Mardi 23 avril 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’économie brésilienne stagne avec une croissance de 1,1 % en 2018

Par Perrine Bernard | Publié le 04/03/2019 à 11:00 | Mis à jour le 04/03/2019 à 11:00
L’économie brésilienne croissance

Les chiffres sont tombés jeudi 28 février d’après le rapport de l’IBGE ( Institut Brésilien de Géographie et Statistiques ) : une croissance économique de 1,1 % en 2018, aucune évolution par rapport à 2017.  L’économie passe par une phase de stabilisation depuis deux ans et les prévisions pour 2019 sont encore très équivoques. Néanmoins, certains secteurs d’activité exposent une croissance intéressante et dans lesquels il reste intéressant d'investir.   

De l’émergence à la stagnation économique


En 2001, Jim O'Neill, économiste de la banque d'investissement Goldman Sachs parle d’émergence économique de certains grands pays et leur donne un nom, les « BRIC » ( Brésil, Russie, Inde et Chine). À l’époque le Brésil est déjà devenu un géant agricole, un des leaders des bio carburants, avec le 10ème meilleur PIB à l'échelle mondiale. À la vue vu de ses résultats, les capitaux étrangers entrent et coulent à flots dans tous les secteurs d’activités économiques. Ce temps-là est bien révolu, sans signifier pour autant que l'économie n'est pas fiable. Cette phase d’émergence est un processus normal dans le cadre d’une économie en développement. 

 

Une économie en phase de stabilisation


L’économie entre dans une nouvelle phase, depuis quelques années, celle de la stabilisation. Le PIB 2018 et quasi-équivalent à celui de 2017, et les perspectives pour 2019 ne sont pas différentes. D’ailleurs on remarque que malgré les crises politiques du pays, les alternances des gouvernements et les scandales de corruption, l’économie est restée stable. 2018 a été caractérisée par des éléments majeurs : un net ralentissement des investissements de capitaux étrangers, la grève des camionneurs qui a paralysé le pays pendant plusieurs semaines et les élections présidentielles. L’élection du président Jair Bolsonaro et son bras droit Paulo Guedes, a eu un impact très positif sur la reprise des investissements de capitaux étrangers dans le pays, néanmoins en pratique les investisseurs attendent les réformes et actions économiques du gouvernement.


Une croissance constante dans certains secteurs d’activité

L’étude de l’IBGE montre que certains secteurs d’activité continuent leur croissance. L’immobilier avec 3,1 % de croissance ; le commerce (2,3 %) ; l’exportation (4,1 %), le transport de marchandises (2,2 %) et l’importation des produits a augmenté de 8,5 %.

Si vous souhaitez investir au Brésil vous ne serez pas perdants et c’est peut-être même le bon moment, dans les secteurs mentionnés. 

 

 

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet