Dimanche 27 septembre 2020

Gramercy Park : la magie de Noël s’y invite chaque 24 décembre

Par Rachel Brunet | Publié le 24/12/2019 à 14:50 | Mis à jour le 24/12/2019 à 14:57
Gramercy Park

Gramercy Park est l’un des deux parcs privés de New York. L’accès y est interdit au public sauf le 24 décembre, seul jour de l’année où le parc ouvre exceptionnellement ses grilles aux badauds. Mais attention, cela ne dure qu’une heure et la magie de Noël est au rendez-vous.

 

Un havre de paix

Gramercy Park est une petit havre de paix d’un peu moins d’une hectare, situé entre la 18 ème rue et la 21 ème rue, et entre Park Avenue et Third Avenue. Ce parc privé fait le bonheur des quelques riverains, seuls à y avoir accès.

Il existe en tout et pour tout, 400 clés numérotées et gravées, qui permettent à leurs heureux propriétaires d’accéder à Gramercy Park. Ces précieux sésames coûtent la modique somme de $2,000 auxquels il convient d’ajouter $7,500 de frais annuels. À ce prix là, on comprend mieux pourquoi les rares priviliégiés à se partager ce carré de verdure en plein Manhattan, n’autorisent pas l’accès de leur précieuse enclave au public.

 

De 18 à 19 heures

Mais la magie de Noël aidant, ou les traditions religieuses, Gramercy Park ouvre ses portes au public, chaque 24 décembre de 18 à 19 heures. Cette tradition est portée par l’église Parish Calvary- St George, située à quelques blocs au nord du parc.

Ainsi, une heure durant, le calme du parc laisse place à la foule, aux chants de Noël et autres instruments de musique festifs. Peu de New Yorkais sont au courant de cette tradition de Noël, qui date pourtant de plusieurs décennies.

Puis à 19 heures, la chorale se tait, la musique s’arrête et tout le monde est invité à quitter Gramercy Park, les rires et les chants cédant leur place à une quiétude absolue. Et elle enveloppera ce petit havre de paix pour les 364 jours suivants...

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien