Vendredi 22 février 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Brésil : L'enjeu de la réforme des retraites 2019

Par Perrine Bernard | Publié le 04/02/2019 à 11:00 | Mis à jour le 04/02/2019 à 11:19
 Brésil réforme des retraites

La réforme des retraites est un des points essentiels du nouveau gouvernement Bolsonaro. Paulo Guedes, ministre de l’Economie, et son équipe travaillent actuellement au projet prévu pour début février au vote du Congrès National.

Un déficit de plus de 267 milliards de reais soit 63 milliards d'euros.

 La « previdência social » c’est ainsi que l’on nomme la retraite au Brésil, est gérée par un organisme : « L’INSS » (Instituto Nacional do Seguro Social) par le Gouvernement Fédéral. C’est un système dit de répartition, c’est-à-dire que la génération occupant un emploi paye pour la génération sortie du marché du travail (inactive). Cette institution gouvernementale gère la retraite, les inaptitudes au travail dans les cas de maladie ou d’accident, le maintien du salaire durant la maternité, les pensions de veuvage. Ce système a atteint un déficit public record durant ses dernières années, plus de 267 milliards de reais en 2017 soit 63 millards d'euros, dûs à l’augmentation des bénéficiaires et à l’accroissement de l’espérance de vie des personnes âgées. Michel Temer, ex-Président, avait déjà tenté une réforme mais il n’a pas pu aller jusqu’au bout de son projet. Lors des élections présidentielles ce fut un point très discuté entre les candidats, chacun présentant ses solutions aux problèmes.

 

L’INSS, passerelle entre l’entreprise et le salarié

Les entreprises versent à l'INSS un montant calculé en fonction du revenu du salarié, en moyenne il est de 11 %, pour la retraite et 20 % pour les droits de santé, maladie et autres . L’entreprise est dans l’obligation totale de remplir son devoir de paiement régulier sous peine de procès-verbal. Les règles d’attribution sont les suivantes : sous le gouvernement Temer, l’âge de la retraite est passé à 62 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, ou alors 35 ans de contribution à l’INSS. À partir du moment où vous êtes éligible, alors l’organisme va calculer votre salaire minimum (salarió beneficio) qui est d’environ de 70 % de l’ensemble vos salaires.

Retraite : de la répartition à la capitalisation :

L’objectif est clair : en finir avec le système de répartition des retraites et instaurer sur plusieurs générations le système par capitalisation, c’est-à-dire que chacun épargne pour sa propre retraite. Pour cela, il faut une transition. C’est cette transition qui est discutée et difficile à mettre en place. En charge du projet, Paulo Guedes, ministre de l’économie du gouvernement Bolsonaro, très attendu sur le sujet.

Selon les premières idées qui sont évoquées :

  • Modification des règles d’attribution.
  • Institution du régime par capitalisation par gradation, reste à savoir ce que le gouvernement entend  exactement par ce terme.
  • Âge minimum de 65 ans pour tous.

Après, reste à convaincre le Congrès National  qui se réunira dans les prochaines semaines.

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

Kobra et Angelica Dass : deux artistes brésiliens tendance à découvrir

Portrait de Eduardo Kobra et Angélica Dass. L’un est un muraliste à São Paulo, l’autre une photographe carioca. À eux deux, ce sont les artistes du moment et leurs œuvres ont dépassé les frontières

Actualités

IDÉES WEEK-END

La « Liberdade », une escapade au Japon à São Paulo

Envie de dépaysement sans faire de kilomètres ? Pourquoi ne pas aller faire un tour à la "Liberdade", un petit japon au cœur de la ville où même le feu rouge annonce le passage en japonais !

Que faire à Sao Paulo ?

CULTURE

Kobra et Angelica Dass : deux artistes brésiliens tendance à découvrir

Portrait de Eduardo Kobra et Angélica Dass. L’un est un muraliste à São Paulo, l’autre une photographe carioca. À eux deux, ce sont les artistes du moment et leurs œuvres ont dépassé les frontières