Samedi 25 septembre 2021
TEST: 2286

Petit guide du parler paulistano

Par Cécile Sornette | Publié le 18/02/2021 à 23:24 | Mis à jour le 19/03/2021 à 04:28
Photo : Un dimanche sur l'Avenida Paulista
Brésil Sao Paulo

Si on vous convie à un “Rolê” ou que l’on vous propose une “Breja”, ne cherchez pas dans votre dictionnaire de portugais. São Paulo a aussi son argot. Tá ligado, mano ?

Mano / Brother / Velho / Véio / Tio / Parça / Truta / Muleke / Cara...

Les paulistanos aiment particulièrement s’adresser à leurs amis par une multitude de noms en tout genre et la liste est longue ! Exemple : “E aí mano, qual é a boa?”

Meu

(littéralement "mon") Typique du langage paulistano, ce mot est une véritable interjection à utiliser sans modération pour ponctuer une fin de phrase ou vous adresser à votre interlocuteur.
Exemple : “Ontem o parque tava lotado, meu!” (Hier le parc était bondé !)

Rolê

Peut être utilisé pour désigner une fête, une promenade, un engagement. Peut aussi signifier quelque chose de compliqué à faire, qui demande du travail.
Exemple : “Vamos dar um rolê no Shopping?” (On va faire un tour au centre commercial ?)

Brisa

Peut être utilisé pour désigner un état d’esprit.
Exemples :
“Desculpa, eu estava brisando” (désolé, je me suis perdu dans mes pensées)
“Entrar na brisa” (suivre le raisonnement de quelqu’un)
“Roubou a brisa” (j’ai perdu la motivation)

Tá ligado

("t'es branché") Utilisé pour demander si la personne vous comprend ou sait de quoi vous parlez.
Exemples :
"Cê tá ligado na nova série que saiu?” (Tu connais la nouvelle série qui est sortie ?)
“Meu, cê nem tá ligado!” (Tu ne sais pas ce qu’il s’est passé !)

Mano do céu

(“Oh mon dieu”)
Une des expressions emblématiques de São Paulo.

Fita

Fita est un synonyme de “coisa” (chose).
Exemples :
“Se liga nessa fita” (Regarde ça)
“Desenrolar uma fita” (Résoudre un problème)

Na faixa

(“Gratuit”)
Exemple : “Hoje a breja é na faixa” (aujourd’hui la bière est offerte)

Trampo

(“Travail”)
Exemple : “Amanhã não posso, tenho que trampar” (demain je ne peux pas, je dois travailler)

Busão

(“Bus”)

Treta

(“Dispute”)
Exemple : “Eu tava no busão e começou mó treta” (j’étais dans le bus et une grosse dispute a éclaté)

Diminution informelle de “Maior” ou “Muito” (beaucoup / très)
Exemples :
Mó friaca (très froid)
Mó rolê (très loin)

Zoado

Selon le contexte, ce terme peut être employé comme synonyme du mot malade, mais aussi du mot bizarre.
Exemples :
“Tô meio zoado hoje” (je me sens malade aujourd’hui)
“Ele me falou um negócio muito zoado” (il m’a raconté quelque chose de bizarre)

Manjar

Comprendre un sujet en détail, en savoir beaucoup sur quelque chose.
Exemple : “Eu não manjo muito de música clássica" (je n’y connais pas grand chose en musique classique).

Brêja

Terme le plus commun pour désigner une "bière".
Exemple : "Vamos tomar uma breja amanhã?" ("On prend une bière demain ?")

Embaçado (“Compliqué”)

En plus de faire référence aux conditions météorologiques nuageuses, ce terme peut également être utilisé pour décrire une situation ennuyeuse et compliquée, ou encore un sujet qui rend les choses difficiles.
Exemple : “Cara, isso é mó embaçado”

Salve

Salutation informelle.
Exemple : “Salve irmão, qual é a boa?”

Qual é a boa?

(“Que fait-on ? Quoi de neuf ?”)
Peut être employé pour demander les nouvelles auprès d’un ami, ou pour décider du programme de la journée.

Fechou

Expression désignant un accord conclu.
Exemple : “Fechou mano, a gente se fala!” (Ok, on reste en contact !)

Bolacha

(“Biscuit”)
A l’origine de bien des débats entre São Paulo (fervent défenseur du terme Bolacha) et Rio de Janeiro (préférant le mot Biscoito). Si vous voulez passer inaperçu, mieux vaut connaître ce terme afin de désigner un biscuit à São Paulo.

Et vous quelles sont vos expressions locales favorites ?
Dites-nous en commentaire si vous voulez une version #2 des expressions paulistanas.

Brésil Sao Paulo
instagram @saopaulocity

 

Nous vous recommandons
Cécile Sornette

Cécile Sornette

Diplômée d'un master en communication et stratégie digitale. Expatriée à São Paulo et rédactrice pour lepetitjournal.com do Brasil. Aime voyager, manger des coxinhas et écouter du Djavan.
0 Commentaire (s) Réagir