Les Américains volent au secours de Notre-Dame de Paris

Par Rachel Brunet | Publié le 15/04/2019 à 21:57 | Mis à jour le 16/04/2019 à 10:56
Incendie Notre-Dame

Il fallait un budget de 60 millions d’euros et un plan de rénovation de 10 ans pour redonner à Notre-Dame de Paris, la splendeur dépeinte par Victor Hugo. Malheureusement, l’incendie qui s’est déclaré ce lundi 15 avril, en pleine semaine sainte, a réduit à néant, les travaux en cours, mais aussi une partie de la cathédrale.

 

Le feu a pris dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe, ont indiqué les pompiers. Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie se serait déclaré aux alentours de 18h50.

Sur les réseaux sociaux, l’émotion est au maximum, tant du côté du pouvoir que du côté des Français. Emmanuel Macron qui devait s’exprimer ce soir devant les Français, a repoussé son allocution. Sur la scène internationale, nombre de dirigeants, mais aussi d’anonymes ont témoigné de leur soutien. 

En cette semaine sainte, le haut lieu français de la religion catholique se consume violemment en une fumée jaunâtre. Rappelons que Notre-Dame, classée au patrimoine de l’UNESCO est visitée chaque année par quelque 13 millions de touristes.

 

Des fonds Américains pour restaurer Notre-Dame

Ironie du sort, il y a tout juste un an, André Finot, directeur de la communication de la cathédrale Notre-Dame de Paris et Michel Picard, président de la fondation Friends of Notre-Dame de Paris s’envolaient pour New York. La fondation avait été créée afin de recueillir des fonds issus du mécénat, et plus particulièrement en provenance des États-Unis.

S’en était suivi un second voyage à l’automne 2018, à New York, Boston et Washington, toujours pour récolter des fonds nécessaires à la restauration de la cathédrale. « La convention signée avec l’Etat prévoit qu’en plus des deux millions annuels déjà budgétisés, si nous apportons 2 millions de mécénat, l’Etat ajoute 2 autres millions. En 10 ans, nous devons donc arriver à trouver 20 millions d’aides des particuliers et des entreprises pour que l’Etat débloque 40 millions », expliquait alors Michel Picaud.

Le duo était tant enthousiaste qu’optimiste. Il faut dire que la fondation américaine avait plus de 500 généreux donateurs engagés pour des montants allant jusqu’à $ 50 000.

 

Appel aux dons pour Notre-Dame



La French Heritage Society est une association américaine qui a pour vocation d’aider à la sauvegarde du patrimoine architectural français. Aujourd’hui, les projecteurs sont bien évidemment braqués sur la célèbre cathédrale françaises, dont la structure n’aurait pas été touchée dans le violent incendie.

Ainsi, un appel un appel aux dons a été ouvert ce 15 avril et il durera jusqu’au samedi 30 juin. Les fonds seront plus que nécessaires pour la reconstruction de la cathédrale.

Sous un système d’imposition américain ou français, chacune et chacun peut d’ores et déjà contribuer en suivant ce lien https://frenchheritagesociety.org/event/notre-dame-fire-restoration-fund/

 

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est l'ancienne directrice des éditions New York et Miami
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale