Mercredi 16 octobre 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Classement des villes les plus chères pour expats: L'australie recule!

Par Rim Böhle | Publié le 29/06/2019 à 03:12 | Mis à jour le 01/07/2019 à 00:10
australie bloomberg expat

Le classement redouté! L'agence Bloomberg a publié sa liste annuelle des villes les plus chères dans le monde pour une expatriation. En tête Hong-Kong. Les villes australiennes connaissent un fort recul cette année.

Sydney la ville australienne la plus chère pour une expatriation

Sydney arrive dans le classement à la cinquantième place, se plaçant en tête des villes australiennes les plus chères au monde pour une expatriation. Elle perd cependant 21 places par rapport à l'année 2018. Selon Bloomberg, Sydney est la ville où le prix moyen d'une bière est le plus cher mais aussi la 10e ville la plus chère pour louer un appartement non meublé de 80 à 120 mètre-carrés, la 7e ville la plus chère au monde pour le prix de ses tickets de cinéma, et enfin la 10e ville la plus chère pour le prix de son pain.

Melbourne recule dans le classement

La ville de Melbourne arrive à la 79e place dans le classement général, perdant 21 places par rapport à l'année 2018. Melbourne n'apparaît pas dans les autres sous-classements donnés par Bloomberg. Perth se place ensuite en 87e position, puis vient Canberra à la 96e place et Brisbane à la 103e place.

Le classement des villes francophones

La première ville francophone du classement général est Genève, à la 13e place, puis Paris à la 47e place. Brussels arrive au 77e rang des villes les plus chères pour s'expatrier.

Rim Bohle

Rim Böhle

Responsable de l’édition Melbourne. Expérience de 10 ans comme analyste politique pour des agences gouvernementales. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café!
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

JUSTICE

Monsanto : une deuxième plainte déposée en Australie

Une deuxième plainte contre le géant agricole Monsanto vient d'être enregistré en Australie. le plaignant lie son cancer au le glyphosate, la molécule presente dans les produits desherbants utilisés.