Samedi 24 octobre 2020
Melbourne
Melbourne

Ecrits d'écoliers : 'La vie en isolement'

Par Olivia, Katherine et Arya | Publié le 28/06/2020 à 01:41 | Mis à jour le 28/06/2020 à 02:14
ecolier isolement camberwell

Le Petit Journal Melbourne continue de donner carte blanche aux jeunes journalistes en herbe du programme français à Camberwell Primary School. Olivia, Katherine et Arya partagent les détails de ce qu'a été leur quotidien pendant le confinement.

L’école à la maison

Pour commencer, l’école à la maison était très difficile car nous étions un peu choquées, parce qu’on n’était pas habitués à ça. C’est aussi distrayant à cause de nos frères et sœurs. Nous sommes excitées de revenir à l’école pour voir les amis.

Rester en contact

Ce n’était pas facile de rester en contact avec nos amis pendant l’isolement car beaucoup de fois quelqu’un n’était pas libre. Mais, on avait des Zooms avec nos amis et quelque fois des réunion de classe sur WeBex. Ce n’est pas comme l’école mais c’est mieux que rien.

Les connections avec les profs

Nous avons des opinions différentes. Certain personnes dit qu’on a une connection meilleure quand on est en isolement car on peut avoir les conversations privés plus facilement. Mais les autres pensent que c’est plus difficile d’avoir une connection avec les profs parce que, certaines fois, les profs nes sont pas libre pour répondre aux questions.

Avantages et inconvénients de l'école à la maison

On a des émotions différentes. Quelquefois on pense que l’école à la maison est mieux car, si tu veux demander une question, pas tout le monde doit écouter  ta question. Mais parfois on pense qu'aller à l’école est mieux parce qu’on peut voir les amis.

Maintenant tu connais nos expériences dans ce confinement. C’était difficile et facile à la même fois. À la maison il y a plus de distractions avec nos familles, mais à l’école les amis sont distrayant aussi quelquefois.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

Emily in Paris : croissant, béret et clichés

La série Emily in Paris, lancée le 2 octobre sur Netflix, suscite la controverse sur les réseaux sociaux. Les spectateurs oscillent entre moqueries et consternation sur les clichés parisiens.