Hubert Feuillade, l’apprenti philosophe de Stéphane Bautheney: un roman philosophique

Par Vincent Bosson | Publié le 18/05/2022 à 10:49 | Mis à jour le 19/05/2022 à 11:51
Photo : L'auteur Stéphane Bautheney / Vincent Bosson
Stéphane Bautheney Hubert Feuillade, apprenti philosophe

Titulaire d’un master en Sciences du langage, Stéphane Bautheney est professeur et formateur au Lycée français de São Paulo. Hubert Feuillade, apprenti philosophe est son premier roman. Rencontre.

 

Stéphane Bautheney, vous publiez votre premier roman aux éditons Le Lys Bleu, pouvez-vous nous expliquer votre démarche?

Il y a environ deux ans, j’ai eu envie d’écrire, j’ai commencé par produire deux nouvelles et je les ai envoyées à des écrivains. L’un d’eux, Pascal Bruckner, un philosophe, m’a répondu en m’encourageant et me mettant en garde sur le fait que les maisons d’édition française publiaient peu de nouvelles, mais plutôt des romans. À partir de là, je pensais à diverses histoires que j’avais envie de développer. J’ai commencé à écrire en mars 2020, juste avant la pandémie ; j’ai eu du temps pour réaliser des recherches et écrire. Je suis Champenois, de Châlons-en-Champagne, ce qui a inspiré le début du roman.

 

Pouvez-vous nous raconter l’histoire d’Hubert Feuillade, l’apprenti philosophe ?

C’est l’histoire d’un jeune homme de 18 ans, qui vit à Épernay dans une famille de viticulteur et de négociant, en Champagne. Sa voie est toute tracée : reprendre le commerce familial. Et puis, en classe de terminal, il a un professeur de philosophie qui l’inspire beaucoup, et décide complètement de changer de parcours. Il veut monter à Pairs, comme on dit pour les provinciaux, et étudier à la Sorbonne pour devenir philosophe. Le roman se déroule sur 8 années, entre son entrée à la Sorbonne et son doctorat. Il va découvrir de nombreux textes philosophiques, en lien avec ce qu’il vit, en l’aidant à mieux comprendre ce qu’il vit.

 

On accompagne ses découvertes philosophiques, psychologiques, ses voyages, ses relations amoureuses.

La philosophie permet d’éclairer le parcours du personnage. Il y a une articulation entre la narration d’un roman classique et les textes philosophiques qu’il découvre.

 

Est-ce un roman initiatique ?

C’est un roman initiatique, en effet, mais ce n’est pas un roman amer. C’est un jeune Champenois qui découvre des choses très positives sur la vie, la vie citadine à Paris, l’art, les femmes, l’amour, les amis, les voyages, la tragédie aussi. C’est en étudiant Arthur Schopenhauer qu’il se rend compte de la notion de mondes cachés, de mondes souterrains, que l’on pourrait décrire comme « l’inconscient ».

 

Hubert Feuillade, l’apprenti philosophe » de Stéphane Bautheney
"Hubert Feuillade, l’apprenti philosophe" de Stéphane Bautheney / Vincent Bosson

 

Extrait du livre : « Hubert Feuillade, apprenti philosophe »

« Toutefois, le grand coup de foudre, celui qui décide souvent d’une vocation, frappa Hubert, à la fin de son année de terminale, début mars 2011, lors de la présentation par monsieur Rivière de la pensée d’Arthur Schopenhauer. Très étonnamment, il fut le seul étudiant à être atteint par ce qu’il identifiera plus tard comme une révélation, ses camarades de classe avouant s’être profondément ennuyés pendant le cours. Pour eux, Schopenhauer n’était pas « pop », indigne de « likes », certaines filles ne le trouvant même « pas du tout mignon », comme si les philosophes devaient être comparés à des acteurs nord -américains ou des chanteurs à la mode, sur des critères exclusivement physiques. L’évocation, par son professeur, d’un monde invisible, caché, insaisissable, souterrain, le saisit dans tout son être. Pour la première fois, quelqu’un mettait des mots, des concepts, sur un sentiment profond, ineffable, qui existait en lui depuis longtemps ».

 

Le roman est disponible sur toutes plateformes numériques habituelles et sur le site des éditions Les Lys Bleu.

Vincent Bosson

Vincent Bosson

Formé en science de l’éducation et en sociologie, Vincent Bosson est photojournaliste installé à São Paulo, correspondant de lepetitjournal.com pour ses éditions au Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction São Paulo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale