Vendredi 7 août 2020

En pleine crise sanitaire, Bare Opera réinvente le spectacle vivant

Par Rachel Brunet | Publié le 22/05/2020 à 15:06 | Mis à jour le 22/05/2020 à 15:38
Spectacle vivant covid

Après un véritable succès le week-end dernier, et une première mondiale pour Bare Opera, l’opération est renouvelée ce dimanche. Ce sont trois performances supplémentaires en livestream de Exercises on The Presence of Odradek  qui sont proposées ce dimanche 24 mai 2020 et visibles dans le monde entier. Un projet qui part de New York, porté par la française Laetitia Ruccolo, directrice artistique et co-fondratrice de la compagnie Bare Opera. Une nouvelle voie pour le spectacle vivant se dessine.

 

Un opéra expérimental

Mis en scène par Malena Dayen, dirigé et composé par David Rosenmeyer, avec un design de Sangmin Chae et une chorégraphie de Troy Ogilvie, The Presence of Odradek est un nouvel opéra expérimental inspiré par la nouvelle Les Soucis d’un Père de Famille de Franz Kafka, qui associe la danse et l’opéra avec une technologie interactive. James Mowdy de Opera Innovation a qualifié ce nouvel opéra de  « révélation » remarquant qu’« il semblait que nous assistions en temps réel à une nouvelle étape vitale pour l’opéra. » Dimanche 24 mai 2020, Bare Opera diffuse, de nouveau, en direct, trois performances vidéo séparées pour s’adapter aux fuseaux horaires des spectacteurs autour du monde. Les live streams auront lieu à 14h, 20h, et 1h (25 mai) CET.

« Au départ nous devions donner plusieurs représentations ce mois-ci de ce tout nouvel opéra qui a été écrit pour nous, au théâtre La MaMa. Mais le Covid-19 a changé tous les plans et nous avons cherché un moyen de proposer un spectacle avec la même équipe. » explique Laetitia Ruccolo. Et de rajouter «  L’avantage de passer en ligne est que nous pouvons toucher un public beaucoup plus étendu au niveau mondial. C’est pour celà que nous proposons trois représentations à des horaires différents. Nous avons aussi une traduction de tous les textes en français et il y aura une petite session de questions-réponses à la fin de chaque prestation. »

 

Une expérience visuelle adaptée

Jouant avec le texte de Kafka et des poèmes de Avot Yeshurun, l’oeuvre explore comment l’art peut donner une présence à l’absence. L’absence remplit notre monde : fantômes d’ancêtres, secrets non-dits, et émotions trop grandes pour être conçus par l’esprit conscient, trouvent dans ce spectacle un espace pour exister, sans renoncer à leur absentéisme.

Des improvisations de chanteurs du monde entier et un enregistrement du récit de Kafka par Lotte Lenya se mêlent à une performance en live, sur une musique belle, accrocheuse et envoûtante. La metteuse en scène et mezzo-soprano Malena Dayen revient avec Bare Opera après ses deux dernières productions à guichets fermés : Maria de Buenos Aires de Piazzolla et le Don Giovanni de Mozart, pour une autre production immersive qui défie et développe l’idée de ce que peut être l’opéra dans notre monde actuel de distanciation sociale. Le vidéographe et designer Sangmin Chae a conçu le show en utilisant des projections évocatrices et une technologie de réalité virtuelle pour permettre au public de voir les artistes se produire en direct depuis chez eux et en même temps, avoir la sensation d’être sur scène et d’explorer les décors eux-mêmes.

« Je suis impatiente de partager cette experience avec le public ce dimanche, cela sera une experience visuelle inhabituelle, grâce à la réalité virtuelle qui permet d’avoir pratiquement une vision en trois dimensions. Le public pourra également envoyer des commentaires en direct. Dans les circonstances actuelles et comme il est impossible de savoir quand il sera possible de retourner dans les salles de spectacles, je pense que nous avons trouvé une solution intéressante pour continuer à faire du spectacle vivant » conclut Laetitia Ruccolo.

 

« Exercises on The Presence of Odradek » sera diffusé le dimanche 24 mai 2020 à 14h, 20h, et 1h (25 mai) CET.

Pour RSVP ou pour en savoir plus

 

 

Spectacle vivant

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir