Marathon de New York : des Français courent et lèvent des fonds pour First Candle

Par Rachel Brunet | Publié le 29/09/2021 à 21:15 | Mis à jour le 30/09/2021 à 17:25
Photo : L’équipe de Français de New York qui va courir le marathon de New York
Le groupe de Français qui va courir le Marathon de New York

First Candle est une association qui s'engage à mettre fin au syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) et à d'autres décès de nourrissons liés au sommeil tout en soutenant les familles endeuillées. C’est pour ces parents qui font face au pire qu’une équipe de Français de New York s’élancera le 7 novembre prochain lors du Marathon de New York. Pour ces parents, pour ces familles frappés par l’inimaginable, ils lèvent des fonds et vont courir un peu plus de 42 kilomètres.

 

Mirjam Lavabre va courir la marathon de New York

Mirjam Lavabre

 

Courir le marathon de New York

Ils s’appellent Mirjam, Marie, Agathe, Alain, Arnaud, Régis, Florence, Emmanuel, Antoine, Céline, Manuela, Gregorio, David, Pierre et Stéphan. Ils sont quinze Français de New York réunis autour d’une passion commune, le sport. Mais aussi autour du défi et des causes. Ensemble, en mai dernier, ils ont participé à une aventure hors du commun : Ragnar Trail Zion. « C’était une course délirante, » raconte Mirjam Lavabre, « nous avons eu une entente dingue, la course était très dure, il faut l’avoir vécu pour comprendre ». Ragnar, c’est une course de semi-marathon en trois étapes et en vingt-quatre heures. Dans le parc national de Zion, en plein coeur de l’Utah, la folle équipée a couru de jour, de nuit et au petit matin. « Des paysages à couper le souffle, mais aussi une découverte de soi » explique Mirjam Lavabre. Découverte de soi, mais aussi découverte des autres, d’une team. Après la course, l’équipe se lance deux autres objectifs ; le triathlon de Sag Harbor et le Marathon de New York. De nouveaux défis, mais aussi une belle cause à servir, qui arrive comme un signe du destin : courir le marathon au profit de la fondation First Candle.

« Pour courir le marathon 2021, soit l’on ne fait pas partie des inscrits du marathon de l’an passé qui a été reporté à cause de la pandémie, ou alors il faut soutenir une fondation, courir pour une cause » explique Mirjam Lavabre. C’est presque logique pour l’équipée de Français qui a déjà couru l’an dernier un semi-marathon dans les rues de New York en soutien à Bowery Mission. Tous impliqués, tous engagés au service des autres, de ceux dans le besoin.

 

Lever des fonds pour First Candle

Il y a 15 ans, Mirjam Lavabre était frappée par ce qu’il y a de plus abominable, perdre un enfant. Sa petite Lola avait 5 mois quand elle est partie rejoindre les étoiles. Chaque année, il y a environ 3 400 morts subites et inattendues de nourrissons aux États-Unis. Ces décès surviennent chez les nourrissons de moins d'un an et n'ont pas de cause immédiatement évidente, cela peut frapper tout nouveau-né. « Le 15 juin, qui est le jour où Lola est partie, je regardais les fondations à soutenir pour pouvoir courir le marathon, et vraiment par hasard, je suis tombée sur First Candle, » explique Mirjam « je les ai contactés et ils m’ont répondu aussitôt, nous avions nos dossards pour courir le marathon, nous allons courir tous ensemble pour la cause de First Candle, soutenus par la marque Longchamps et j’en suis très émue ».

Mirjam raconte « je cours pour les familles qui ont perdu un enfant, pour aider ces familles. Pour ma part, j’ai été très soutenue, tellement entourée, nos amis avaient même lancé une cagnotte ce qui nous a permis de ne pas avoir à travailler pendant plusieurs mois, mais tout le monde n’a pas la chance d’être entouré ainsi. Et il faut aider ces familles ».

Être entouré, aidé psychologiquement, aidé financièrement, Mirjam Lavabre le reconnaît, cela permet de traverser l’indicible, de se relever. Un petit pas après l’autre. Aussi, c’est avec émotion et ampathie que l’équipe de Mirjam a décidé de lever 50,000 dollars pour aider les familles endeuillées.  « Grâce aux dons, First Candle éduque les familles, les infirmières, les travailleurs sociaux et les soignants à suivre les directives de sommeil sécuritaire pour les nourrissons, ce qui entraîne une réduction spectaculaire du syndrome de mort subite du nouveau-né » peut-on lire sur la page de la fondation.

Courir pour une cause, courir pour aider, tendre la main à chaque foulée, la philosophie de Mirjam, Marie, Agathe, Alain, Arnaud, Régis, Florence, Emmanuel, Antoine, Céline, Manuela, Gregorio, David, Pierre et Stéphan. Ils sont les « Dreamers ».

 

L’entraide à coeur, le souvenir de Lola qui n’a pas soufflé sa première bougie. Lola, la petite étoile qui brillera plus fort le 7 novembre prochain.

 

Pour participer à la levée de fonds des « Dreamers » et faire un don à First Candle

 

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale