2024 : Une nouvelle autoroute électrique

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 23/08/2022 à 21:00 | Mis à jour le 23/08/2022 à 21:00
Photo : Chargement des voitures électriques
Electrics vehicules charging

Anxiété liée à l’autonomie: une affection susceptible d’atteindre tous les propriétaires de véhicules électriques. Mark McGowan s’engage…

Quand le prix des combustibles frôlent des sommets et que les catastrophes naturelles liées aux changements climatiques s’enchainent à un rythme et avec une gravité sans précèdent, qui n’a pas songé à investir dans une voiture électrique ?

Un des plus grands soucis de ce type de véhicules reste encore son autonomie, plus particulièrement dans les zones rurales de l’Australie occidentale.

 

Le gouvernement de Mark McGowan entreprend  dans le cadre de la diminution des émissions de carbones (zéro d’ici 2050) de développer l’utilisation de véhicules électriques qui passe inévitablement par le développement d’un réseau important et fiable de chargeurs à travers toute l’Australie occidentale.

Le Premier ministre Mark McGowan a déclaré :

Le réseau de recharge rapide des véhicules électriques (VE) de WA est une étape importante pour stimuler l'adoption des VE, permettant aux conducteurs de parcourir plus de distance.

Voitures électriques

Le développement du marché des véhicules électriques

Le gouvernement travailliste de Mark McGowan allouera, dans son budget 2022-23, près de 60 millions de dollars pour accélérer l'utilisation des véhicules à zéro émission.

La première mesure, la "Clean Energy Car Fund" comprendra 36,5 millions de dollars pour offrir jusqu'à 10 000 remises de 3 500 dollars aux australiens occidentaux qui achètent un nouveau véhicule électrique ou à hydrogène d'une valeur maximale de 70 000 dollars à partir du 10 mai 2022.

Le remplacement de 10 000 véhicules à essence par des véhicules électriques ou à hydrogène devrait permettre de réduire les émissions de carbone d'au moins 7 000 tonnes chaque année.

Aider les conducteurs à abandonner les véhicules à essence sera bénéfique pour l'environnement et permettra aux ménages de réaliser d'importantes économies, tout en permettant au conducteur moyen d'Australie occidentale d'économiser plus de 1 400 dollars par an sur ses frais de carburant.

Un véhicule électrique chargé à l'aide du réseau électrique principal de l'État produira 30 % d'émissions de gaz à effet de serre de moins qu'un véhicule à essence classique.

Redevance routière : une incitation ?

À l'instar d'autres états, WA prévoit d’introduire une redevance routière basée sur la distance pour les véhicules légers à émissions nulles ou faibles à partir du 1er juillet 2027 afin de garantir que tous les automobilistes paient leur juste part pour l'entretien et la construction des routes de WA.

Un taux de base de 2,5 cents par kilomètre pour les véhicules électriques et à hydrogène et de 2 cents par kilomètre pour les véhicules électriques hybrides rechargeables sera appliqué, les deux taux étant indexés sur l'indice des prix à la consommation.

Le gouvernement de l'État investira 200 000 dollars pour développer des options sur les systèmes de contrôle et de collecte de la future redevance routière.

Si vous roulez avec une voiture à énergie fossile vous payez 10% de TVA sur le carburant plus un droit accise qui est de :

  • 23,0 cents par litre pour l'essence sans plomb et le diesel.
  • 7,5 centimes par litre pour le GPL automobile.

A noter : Le 29 mars 2022, le gouvernement australien a annoncé une réduction de 50 % du droit accises sur les carburants pendant 6 mois, qui a pris effet le 30 mars 2022.

Petite comparaison (pour une moyenne de 10 000km par an) :

Si vous roulez avec une voiture électrique (consommation moyenne de 150wh/km):

  • 250$ de redevance routière
  • 45$ de TVA pour 1500kwh de consommation électrique à 30cents/kwh
  • Soit un total 295$ par an

Si vous roulez avec une voiture essence (consommation moyenne de 10l/100km):

  • 230$ de droit d’accise
  • 180$ de TVA (pour une essence à 1.8$/l)
  • Soit un total de 410$.

L’électrique reste plus intéressant, malgré cette taxe qui va être rajoutée pour les propriétaires de voitures électriques. Le soucis d'équité est louable mais n'est ce pas contre productif?

 

Autoroute électrique
Carte des implantations de chargeurs rapides (uniquement)

Le développement  du réseau de chargeurs pour véhicules électriques

La deuxième mesure du budget 2022-23 est un investissement de 22,6 millions de dollars dans de nouvelles infrastructures de recharge pour étendre le réseau de recharge des véhicules électriques de WA, devant inclure :

  • 10 millions de dollars pour soutenir les organismes à but non lucratif et les petites et moyennes entreprises avec des subventions allant jusqu'à 50 % des coûts d'installation de l'infrastructure de charge ;
  • 5 millions de dollars pour soutenir l'installation d'une infrastructure de recharge par les gouvernements locaux en fournissant des subventions allant jusqu'à 50 pour cent des coûts d'installation ;
  • 4 millions de dollars pour l'Autorité des transports publics afin d'expérimenter l'installation d'une infrastructure de recharge de véhicules électriques dans quatre gares ferroviaires, en fournissant jusqu'à 20 baies par parking avec un accès de recharge pour les usagers ; et plus de 2,9 millions de dollars pour l'installation de huit nouvelles bornes de recharge à quatre endroits sur un tronçon de la route nationale 1 entre Norseman et Eucla, afin de garantir que l'autoroute électrique de WA s'étende jusqu'en Australie-Méridionale.

 

A plus long terme, 2024, un projet de 43.5 millions de dollars inclut le renforcement des infrastructures de charge des VE au travers de l’Australie occidentale.

Le gouvernement McGowan est en train de créer le plus long réseau de recharge rapide de véhicules électriques d'Australie en installant des bornes de recharge à 45 endroits dans l'État. L'installation des bornes de recharge devrait commencer à la mi-2022 et le réseau sera pleinement opérationnel en janvier 2024.

Les emplacements prévus pour les stations ont été identifiés par les fournisseurs d'énergie Synergy et Horizon Power en consultation avec divers experts et parties prenantes.

Ce réseau devrait s'étendre de Kununurra (au nord) à Esperance (au sud) et Kalgoorlie (à l'est) et comprendre l'installation de 98 stations de recharge de VE dans tout l’état.

Chaque emplacement disposera d'un chargeur standard et d'un chargeur rapide. Les chargeurs rapides, qui pourront atteindre 150 kilowatts en courant continu, permettront aux conducteurs de recharger leur véhicule électrique en 15 minutes seulement.

Attention : il ne s’agit pas d’une recharge complète, en 15 minutes vous rechargerez suffisamment pour effectuer le trajet jusqu’au prochain chargeur soit 200km. Ceci qui constitue une organisation optimale de son trajet : conduite/repos sans arrêt trop long.

La première station de recharge devrait être installée en novembre de cette année, et le réseau devrait être pleinement opérationnel d'ici 2024.

Lorsque le projet sera terminé, il y aura des stations de recharge distantes en moyenne de moins de 200 kilomètres, ce qui permettra aux propriétaires de VE d'explorer notre étonnant État sans aucune anxiété liée à l'autonomie. Une fois achevé, le réseau de recharge rapide des VE de WA sera le plus long de ce type au monde, la construction est déjà bien avancée et devrait être achevée au début de 2024.

La société australienne JET Charge, leader du marché dans l'installation et l'approvisionnement de chargeurs, a été choisi pour soutenir et accélérer la croissance des VE.

Sur le même sujet
Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale