Miami Boys Choir, une chorale juive orthodoxe devenue virale sur TikTok

Par Anne-Claire Voss | Publié le 26/09/2022 à 17:14 | Mis à jour le 26/09/2022 à 17:41
Des vidéos de choristes juifs orthodoxes accumulent en ce moment des millions de vues sur TikTok. Vous pouvez d’ores et déjà retenir leur nom : les Miami Boys Choir.

Des vidéos de choristes juifs orthodoxes accumulent en ce moment des millions de vues sur TikTok. Vous pouvez d’ores et déjà retenir leur nom : les Miami Boys Choir. Mais pourquoi ce succès soudain ?

 

Miami Boys Choir semble vivre, plus d’une dizaine d'années après leurs concerts, un succès planétaire redorant la musique hébraïque. Sur TikTok, on découvre cette chorale composée exclusivement de garçons juifs orthodoxes dans une vidéo datant de 2009. Ils chantent en coeur Yerushalayim, une musique israélienne adaptée par le compositeur et fondateur de la chorale, Yerachmiel Begun.

 

@miamiboyschoir 🗣🗣🗣🗣 after 40+ years of performance excellence, here were 4 soloists who helped usher in big changes for the Miami Boys Choir - the beginning of the Gen-Z generation of MBC’s worldwide fans and followers (2008-2012) #vocals #solo #performance #israel #ישראל #מוסיקה #music #jewish ♬ original sound - Yerachmiel Begun and MBC

Les utilisateurs de TikTok n’ont pas manqué de manifester leurs réactions avec le hashtag jewishtok ou jewishtiktok. Face à cette notoriété soudaine, le compte officiel du groupe qui accumule désormais un total de 1,3 million de likes, a décidé de présenter les quatre solistes de Yerushalayim. Parmi eux, David Hershkowitz, Binyomin Abramowitz, Yoshi Bender et enfin Eliyahu Levi. Là encore, la trend a voulu que chacun note et choisisse son chanteur favori.

 

Miami Boys Choir, une chorale juive orthodoxe devenue célèbre à l’international

Miami Boys Choir (en hébreu Pir 'hei Miami פִּרְחֵי מַיאֶמִי) est une chorale connue depuis les années 90 par la communauté juive. Son fondateur, Yerachmiel Begun, créé en 1977 le premier Miami Boys Choir, à Miami comme son nom l’indique. Il déménage ensuite à New-York, où il décide de proposer une nouvelle chorale, tout en conservant le même nom. C’est celle de New-York, qui connaît désormais un succès planétaire.

 

 

À l’époque, ce groupe organisait des concerts avec un public d’environ 15.000 personnes. De nombreux CD ont également été enregistrés. Leurs albums sont composés pour la majorité de chants hébreux, reprenant principalement des prières. Sur chaque disque figure au moins une musique anglaise, en plus de quelques titres yiddish.

 

Les origines de Yerushalayim

De son côté, Yerushalayim fut écrite par l’auteure-compositrice israélienne, Naomi Shemer, à la veille de la guerre des Six Jours et de la conquête par Tsahal de Jérusalem-Est, occupée depuis 1948 par la Jordanie. Ce chant motiva par le passé les soldats israéliens au cours du conflit.

 

Que sont devenus les Miami Boys Choir ?

De nombreuses personnes se demandent également ce que sont devenus les quatre solistes. Et c’est David Hershkowitz, qui a le plus refait surface. Il est maintenant entrepreneur à New-York, et n'a pas manqué de créer son compte TikTok (930.200 likes et 38.600 abonnés) pour réagir face à ce concert. On le voit même rechanter, 13 ans plus tard, Yerushalayim. Binyomin Abramowitz est, quant à lui, devenu médecin.

@davidhersko Replying to @akasamera your order is ready! #davidherskowitz #miamiboyschoir #cover #foryou #jewishtok #jpop ♬ original sound - David Herskowitz

Enfin, Yoshi Bender et Eliyahu Levi sont restés discrets sur les réseaux sociaux, bien que Yoshi Bender était encore soliste pour le Miami Boys Choir en 2020. Devant tant de succès sur la plateforme vidéo, des rumeurs circulent sur de possibles retrouvailles sur le devant de la scène.

Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale