Mercredi 24 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Votre métier est en demande ? Faites-vous inviter par l’Australie !

Par Alexandra Farny | Publié le 27/01/2019 à 04:14 | Mis à jour le 28/01/2019 à 11:46
immigration Australie visa à points Australia

La palette des visas disponibles pour s’installer en Australie est large, mais la voie royale reste de se faire inviter par l’Australie ou l’un de ses Etats ou Territoires. Cette option est d’autant plus attractive qu’elle vous ouvre la porte de la résidence permanente. Les conditions sont cependant strictes, tout le monde n’étant pas éligible. Nous revenons ce mois-ci sur les critères d’éligibilité et sur les différentes façons d’améliorer votre dossier. 

 

3 options de visas

Les visas à points font partie du programme de General Skilled Migration (GSM) qui se décline en 3 visas : 

•  Le visa 189 est un visa indépendant. Si votre métier est sur la liste et que vous êtes invité, cela vous offre directement accès à la résidence permanente et vous permet de vous installer dans la ville de votre choix, sans contrainte. 

Vous pouvez également vous faire sponsoriser par un Etat ou un Territoire australien grâce aux visas 190 et 489.

Attention, chaque Etat a ses propres listes et ses propres règles. Il faut donc bien vous renseigner avant de vous lancer. 

• Le visa 190 est un visa permanent. Toutefois, son obtention est soumise à la condition de résider dans l’Etat sponsor pendant une période minimale de 2 ans. 

• Le visa 489 est un visa temporaire de 4 ans, qui exigera de son détenteur de vivre en zone « désignée » pendant 2 ans et travailler à plein temps pendant au moins 12 mois dans le poste nominé, pour pouvoir prétendre à la résidence permanente. 
Il existe également une variante permettant d’être sponsorisé par un membre de sa famille habitant dans une zone désignée.

 

Première étape : l’Expression of Interest 

Pour pouvoir prétendre à l’un de ces visas à points, le candidat devra réunir les conditions suivantes :

• Avoir moins de 45 ans au moment de l’invitation
• Avoir un métier éligible sur une liste (
• Avoir un skills assessment valide 
• Avoir un minimum de 6 au test IELTS (ou équivalent)
• Avoir un minimum de 65 points

Si toutes ces conditions sont réunies, vous pourrez déposer une Expression of Interest (EOI), c’est-à-dire que vous vous déclarez intéressé pour venir vous installer en Australie, ou dans un Etat ou un Territoire australien en particulier avec les visas 190 et 489. 

Cette demande peut être faite aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.


Un système d’invitation qui dépend du nombre de points

Pour pouvoir déposer une EOI, vous devez avoir un minimum de 65 points. Toutefois, il est utopique de croire que vous serez invité pour un visa 189 avec 65 points uniquement. Chaque métier a un quota annuel et la concurrence est rude.

En effet, une fois l’EOI déposée, vous êtes en compétition avec tous les candidats ayant fait une demande pour le même métier. L’objectif est ainsi d’avoir le plus grand nombre de points pour que votre dossier puisse monter sur le dessus de la pile. 

Vous obtenez des points en fonction de votre âge, du diplôme le plus élevé obtenu, de votre expérience professionnelle en Australie et à l’étranger, ainsi que de votre niveau d’anglais.

Il est possible d’augmenter votre score en fonction de votre parcours éducatif, de vos compétences linguistiques (test CCL) et du métier de votre conjoint, à condition que son métier soit sur la même liste que le vôtre. 

Pour être invité, il faut faire partie des meilleurs candidats : 
•  Priorité sera donnée au candidat avec le plus grand nombre de points 
•  A nombre de points égal, la primeur reviendra au candidat étant dans le système depuis le plus longtemps. 

L’EOI est gratuite et dure pour une période maximale de 2 ans. Tout au long de cette période, il est possible de mettre à jour votre EOI, par exemple si vous améliorez votre note au test d’anglais. 

Attention : l’EOI n’équivaut en rien à une demande de visa. Vous devez attendre d’obtenir une invitation pour pouvoir faire la demande de visa. Ainsi, l’EOI ne vous donne aucun droit en Australie et ne vous permettra pas d’étendre votre séjour sur le sol australien. 

En d’autres termes, si vous êtes en Australie lorsque vous déposez votre EOI, vous devrez quitter le territoire le jour où le visa sur lequel vous étiez expire, si vous n’avez pas fait une autre demande de visa, car l’EOI, seule, ne vous fera pas passer en bridging visa.  


Demande de visa une fois que vous êtes invité

Avec le visa 189, dès réception de l’invitation écrite, vous avez 60 jours pour lancer la procédure de demande de visa. Une fois ce délai écoulé, votre invitation expire et vous devrez repostuler. 

Si vous êtes invité pour un 190 ou un 489, il faudra également demander l’invitation de l’Etat ou du Territoire, et c’est seulement une fois cette dernière obtenue, que vous pourrez faire votre demande de visa. 

Quel que soit votre visa, une fois la résidence permanente obtenue, vous êtes libre d’exercer un autre métier que celui pour lequel vous avez été nominé.


  
Conclusion

Il est recommandé de suivre régulièrement l’actualité migratoire au cas où votre métier entrerait sur une liste. En effet, les listes sont dynamiques et réactualisées à intervalles réguliers, en fonction des besoins de chaque Etat.

Par conséquent, n’attendez pas trop longtemps si vous souhaitez déposer une EOI et n’oubliez pas que vous pourrez toujours y apporter des modifications une fois qu’elle aura été enregistrée, notamment si vous améliorez votre niveau d’anglais ou accumulez plus d’expérience professionnelle. 
 

Nous vous recommandons

Alexandra Farny

Alexandra Farny

Agent d'immigration accréditée (MARN 1790427), Alexandra a co-fondé AXYN Solutions. Franco-australienne, elle est passée par toutes les étapes migratoires. Elle a à cœur de mettre son expérience et son professionnalisme au service des expatriés
0 Commentaire (s)Réagir