Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

À New York, les parcs pourraient se transformer en cimetières

Par Rachel Brunet | Publié le 07/04/2020 à 20:37 | Mis à jour le 08/04/2020 à 11:26
Parcs cimetières New York

Central Park a déjà cédé une portion de sa superficie à un hôpital de campagne. D’autres parcs de la ville pourraient se transformer en cimetières provisoires et accueillir les dépouilles de patients décédés du covid-19. Ces dernières 24 heures, près de 750 personnes ont perdu la vie, dans l’État de New York, après avoir contracté le nouveau virus. Les morgues saturent. Une situation digne d’un film de sciences fiction.

 

731 morts en 24 heures

Les jours passent et le nombre de décès s’alourdit dramatiquement aux États-Unis et plus particulièrement à New York qui compte près d’un tiers des pertes humaines suite à la pandémie. Dimanche, les autorités américaines avaient prévenu que la semaine serait terrible « une semaine pire que Pearl Harbor » précisait l'administrateur fédéral des services de santé publique, Jerome Adams

Le directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci concédait « nous avons du mal à contrôler la pandémie ».

L'Etat de New York a enregistré 731 morts ces dernières vingt-quatre heures en raison du Covid-19, a annoncé mardi le gouverneur, Andrew Cuomo, tout en soulignant une possible stabilisation du nombre d'hospitalisations. Il s'agit du bilan quotidien le plus lourd enregistré dans l'Etat depuis le début de l'épidémie.  

L'Etat de New York, épicentre de la pandémie aux Etats-Unis, a recensé 5 489 morts, selon M. Cuomo. Dans le pays, 11 000 personnes sont mortes des suites du Covid-19, selon l'université américaine Johns Hopkins.

 

Des enterrements temporaires dans les parcs de la ville

Les morgues de la ville de New York sont à la limite de leur capacité. Mark Levine, conseiller municipal et président de la commission de santé du conseil municipal, a annoncé que New York pourrait avoir recours à des inhumations temporaires dans les parcs de la ville. Il a ainsi soulever qu’il fallait «  préparer les habitants à la perspective d’‘enterrements temporaires’ des victimes du Covid-19 en raison de la capacité limitée des morgues de la ville », Et de préciser « de manière digne et ordonnée ». Le maire, Bill de Blasio, a reconnu qu’un tel plan était à l’étude.

 

Coronavirus new york

 

« Si nous avons besoin de faire des enterrements temporaires pour pouvoir passer la crise, et ensuite travailler avec chaque famille sur les arrangements appropriés, c’est quelque chose que nous sommes capables de faire. » indiquait l’édile de la ville.

Mark Levine a également souligné sur Twitter que la ville n’aura  « peut-être pas besoin » de recourir au creusement de tombes temporaires « si le taux de mortalité baisse assez rapidement ». Néanmoins, il a expliqué au New York Times que ce plan d’urgence n’était pas au stade hypothétique et qu’il pensait juste de dire que la ville de New York s’y préparait.

Des camions réfrigérants sont désormais parqués devant de nombreux hôpitaux new-yorkais, pour pouvoir conserver les corps en attendant que les pompes funèbres puissent venir les chercher. Les jours défilent, toujours un peu plus glaçants.

À ce jour, près de 380,000 personnes sont contaminées au covid-19 aux États-Unis dont plus de 70,000 dans la seule ville de New York.

 

Coronavirus Etats Unis

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après des années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et le rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir