TEST: 3277

Élection présidentielle américaine : les derniers résultats

Par Rachel Brunet | Publié le 04/11/2020 à 13:43 | Mis à jour le 06/11/2020 à 14:20
Élection présidentielle américaine

Les États-Unis se réveillent sans connaître le nom du nouveau président américain. Une attente qui devrait encore durer dans un duel enragé. L’Amérique est plus divisée que jamais.

Informations électorales basées sur les projections de Associated Press.

En direct, à suivre...

 

Biden en tête en Géorgie

Joe Biden a pris une petite avance en Géorgie, État qui a voté démocrate pour le dernière fois en 1992. Le candidat démocrate se rapproche du Donald Trump en Pennsylvanie alors qu’ils se battent pour la Maison Blanche. Trump tente de saper la confiance dans le vote alors que son chemin vers la réélection semble compromis.

 

Biden remonte en Géorgie

Actuellement en tête en Géorgie, Donald Trump pourrait perdre cet État et ses 16 grands électeurs. Il reste en effet seulement 23.000 voix d'avance pour le président sur Joe Biden. Problème pour lui, les bulletins restant à dépouiller, un peu plus de 70.000, proviennent majoritairement de districts démocrates.

Le GOP perd patience

Selon CNN, une source proche de la Maison Blanche a déclaré qu'il devenait évident que les responsables du GOP commençaient à perdre patience avec certains des comportements du président Trump alors qu'il affirmait sans fondement que la fraude le priverait de la présidence.

Appel à l’union

Aux portes de la Maison-Blanche, Joe Biden appelle à l’union. Donald Trump lance des recours juridiques et dénonce des tricheries.

 

Michigan

Joe Biden remporte le Michigan, nouveau revers majeur pour Donald Trump. Le démocrate est désormais crédité de 264 grands électeurs, contre 214 pour le président sortant

 

Wisconsin

Joe Biden remporte le Wisconsin, deuxième revers majeur pour Donald Trump après l'Arizona. Le démocrate est désormais crédité de 248 grands électeurs, contre 213 pour le président sortant

 

En direction du Maine

Après des heures sans résultats, il semblerait, selon les estimations de CNN qu’il y ait du nouveau du côté de l’État du Maine.

Élection américaine

 

Trump met en cause le vote par correspondance 

Le locataire de la Maison-Blanche s’engage clairement, sur tweeter, dans la voix de la discorde : « comment se fait-il que chaque fois qu’on compte les votes par correspondance ils ont un pourcentage et un pouvoir de destruction aussi dévastateur ?« 

Élection américaine

 

Une lutte jusqu’au dernier bulletin

Biden promet une lutte « sans répit jusqu'à ce que chaque bulletin soit compté »

Élection americaine

 

Fausses déclarations et discours de Trump coupé

La chaîne d’information américaine NBC News a choisi de couper le discours du président, Donald Trump, lors de son allocution, ce matin, alors qu’il revendiquait une victoire républicaine dans les États de Géorgie, de Pennsylvanie et du Michigan. « On va devoir intervenir, car plusieurs déclarations sont tout bonnement fausses », a coupé la présentatrice Savannah Guthrie.

Toutes les chaînes n’ont pas été aussi radicales,  mais plusieurs ont immédiatement démenti les propos de Donald Trump. « La situation est déjà extrêmement explosive, et le président vient de jeter de l’huile sur le feu », a expliqué Chris Wallace sur la chaîne Fox News. Il avait été le modérateur du premier débat présidentiel télévisé.

 

Élection américaine

État des lieux de l’élection présidentielle américaine à 7:30 am le 4 novembre

 

235 grands électeurs pour Biden

Tard dans la nuit, Joe Biden a remporté l'Etat-clé de l'Arizona et ses 11 grands électeurs, un premier revers pour le candidat sortant.

Pour l’heure, Joe Biden est crédité de 235 grands électeurs, contre 213 pour Trump. Il faut 270 pour remporter l’élection.

Dans cette course au coude à coude, les premiers symptômes d’une bataille juridique s’annoncent.

 

« Voler » la victoire

À 00:30 (ET) Joe Biden s’est adressé à son électorat depuis son fief annonçant une probable victoire pour le camp démocrate. Donald Trump a réagi en accusant, quelques minutes plus tard, les démocrates d'essayer de "voler" la présidentielle américaine, avant de revendiquer sa victoire malgré un décompte toujours en cours. Par le passé, il a régulièrement affirmé que les élections dans lesquelles il était engagé étaient "truquées", notamment lorsqu'il était en mauvaise posture dans les sondages.  

 

Biden vs Trump

Le 4 novembre au matin, les candidats ont pour l’instant remporté les États suivants :

Joe Biden a remporté la Californie (55), le Colorado (9), le Connecticut (7), le Delaware (3), Hawaï (4), l'Illinois (20), le Maine (1 sur 4), le Maryland (10), le Massachusetts (11), le Minnesota (10), le Nebraska (1), le New Hampshire (4), le New Jersey (14), New York (29), le Nouveau-Mexique (5), l'Oregon (7), Rhode Island (4), le Vermont (3), la Virginie (13), Washington D.C. (3) et l'Etat de Washington (12). 

Donald Trump s'est lui notamment imposé dans deux Etats-clés : le Texas (38) et la Floride (29). Il a aussi enlevé l'Alabama (9), l'Arkansas (6), la Caroline du Sud (9), le Dakota du Nord (3), le Dakota du Sud (3), l'Idaho (4), l'Indiana (11), l'Iowa (6), le Kansas (6), le Kentucky (8), la Louisiane (8), le Montana (3), le Mississippi (6), le Missouri (10), le Nebraska (4), l'Ohio (18), l'Oklahoma (7), le Tennessee (11), l'Utah (6), la Virginie occidentale (5) et le Wyoming (3).

 

Une vague de candidats LGBT+ élus

Les candidats LGBT+ ont remporté plusieurs victoires importantes lors des élections de mardi aux Etats-Unis, comme Sarah McBride qui est devenue la première personne ouvertement transgenre à remporter un siège au Sénat, montrent les premiers résultats.

Selon des estimations, au moins 35 des 574 candidats LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queers, intersexes et asexuelles) inscrits pour cette élection, un record, auraient décroché mercredi matin un siège au Congrès, Ritchie Torres devenant le premier Afro-Latino homosexuel et Mondaire Jones le premier Noir gay à y siéger.

Sur le même sujet
Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale