TEST: 3277

Covid-19 : notre édition soutient les entreprises francophones des USA

Par Rachel Brunet | Publié le 15/03/2020 à 15:56 | Mis à jour le 15/03/2020 à 16:07
Covid-19 USA

Alors que l’état d’urgence a été déclaré par Donald Trump ce vendredi, que le stade 3 de l’épidémie de coronavirus a été annoncé hier soir par Édouard Philippe, en France, que l’Italie et l’Espagne sont contraintes au confinement, et qu’une vague anxiogène gagne le monde, notre édition pense aux entreprises francophones installées aux USA, à tous ces entrepreneurs actuellement coincés en Europe, suite au travel ban instauré par les États-Unis, depuis vendredi.

À New York, comme dans de nombreuses villes du pays, le rythme a considérablement ralenti et certains commerces et entreprises commencent à en sentir les conséquences, les restaurants et les entreprises dans l’événementiel, en première ligne. Mais pas que ! Au final, beaucoup de secteurs pourraient être touchés par ce ralentissement économique. Et l’incertitude règne. Hier, Bill de Blasio annonçait que la ville de New York ne retrouverait pas son rythme avant septembre, le gouverneur Cuomo se montrait de son côté plus pessimiste en voyant un retour à la normale bien plus tard dans l’année.

Il y a quelques jours, lors de sa conférence de presse, l’édile de New York disait qu’une des facultés principales des new-yorkais était la capacité à l’entraide. Et c’est vrai ! En tant que média francophone basé à New York, en tant que premier média des francophones expatriés dans le monde avec soixante-sept éditions sur cinq continents, notre édition new-yorkaise, qui compte plus de 100,000 lecteurs francophones et francophiles, a décidé de montrer l’exemple et de soutenir les entreprises francophones de New York.

En ce Mois de la Femme, instauré par notre édition en 2019, nous avons décidé de remettre en avant des portraits de femmes, à la tête d’entreprises, qui pourraient être impactés par le ralentissement, en plus des nouveaux portraits.

Nous parlerons aussi, des hommes francophones des États-Unis, à la tête de business dont l’activité est déjà fragilisée.

Nous appelons les francophones coincés en dehors des frontières américaines, à nous contacter, nous parlerons de votre histoire, de votre métier, de votre entreprise.

Nous invitons les francophones des États-Unis à être solidaires. Chacun peut faire un geste, chacun peut commander un gâteau chez un traiteur francophone, chacun peut commander un bouquet de fleurs, chacun peut se faire livrer un repas commandé auprès d’un restaurant francophone... Chacun peut être solidaire en continuant de faire tourner les entreprises francophones, quels que soient leurs secteurs d’activité. La ville, le pays ralentissent, à chacun de s’investir auprès des autres, sans pour autant céder à la panique. ( Et il y aura toujours du papier toilette ! )

Prenons soin les uns des autres...

Nous profitons de cet éditorial pour remercier nos précieux lecteurs, chaque mois plus nombreux et dire un grand merci à nos fidèles et tout aussi précieux annonceurs.

Un grand merci à toutes et à tous !

 

Pour contacter notre édition, écrivez à newyork@lepetitjournal.com

Sur le même sujet
Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale