Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDUCATION – Barbara Abdelilah Bauer se veut rassurante sur le bilinguisme chez les enfants

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 06/02/2014 à 00:00 | Mis à jour le 06/02/2014 à 11:04

Vendredi dernier, 31 janvier, Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste et psychologue, était invitée par l'Institut français - Centre Saint Louis, la librairie française de Rome et l'association FLAM Italie pour répondre aux nombreuses questions des parents sur le thème : Bilinguisme et plurilinguisme chez les enfants et les adolescents. 

Bilinguisme et plurilinguisme, des notions encore étrangères en France
Barbara Abdelilah Bauer, auteur du Guide à l'usage des parents d'enfants bilingues et créatrice des Cafés bilingues a exposé vendredi dernier à Rome une conférence sur le défi des enfants bilingues en présence des parents des associations FLAM (Français Langue MAternelle), présentes en Italie. Après 35 ans d'études en linguistique, cette mère d'enfants plurilingues dont la langue maternelle est le bavarois et qui vit en France depuis plus de trente ans, a décidé de mettre son expérience au service des autres par le biais de son site, www.bilinguisme-conseil.com

Barbara Abdelilah Bauer y a exposé dans un premier temps, le cadre de sa recherche. "Qu'est-ce que le bilinguisme ? Une définition simple existe. Le bilinguisme, c'est la capacité d'utiliser plus d'une langue dans des situations variées." Le bilinguisme n'est donc pas l'apprentissage scolaire d'une langue, mais la possibilité d'interagir en toute circonstance dans une autre langue.
Elle a ensuite démontré que le bilinguisme est un phénomène bien plus répandu que ce qui n'y paraît. 60 % de la population mondiale serait bilingue ! Et 80% des enfants de 8 ans seraient plurilingues. La France est un des seuls pays entièrement monolingue. Pour elle, c'est a contrario le monolinguisme français et les tabous qui l'accompagnent qu'il faudrait tenter d'expliquer.

Faire tomber les tabous sur le bilinguisme chez les enfants
La conférence a particulièrement cherché, de ce fait, à démonter les tabous que l'on peut entendre en France aujourd'hui encore. Le bilinguisme n'est en aucun cas l'addition de différentes compétences unilingues. "Par exemple, un enfant bilingue italien-français, qui serait élevé en France tout en apprenant l'italien, ne sera pas moins bon en français qu'un enfant monolingue français". Mais le bilinguisme est loin d'être un seul avantage scolaire. En effet, il fait partie de la culture d'un enfant, de l'histoire de sa famille. Il faut donc absolument détruire aussi les mythes selon lequel le bilinguisme serait un atout avec certaines langues comme l'anglais, mais un handicap avec d'autres, comme les langues africaines par exemple.

Mme Bauer illustre sa thèse d'un exemple rencontré au cours de sa carrière. Une mère emmène sa fille franco-anglaise à la crèche. La directrice s'émerveille, en disant combien il est formidable pour la petite fille de connaitre si tôt deux langues. Mais cette même directrice sait dire aussi à une mère africaine que l'emploi de sa langue peut nuire au développement du français chez son enfant ! Une réflexion plus que désagréable qui amène à un autre mythe sans fondement : le bilinguisme n'est pas un handicap à la réussite scolaire de l'enfant. Parfois l'enfant peut-être en difficulté, mais cela ne signifie pas pour autant qu'il est moins intelligent.

Rassurer les parents en les conseillant
Des propos qui finalement rassurent bien des parents et qui leur a permis d'obtenir des réponses aux nombreuses questions qu'ils se posent. Quelle langue dois-je parler avec mon enfant, quelle scolarité dois-je lui donner  ?
Ce ne sont pas des réponses qu'a donné Mme Bauer ; mais bien des conseils. Pour elle, il faut tout d'abord "être acteur de son bilinguisme". Un enfant bilingue sera plus épanoui si les deux parents jouent le jeu du bilinguisme, qu'ils l'accompagnent dans son apprentissage linguistique.
Un enfant n'est pas un dictionnaire, il ne peut pas apprendre que des mots. Jusqu'à 7 ans, l'apprentissage de la langue est intuitif. Le langage doit donc être plus qualitatif que quantitatif. Mais rassurez-vous. Quelles que soient vos décisions, un enfant bien accompagné est un enfant épanoui.

Romain Designolle (www.lepetitjournal.com de Rome) -  jeudi 6 février 2014

Retrouvez tous nos articles de la rubrique "Communauté".

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Réussir son retour en France

Depuis plus de 20 ans, O2, leader des services à domicile, et présent partout en France avec plus de 320 agences, vous accompagne au quotidien et vous donne une bouffée d'oxygène

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.

Sur le même sujet