Centenaire d’Alain Resnais : son oeuvre cinématographique mise à l’honneur à New York

Par Rédaction - New York | Publié le 15/07/2022 à 15:47 | Mis à jour le 15/07/2022 à 16:01
Photo : La guerre est finie avec Yves Montand
Œuvre cinématographique Alain Resnais

Dans le cadre du centième anniversaire d’Alain Resnais, le cinéma indépendant new-yorkais Film Forum, projette — en français sous-titré en anglais — les plus grands chefs-d’œuvre du réalisateur français, du 12 août au 1er septembre.

 

Centenaire Alain Resnais

 

L’œuvre d’Alain Resnais à l’honneur à New York

RESNAIS 100 est le nom de la rétrospective de 21 films nés du talent l’Alain Resnais qui seront projetés au cinéma Film Forum. La série comprend ses œuvres les plus importantes, notamment HIROSHIMA MON AMOUR, L'ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD , MURIEL, JE T'AIME JE T'AIME, NUIT ET BROUILLARD, MON ONCLE D'AMÉRIQUE ou encore STAVISKY. Mais pas que ! Une nouvelle restauration 4K de LA GUERRE EST FINIE, avec Yves Montand, sera projetée du 26 août au 1er septembre.

RESNAIS 100 comprend également des films moins connus tels que PROVIDENCE (1977), WILD GRASS (2009), LOVE UNTO DEATH (1984) , et la comédie I WANT TO GO HOME (1989), écrite par Jules Feiffer, le seul film mettant en vedette l'ami proche de Resnais Adolph Green, le légendaire dramaturge, parolier et scénariste (Singin' in the Rain, The Band Wagon). La fille d’Adolph Green, Amanda Green (parolière du hit actuel de Broadway, Mr. Saturday Night) présentera la projection le 22 août.

 

Centenaire d’Alain Resnais

Alain Resnais (1922-2014) né à Vannes, en Bretagne et développe une passion pour le cinéma dès son plus jeune âge, assouvissant son intérêt en tournant des courts-métrages en 8 mm. Il s'installe à Paris pour étudier le théâtre à l'âge de 17 ans, et quatre ans plus tard, il devient membre de ce qui allait devenir la première promotion de l'École nationale de cinéma française, l'Institut des Hautes Études Cinématographiques.

À la fin des années 1940, il commence à réaliser des documentaires 16 mm sur de grands artistes. VAN GOGH (1948), évoque la vie de l'artiste en n'utilisant que ses peintures comme visuels, et retrace la vie et l'œuvre du peintre, de ses débuts à l'apogée de sa carrière. Le film avait tellement impressionné le producteur Pierre Braunberger (fréquent collaborateur de Jean Renoir) qu'il avait demandé à Resnais une version 35 mm, qui avait ensuite remporté l'Oscar du meilleur court métrage en 1949.

En 1955, Alain Resnais cimente sa réputation avec son chef-d'œuvre NUIT ET BROUILLARD, un film sur l'Holocauste qui entremêle des images tournées par le réalisateur avec des images d'archives. François Truffaut, alors critique de cinéma, le qualifie de "plus grand film jamais réalisé".

LA GUERRE EST FINIE suit trois décennies après la guerre civile espagnole avec en acteur principal, le grand Yves Montand. Rejeté par Cannes pour ne pas offenser le gouvernement franquiste, LA GUERRE EST FINIE remporte par la suite le prestigieux Prix Louis Delluc français et le New York Film Critics Circle Award du meilleur film en langue étrangère.

 

Film Forum

209 W Houston St

New York, NY 10014

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale