Pourquoi vivre à New York?

Par Nicolas Cauchy | Publié le 30/11/2022 à 12:00 | Mis à jour le 01/12/2022 à 09:27
buildings NYC

Le magazine Times Out a demandé aux New-Yorkais de citer les aspects de NYC pour lesquels ils étaient le plus reconnaissants. Voyons un peu leurs réponses et si elles correspondent à nos standards, à nous autres Français.

1. Les bagels

Les meilleurs bagels sont fabriqués à New York. Pas de doute là-dessus. Mais la vraie question est ailleurs : est-ce qu’un New-Yorkais sevré de bagel le vit aussi mal qu’un Français privé de baguette?

2. L’ennui n’existe pas à New York

Et là, je suis d’accord. À 100%. Il est absolument impossible de s’ennuyer, même un dimanche de pluie. Il y a tellement de choses à faire, de sollicitations, de restaurants à découvrir que cette seule quête pourrait prendre toute une vie.

3. Il y a des transports en commun pour toutes les destinations

C’est vrai que la ville est bien desservie (à part Red Hook). Et le système de trains express peut vous permettre de traverser la ville du nord au sud assez vite.

4. La nourriture vient de tous les pays du monde

Vrai! Ce n’est pas toujours très bon, ni très sain, ni très bon marché, mais oui, en cherchant un peu, vous trouverez tout ce que vous voulez.

5. Les Parcs sont magnifiques

Oui. Mille fois oui. Central Park est une merveille au printemps et à l’automne. Il s’y passe plein de choses. Et si vous avec un chien, et/ou une luge, c’est vraiment le paradis.

6. Les vitrines de Noël sont magnifiques

C’est vrai. Mais elles n’ont rien à envier aux nôtres - comprenez celles du Printemps ou des Galeries.

7. Pas besoin d’Amazon. Tout est à deux blocs.

Ah, ah, ah! Non, là non. Les livreurs sont partout. Tout le temps. J’ai assisté à la livraison de deux cookies Levain Bakery. Après, comme ce sont les doormen qui réceptionnent vos colis, les auteurs de l’article ne savent peut-être pas qu’ils sont livrés ;)

8. L’architecture

On est tous d’accord: vous n'aurez pas assez d’une année pour découvrir tout ce que New York recèle de trésors architecturaux.

9. Les Musées et la culture

Oui. L’offre est riche et variée, pour peu que vous vous intéressiez aussi aux galeries.

10. La diversité

C’est ce point que j’aurais mis en premier. Il y a tant de langues, de visages, de gens différents que vous vous sentez faire partie d’un tout.

11. Il n’y a pas de jugement

Vrai! Venez comme vous êtes. Personne ne vous fera de réflexion.

12. Free-late show

Il semblerait que vous puissiez assister à des enregistrements gratuits la nuit. Promis, je me renseigne.

13. Les secours arrivent à la vitesse de l’éclair

En même temps, si l’on considère le bruit des sirènes, on comprend pourquoi les ambulances sont si rapides.

14. Tout est ouvert tard

C’est vrai. Mais les gens sont à table à 6pm. Ça compense un peu.

15. La franchise

Les New-Yorkais disent ce qu’ils pensent. Ce qui peut plaire ou choquer. Ça ne les empêche pas d’être extrêmement polis.

16. Le rythme effréné

Ooooh oui! La ville est branchée sur 220 - non, en vrai 110. Mais vous voyez l’image.

17. L’automne à Central Park

Voir le point 5.

18. Des opportunités infinies

Tout à fait. Vous aurez vite fait d’échanger avec un parfait inconnu qui se trouve être le fondateur d’une des plus grandes industries. C’est stupéfiant.

19. Les New York Rangers au Madison Square Garden

Euh. Là, je sèche. Donnez-moi un peu plus de temps.

20. Les touristes du monde entier

Bon, OK, des Français surtout. Et en plus ils marchent lentement - voir point 16. Mais c’est toujours gratifiant d’habiter une ville qui attire tant de monde…

Sur le même sujet
nicolas cauchy

Nicolas Cauchy

Auteur de romans et d’albums jeunesse, journaliste fondateur de la revue Classica, j’ai travaillé une quinzaine d’années dans le marketing de l’édition avant de fonder une agence de storytelling.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale