle nous dévisage depuis l’est en permanence… Niteroi ou la ville jumelle de Rio est au final un Rio miniature, entre ses plages, ses collines et ses lagunes, la ressemblance est troublante. Moins touristique et moins fréquentée que sa grande sœur qui lui fait de l’ombre, on passe pourtant de belles journées dépaysantes, là-bas, de l’autre côté…

 

Niteroi-tourisme
Axel Lahaye, Rio autêntico tours

 

Ville jumelle du point de vue topographique

Il suffit de regarder un peu attentivement une carte pour se rendre compte à quel point les 2 villes sont symétriques. Les plages de la baie de Guanabara de Icarai et Charitas répondent à celles de Flamengo et Botafogo tandis que celles de la facade atlantique, Piratininga et Camboinhas / Itaipu regardent avec insistance les fameuses Copacabana et Ipanema. Derrière ces plages se cachent 2 lagunes, un peu comme la Lagoa Rodrigo de Freitas. Enfin la ville est divisée en 2 par un massif graniteux et verdoyant où se trouve le Parque da Cidade avec sa vue sur l’ensemble de la baie, on a l’impression d’avoir une immense carte 3D déployée à nos pieds ! Depuis le parc, 2 rampes de lancement permettent la pratique du parapente ou deltaplane, c’est moins cher qu’à Sao Conrado et on vole plus longtemps !

 

tourisme noterai
Axel Lahaye, Rio autêntico tours
tourisme- Niteroi
Axel Lahaye, rio autêntico tours

 

Un peu loin mais pourtant facile d’accès !

Le moyen le plus rapide de s’y rendre est de traverser la baie en bateau depuis la Praça XV dans le Centro, en 15min on rejoint le coeur de Niteroi à la place Arariboia, fondateur de la ville et chef de la tribu des Temimino, le « serpent féroce » a notamment contribué à la déroute des hommes de Villegagnon en 1567. De 5h30 à 23h30, les navettes se relaient toutes les 10min en heure de pointe, sinon toutes les 20min. En semaine on peut aussi rejoindre directement la plage de Charitas, la traversée est à peine plus longue.

Si vous êtes véhiculés, vous devez vous élancer sur le plus long pont d’Amérique latine. Le pont Rio/Niteroi et ses 14km ont été inaugurés en pleine dictature, en 1974 , après 5 années d’intenses travaux. Il permet de relier les vois rapides de Avenida Brasil et Linha Vermelha à la BR 101 qui file vers l’Espirito Santo et d’éviter un détour de … 120km !

Quand tout va bien, il faut donc compter moins de 30min pour rejoindre Niteroi, à savoir c’est aussi rapide que pour aller à Barra da Tijuca finalement ! Ainsi un grand nombre des 500 000 habitants de Niteroi se rend quotidiennement à Rio pour travailler, ce qui entraîne de grandes files et bouchons aux heures d’affluence. Un projet de ligne 3 du métro qui relierait les 2 villes est à l’étude.

Rio autentico tours
Axel Lahaye, Rio autentico tours

 

La chouchoutte d’Oscar

Niteroi est très connue des passionnés d’architecture, c’est en effet dans cette ville que le génie Oscar Niemeyer (1907/2012) a réalisé ses derniers travaux. Le MAC , cette fleur qui s’ouvre vers le ciel, est une prouesse technique et esthétique absolument époustouflante, son porte à faux d’une dizaine de mètres supporte une structure circulaire de 50m de diamètre de 3 étages. Le bâtiment s’inscrit parfaitement dans son environnement. Sa grande astuce saute aux yeux depuis la passerelle d’accès : la courbe de l’édifice suit celle du Pain de Sucre qu’on aperçoit au loin, magique ! On retrouve tous les éléments de l’harmonie de Niemeyer : courbes, lignes parallèles, béton brut. Inauguré en 1996, ce musée est vite devenu la carte postale de la ville et une référence de l’œuvre de l’architecte, qui fut invité à poursuivre son travail le long de la baie. Ainsi le Caminho Niemeyer s’étend sur 11km et cherche à valoriser les berges de la baie, à la sortie des bateaux sur la gauche se trouvent le Teatro Popular, le Memorial Roberto Silveiro et la Fondation Niemeyer, puis en remontant on tombe sur le Centre Petrobras de Cinema, la place JK, après la UFF (Université Fédérale Fluminense) le MAC surgit et le chemin s’achève à la station maritime de Charitas, cette fois ci en forme de coupole inversée. Ces différents bâtiments offrent un bel aperçu de l’architecture futuriste de Brasilia. A noter qu’à Rio, les 3 grandes réalisations de l’architecte sont le Sambodrome où défilent les écoles de samba pendant le carnaval (1984), la Casa Niemeyer sur l’estrada das Canoas dans le quartier de Sao Conrado et la FGV (Fondation Getulio Vargas) à Botafogo.

Niteroi tourisme
Axel Lahaye, Rio autêntico tours

Produits de la mer frais

Niteroi est aussi très connue pour son marché au poisson Sao Pedro, entre la sortie du Pont et le centre ville. Ouvert tous les jours de 6h à 17h, on y trouve toute sorte de poissons et crustacés à des prix raisonnables, il fournit les grandes tables de Rio et on peut demander aux restaurants du deuxième étage de préparer le poisson préalablement choisi par vos soins. Avis : comme souvent au Brésil, il faut insister si vous ne le voulez pas fris ! Si vous êtes très matinal, vous pouvez vous approvisionner directement à la plage de Itaipu auprès des pêcheurs.

 

Une belle nature à proximité

Avec ses 412 km² et 130 îlots, la Baie de Guanabara est la deuxième plus grande baie du littoral brésilien après celle de la Baie de Tous les Saints de Salvador. Elle s’étend sur 30km d’une berge à l’autre et presque autant dans sa longeur. Pourtant, entre le Pain de Sucre de Rio et la forteresse Santa Cruz on ne compte que 5 petits kilomètres. C’est une baie fermée, qui n’est pas l’estuaire d’un grand fleuve comme le pensaient les portugais à leur arrivée le 1er janvier 1502 d’où le nom de Rio de Janeiro : Fleuve de Janvier. Avec le peu de stations d’épuration que comptent ses villes avoisinantes, elle est malheureusement polluée. Mais la vraie perle naturelle de Niteroi est sans aucun doute la plage sauvage de Itacoatiara, située à l’extrémité de la ville. Paradis des surfeurs, elle est encerclée par de beaux blocs de granit, tout comme… Prainha, à Rio, tiens donc ! On peut monter sur le Costao, via une trilha de 30min dans la foret qui donne ensuite sur la paroi brute de la colline, attention, c’est un véritable mur, il ne faut pas être sujet au vertige !  Vous serez récompensés par vos efforts et votre bravoure, la vue sur le parc de Tiririca et la côte de Marica est saisissante, quant au coucher du soleil, c’est tout simplement très beau. Enfin ne ratez pas la petite plage secrète do Sossego, coincée entre les deux grandes de Piratininga et Camboinhas, vous êtes orientés droit devant Rio, tous les monts Cariocas surgissent au loin et elle est peu fréquentée !

 

 

Reste que les Cariocas n’en démordent pas, le plus beau à Niteroi reste la vue sur … leur ville ! Les habitants de Niteroi eux n’insistent pas dans cette bataille d’orgueil, après tout, on préfère rester tranquillement sur ces kilomètres de plage au tempo plus lent, sans défilé de vendeurs ambulants et la foule de Rio !

Nous vous recommandons

Axel lahaye, casa 48, Rio autêntico, visite de Rio, guide touristique Rio de janeiro

Axel Lahaye

Guide Touristique à Rio de Janeiro / Rio Autêntico Tours
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Enseignement français à l'étranger : le gouvernement dévoile son plan

Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé

Actualités

Sur la route à travers l'Amazonie, l'asphalte mange la forêt

Erik Fransuer passe des mois d'affilée au volant de son poids lourd à faire des allers-retours à travers la gigantesque forêt amazonienne pour livrer ses cargaisons dans les ports fluviaux