Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - Comment rédiger un CV canadien

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 13/07/2016 à 17:32 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:35

Jeune diplômé(e), en PVT (programme vacances-travail) ou tout simplement envie de changer de job ? Le CV est la première étape pour se faire remarquer par un futur employeur. Mais prudence ! Que ce soit au Québec ou dans les provinces anglophones, le CV canadien ne se construit pas de la même manière qu'en France. Voici quelques conseils.

Il existe trois genres de CV au Canada : fonctionnel (pour mettre en avant vos compétences), chronologique (pour souligner votre expérience professionnelle, de la plus récente à la plus ancienne) ou mixte (combine le CV fonctionnel et chronologique).

On parle aussi de CV intégral ou de CV abrégé : la première catégorie est plutôt utilisée pour les postes à hautes responsabilités ou les cadres. Il s'agit d'époustoufler l'employeur en décrivant avec détails son expérience. Ledit CV peut alors compter quatre à cinq pages.

N'oubliez pas le plus important : l'orthographe, la grammaire, la clarté et une lettre de motivation pour accompagner votre CV. Si vous êtes actifs sur LinkedIn, actualisez tout de suite votre profil !

? Renseignements personnels

Bien sûr, vous devez indiquer votre nom, prénom, téléphone, adresse et courriel (privilégiez les e-mails professionnels sérieux). Attention, il est inutile de préciser l'âge, le sexe, la situation civile, le numéro d'assurance social ou d'ajouter une photo.

? Objectif de carrière

Comme les CV américains, vous devez expliciter votre career objective, au tout début du curriculum, ce qui permettra à l'employeur de savoir si votre demande correspond à ses attentes. Vous pouvez mettre le poste recherché ou bien développer en une ou deux phrases vos compétences en la matière.

? Études

Changez bien les noms de diplômes qui ne sont pas les mêmes au Québec et dans les provinces anglophones. Signalez vos mentions et votre grade au sein de vos promotions pour vous mettre en valeur.

? Expérience professionnelle

Énumérez vos postes, les entreprises et les dates. Utilisez le langage télégraphique (prétérit sans pronom personnel), des verbes d'action, des exemples et les résultats atteints pour illustrer vos missions et vos compétences.

Mentionnez aussi les logiciels maîtrisés, les langues que vous parlez ou encore vos séjours à l'étranger.

N'hésitez pas à mettre vos expériences de bénévoles : au Canada, elles ont la même valeur qu'une expérience traditionnelle.

? Hobbies

C'est la partie où vous pouvez partager vos passions et ce que vous avez réalisé dans votre vie personnelle (épreuve sportive, concours, etc.). Démarquez vous !

Kim Chaze (www.lepetitjournal.com/montreal) mercredi 13 juillet 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Marion Lovell, l’abnégation au profit du Téléthon

Touchée par des drames personnels liés à une maladie génétique rare, Marion Lovell-Virte est coordinatrice du Téléthon des Français de l’étranger. Elle rêve de mobiliser en force et en nombre...

Sur le même sujet