Samedi 24 octobre 2020

Le contrat V.I.E, une opportunité pour travailler aux États-Unis

Par Josselin Petit-Hoang | Publié le 05/02/2020 à 15:52 | Mis à jour le 05/02/2020 à 20:03
Faire un V.I.E aux Etats-Unis

Chaque année, quelque 1,500 Français partent sous contrat V.I.E aux Etats-Unis. Le Volontariat International en Entreprise est une superbe opportunité pour travailler et se former au pays de l’oncle Sam. Ce programme, dirigé par Business France, permet à des entreprises françaises d’embaucher des juniors à l’étranger. Mais est-ce que le V.I.E est une bonne façon de s’expatrier aux USA ?

Notre édition vous livre l’ensemble des détails concernant le programme V.I.E, ses avantages et ses inconvénients.

 

Qu’est-ce que le contrat V.I.E ?

Le Volontariat International en Entreprise est une mission professionnelle à l’étranger qui dure de 6 à 24 mois pendant laquelle le candidat travaille au sein d’une entreprise française.

Le programme peut se faire dans tous les pays du monde. Aux Etats-Unis, la durée est de 18 mois maximum, pour des raisons de visa.

Fin 2018, plus de 10 000 V.I.E étaient en poste dans environ 2,000 entreprises dans le monde entier. Aux Etats-Unis, il y a entre 1,000 et 2,000 personnes qui partent en V.I.E chaque année.

Le programme est piloté par Business France, l’agence gouvernementale française. Lorsqu’une personne effectue un V.I.E, elle n’est pas liée par un contrat de travail avec son employeur. C’est Business France qui gère son contrat de travail.

 

Qui peut faire un V.I.E aux Etats-Unis ?

Pour être éligible au V.I.E, les candidats doivent :

• Être français ou européen (c’est-à-dire citoyen d’un des pays de l’Espace Economique Européen)

• Avoir entre 18 ans et moins de 28 ans à la date de son inscription.

 

Quelles entreprises peuvent avoir recours au V.I.E ?

Toutes les entreprises établies en France peuvent embaucher des personnes sous contrat V.I.E, qu’elles appartiennent à un groupe français ou étranger.

Cela va donc de la petite entreprise qui se développe à l’international à la grande entreprise du CAC 40.

 

Quel est le visa de travail pour le V.I.E ?

La personne qui part sous contrat V.I.E pourra obtenir un Visa J1 Intern, si elle a moins d’un an d’expérience professionnelle avant de débuter son V.I.E (stages inclus) Ou un Visa J1 Trainee si elle a plus d’un an d’expérience professionnelle.

Le visa J1 a une durée maximale de 18 mois. C’est pourquoi, la durée maximale d’un V.I.E aux Etats-Unis est de 18 mois (au lieu de 24 mois comme l’autorise le programme V.I.E dans les autres pays).

 

Les avantages du V.I.E

Une rémunération intéressante et non imposable

Business France verse une indemnité qui dépend de la ville américaine dans laquelle travaille l’employé. Voici le barème en vigueur début 2020 :

• New York – ville : 3 453 €

• New York – Métropole : 3 432 €

• Miami – Washington – Boston – Chicago : 2 985 €

• Californie : 3 645 €

• Pennsylvanie : 2 826 €

• Autres villes : 2 525 €

Un autre avantage non négligeable est que le volontaire ne paie pas d’impôts sur ces indemnités donc les montants sont à la fois bruts et nets. Les indemnités diffèrent car le coût de la vie est différent en fonction des villes. Elles sont amenées à être réévaluées régulièrement par Business France.

 

Des vacances comme en France

Le contrat V.I.E est un contrat français. Le volontaire cumule donc 2,5 jours de congés par mois travaillé comme un salarié en France. C’est une grosse différence par rapport aux deux semaines par an dont les Américains bénéficient habituellement.

 

Une assurance santé

La couverture santé est prise en charge par Business France. Etant donné le coût de la santé aux Etats-Unis, c’est un vrai avantage.

 

Les frais de visa payés

Le visa de travail que le volontaire doit demander à l’administration américaine sera défrayé par Business France. Plutôt pas mal quand on sait qu’il peut coûter jusqu’à 3000 €.

 

Une prime d’emménagement

Le Volontaire peut alors choisir entre un forfait ou se faire rembourser ses frais réels.

Et surtout… une expérience professionnelle unique. Réaliser un V.I.E aux USA est une chance unique pour monter en compétence dans l’économie mondiale la plus active. Les personnes qui partent en V.I.E ont la chance de découvrir l’optimisme et le pragmatisme américain, de s’inspirer de leur sens du business, et d’apprendre à parler anglais à un très haut niveau.

 

Le contrat V.I.E a aussi des inconvénients

 

Un programme très concurrentiel

Obtenir un V.I.E est loin d’être simple. Le programme est attractif et les candidats sont nombreux. Il faut être déterminé et tout donner pour décrocher une opportunité.

Mais surtout, il faut savoir utiliser les bonnes stratégies pour trouver un VIE aux USA, c’est-à-dire celles qui ont prouvé leur efficacité.

 

Le lien avec l’entreprise

Le volontaire qui travaille en V.I.E ne peut pas aller travailler pour une autre entreprise aux USA même s’il en a l’opportunité. Son visa le lie en effet à son employeur et il le perdrait automatiquement s’il démissionnait. Pour travailler pour une autre entreprise, il devra refaire un nouveau visa, ce qui peut être long et compliqué.

 

L’obligation de quitter l’entreprise à la fin du V.I.E

L’entreprise s’engage auprès du gouvernement américain à ne pas continuer d’employer le volontaire à la fin du V.I.E. A moins de trouver un nouvel employeur qui lui sponsorise un nouveau visa, il sera donc obligé de quitter le territoire américain. Toutefois, cela ne lui empêche pas de continuer à travailler pour le même employeur dans un autre pays ou en France.

 

Un environnement très français

Beaucoup de grandes entreprises françaises embauchent beaucoup de V.I.E (car ça leur coûte moins cher que d’embaucher des Américains). Les V.I.E peuvent donc rapidement se retrouver dans un environnement très franco-français.

 

Le programme V.I.E présente donc bien des avantages mais aussi des inconvénients lorsqu’il s’agit de s’expatrier aux Etats-Unis. Ceux qui souhaitent avoir une expérience de vie courte aux USA y trouveront leur compte. Mais ceux qui souhaitent s’installer à plus long terme ici passeront leur chemin et privilégieront un contrat local qui leur amènera plus de flexibilité.

 

Nous vous recommandons

Josselin Petit-Hoang

Josselin Petit-Hoang

New-Yorkais depuis 6 ans, Josselin est le fondateur de www.unjobpouralex.fr qui permet aux français de trouver plus facilement un emploi aux USA.
0 Commentaire (s)Réagir