Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Faire venir ses parents en Australie

Par Alexandra Farny | Publié le 20/12/2018 à 10:33 | Mis à jour le 21/12/2018 à 11:39
visa famille parents Australie

A l’approche de Noël, la distance et l’éloignement avec la famille se font sentir pour tous les expatriés. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi ce mois-ci de vous parler des visas parents. Il est bien entendu toujours possible pour les parents de rentrer sur le territoire avec un visa touristique leur permettant de rester jusqu’à 12 mois. Toutefois, si vous êtes à la recherche d’une solution migratoire à plus long-terme, plusieurs solutions existent en fonction de la durée souhaitée, de l’âge de vos parents et de votre situation familiale. 

 

Si vous résidez en Australie et avez le statut de résident permanent ou citoyen australien, vos parents peuvent être éligibles au visa parent, leur permettant ainsi de s’établir de façon plus permanente. Le premier élément à vérifier est le Balance of Family test, prérequis indispensable pour tout visa parent permanent. Il s’agit de s’assurer qu’au moins la moitié des enfants du couple sont citoyens ou résidents permanents australiens. Ainsi, si un couple a trois enfants, il faudra qu’au moins deux d’entre eux soient citoyens ou résidents permanents. 

Si votre parent est éligible, il pourra alors faire la demande de visa depuis l’Australie ou depuis l’étranger. Il sera plus avantageux de le faire depuis l’Australie car dès le dépôt de la demande de visa, le parent candidat obtiendra un bridging visa et pourra ainsi rester auprès de sa famille, en Australie, pendant toute la période d’attente d’étude du dossier. De plus, s’il fait une demande de visa permanent, son bridging visa lui permettra de travailler pendant toute la durée d’attente. 

Pour pouvoir faire la demande depuis l’Australie, il est impératif que l’un des parents ait atteint l’âge de la retraite australienne. Ce dernier est déterminé en fonction de l’année de naissance. Il est actuellement à 65 ans et 6 mois pour les personnes nées entre le 1er juillet 1953 et 31 décembre 1953. 

Si ce critère n’est pas rempli, la seule solution sera alors de faire la demande depuis l’étranger et il faudra attendre que le visa soit validé pour que son détenteur puisse venir vous rejoindre en Australie sur ce visa. 

Il existe actuellement deux options de visa disponibles, plus ou moins rapides et onéreuses, et le gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’un nouveau visa parent effectif en début d’année 2019. 

 

Un visa parent avec plus de 30 ans d’attente

Le visa le moins onéreux en apparence est le Parent Visa, Subclass 103 (offshore) ou Subclass 804 (onshore). Toutefois, avec plus de 30 ans d’attente avant d’obtenir une décision, et un examen médical à passer avant son obtention, la probabilité de voir l’application aboutir est faible, surtout si la demande est effectuée en Australie. 

Par ailleurs, le coût peut paraître attractif à première vue, avec des frais de visa à partir de $10,185 pour un couple.

Cependant, il est judicieux de ne pas oublier que vos parents ne seront pas couverts par Medicare avant l’approbation du visa, à moins qu’il n’existe un accord de réciprocité avec votre pays d’origine.  

Il faudra donc que ces derniers souscrivent à une assurance privée s’ils souhaitent bénéficier de soins en Australie pendant la période d’attente d’examen du dossier, ce qui peut faire augmenter considérablement la facture. 

 

Un visa parent rapide, mais onéreux : le « contributory » parent visa

Avec des frais de près de $100,000 pour un couple, la solution du Contributory Parent Visa est souvent trop vite écartée. Ce visa permet de faire venir ses parents relativement rapidement en Australie et le paiement se fait en plusieurs étapes. Il est possible de faire directement une demande de résidence permanente ou de passer par un visa temporaire de 2 ans dans un premier temps. Celui-ci ne pourra pas être renouvelé mais vous pourrez à son terme faire la demande de visa permanent. Cette deuxième option vous permettra d’étaler les coûts du visa.   

Dans les 2 cas, le paiement se fait en deux versements. Un premier acompte est demandé lors du dépôt de la demande de visa, et le solde du visa sera demandé une fois que le Département sera satisfait que le candidat remplit toutes les conditions. Ainsi, en faisant une demande de résidence permanente directement, vous aurez deux échéances de paiement avant l’obtention du visa. Dans le cas où vous commenceriez par le visa temporaire, il y aura deux échéances pour obtenir le visa temporaire et deux échéances pour obtenir le visa permanent. De plus, il est à noter que le premier versement demandé est actuellement de $5,790 pour un couple et le complément ne sera à payer que si le Département estime que les parents remplissent les critères d’éligibilité, ce qui limite le risque financier. 

Dès l’obtention du visa permanent, vos parents auront accès à Medicare et pourront donc bénéficier des soins en Australie sans avoir nécessairement besoin de souscrire en parallèle à une assurance privée. 

A l’heure actuelle, le processus prend environ quatre années et il est à prévoir que ce temps ne fasse que s’allonger en raison du quota de visas parents disponibles chaque année. 

 

Début 2019 : un nouveau visa parent

Le gouvernement fédéral a annoncé le mois dernier qu’un nouveau visa parent serait accessible dès le début de l’année 2019. Ce visa avait été promis avant les élections de 2016 et c’est après de houleux débats et de nombreuses révisions qu’il a été approuvé par le Parlement. 

Ce visa temporaire sera valable pour une durée de 3 à 5 ans. L’avantage principal est qu’il ne sera pas nécessaire de remplir la condition du Balance of Family Test. Ainsi, même si moins de la moitié des enfants du couple sont citoyens ou résidents permanents, il sera possible d’être éligible à ce visa.

Le coût annoncé est de $5,000 pour 3 ans et $10,000 pour 5 ans par personne. Malgré le coût élevé pour un visa temporaire, cela reste une remarquable opportunité pour tous les parents ne passant pas la condition du Balance of Family Test. 

Si vous êtes intéressés par ce visa, nous vous invitons toutefois à suivre l’actualité migratoire et à bien préparer votre dossier en amont. Le nombre de place est limité et de nombreuses familles sont d’ores et déjà intéressées.

Les prévisions laissent déjà entendre que le quota sera atteint dès les premières heures du lancement de ce nouveau visa. 


Ainsi, si vous souhaitez faire venir vos parents en Australie, plusieurs options s’offrent à vous. Il faudra bien se renseigner pour s’orienter vers la solution la plus adéquate à votre situation familiale afin d’optimiser les coûts et mettre toutes les chances de votre côté pour voir votre dossier aboutir.  


 

Nous vous recommandons

Alexandra Farny

Alexandra Farny

Agent d'immigration accréditée (MARN 1790427), Alexandra a co-fondé AXYN Solutions. Franco-australienne, elle est passée par toutes les étapes migratoires. Elle a à cœur de mettre son expérience et son professionnalisme au service des expatriés
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Chris ven 21/12/2018 - 06:02

Merci pour ces informations. Comment vous contacter pour nous aider sur le sujet? MerciXb87j

Répondre
Commentaire avatar

Claudia Rizet-Blancher lun 07/01/2019 - 07:16

Bonjour. En cliquant sur le nom de l'auteur de l'article, vous aurez accès à ses coordonnées. Meilleurs voeux pour 2019.

Répondre
Commentaire avatar

Chris ven 21/12/2018 - 06:00

Très intéressant. Comment vous contacter pour nous aider à obtenir ce nouveau visa ? Merci

Répondre

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.