Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Covid-19 : les USA attendent 82,000 morts et volent au secours de l’UE

Par Rachel Brunet | Publié le 31/03/2020 à 14:46 | Mis à jour le 31/03/2020 à 15:01
Photo : Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche
Covid-19 usa

Alors que les États-Unis se placent en tête des pays les plus touchés par la pandémie de covid-19 avec ce jour, et selon les données de l’université Johns Hopkins, 160,000 personnes contaminées et plus de 3,000 morts, Donald Trump a annoncé hier soir vouloir aider les pays européens et l’Italie en premier lieu. On apprenait aussi, que selon une projection, 82,000 décès sont attendus d’ici le mois d’août, aux États-Unis, des suites du covid-19

 

100 millions de matériel médical

C’est en Europe que l’on déplore le plus de décès des suites du nouveau coronavirus. Trois pays en têtes : l’Italie, l’Espagne et la France. Les Etats-Unis vont envoyer du matériel médical pour un montant de 100 millions de dollars à l’Italie, pays où le nouveau coronavirus a tué le plus de monde à ce jour, a annoncé lundi Donald Trump.

« A mesure que nous produirons plus que nos besoins, nous en enverrons en Italie, nous en enverrons en France, nous en enverrons en Espagne, où ils ont de terribles problèmes, et d’autres pays si possible », a-t-il assuré. Pour produire plus que les besoins auxquels vont devoir faire face les États-Unis, le pays compte sur les entreprises privées. En effet, le locataire de la Maison Blanche estime que  la production de respirateurs artificiels va monter en puissance grâce au concours d’une dizaine d’entreprises aux Etats-Unis.

Parmi ces entreprises, dont certaines spécialées en impression 3D, Elon Musk a annoncé son intention de rouvrir l'usine Tesla de Buffalo, dans l'Etat de New York, pour y fabriquer des respirateurs destinés aux malades du Covid-19, rapporte Reuters. Le même Elon Musk qui jugeait, début mars que la panique autour de ce virus était « stupide ».

Coronavirus USA

Il avait par ailleurs rechigné à fermer son usine Tesla à Fremont, en Californie, afin de mettre en sécurité ses salariés. C’est finalement la police qui a fait fermer l'usine le 17 mars.

 

82,000 morts selon les projections

Le président américain a fait savoir dimanche qu’il prolongeait jusqu’à fin avril les recommandations de distanciation sociale draconiennes visant à éviter la propagation du Covid-19. Tout en appelant les gens à « rester chez eux », il a redit lundi qu’il était « peu probable » qu’il décrète un confinement strict au niveau national. Les mesures sont prises pour l’instant au niveau des Etats fédérés et plus de 70 % des Américains sont déjà concernés par un confinement.

Il a toutefois prévenu que le mois d’avril serait crucial. « Il s’agit de 30 jours vitaux. Nous allons tout faire pendant ces 30 jours », a-t-il promis. Aujourd’hui, une nouvelle estimation communiquée par le Dr. Deborah Birx, coordonatrice à la Maison Blanche, a annoncé que d’ici le mois d’août, 82,000 américains pourraient perdre la vie des suites du coronavirus, avec une moyenne de 2,000 décès par jour, à la mi-avril, date du pic de la pandémie au pays de l’oncle Sam. Et ce, malgré l’ensemble de mesures de distanciation sociale et de confinement. Un chiffre qui pourrait sonner comme une fatalité.

À ce jour, le pays compte 224,000 lits d’hôpital. Toujours selon le Dr Deborah Pix, 60,000 lits supplémentaires seront nécessaires le 15 avril.

Plus tôt, Donald Trump annonçait lors d’une énième conférence de presse surréaliste, en parlant des décès à venir « donc, si nous pouvions limiter ça, comme nous le disions, à 100 000 – c’est horrible, comme nombre, peut-être moins, enfin, sous 100 000, nous sommes entre 100 000 et 200 000 –, dans l’ensemble nous aurons fait du très bon boulot. »

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après des années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et le rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.