Vendredi 19 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Métro lisboète : bientôt de São Sebastião à Campo de Ourique

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 28/11/2018 à 01:44 | Mis à jour le 28/11/2018 à 01:51
Lignes Metro

Vitor Domingues dos Santos, président du conseil d’administration du métro de Lisbonne, a demandé l’autorisation au gouvernement portugais de relancer le projet de raccordement de la ligne rouge de São Sebastião à Campo de Ourique, en attente depuis mai 2017. "Je pense que tous les Lisboètes aimeraient avoir un métro à Campo de Ourique" a t-il déclaré. Le projet prévoit notamment une station à Amoreiras, un arrêt qui manque effectivement à beaucoup de voyageurs qui travaillent dans ce haut quartier de Lisbonne. C’est la construction de deux autres nouvelles stations sur la ligne verte –Santos et Estrela– qui a apparemment retardé le lancement du raccordement de la ligne rouge, mais Vitor Domingues a affirmé que les travaux devraient commencer d’ici 2020. Evidemment, il faudra être patient avant la mise en fonctionnement de toutes ces nouvelles stations, mais en attendant le responsable a promis aux utilisateurs plus de trains aux heures de pointe en 2019 sur la ligne bleue du métro lisboète.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Rencontre trilatérale entre le Portugal, la France et l’Espagne

La secrétaire d’Etat française chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin, était à Lisbonne ce 11 juillet dans le cadre d’une réunion trilatérale entre le Portugal, la France et l'Espagne.

Communauté

EXPATRIATION

Questions d'actualité pour les Français expatriés au Portugal

Françoise Conestabile (UFELisbonne) et Mehdi Benlahcen (ADFEPortugal) abordent ici ce qu’ils considèrent être, dans les mois à venir, des questions importantes pour la communauté française expatriée.

Que faire à Lisbonne ?

DÉCOUVERTE

L’île de Armona, un petit bijou en Algarve

Coincée entre l’océan atlantique et le parc naturel de la Ria Formosa, l’île de Armona s’étant sur à peine 10 kilomètres. Pourtant, de nombreux visiteur s’y pressent l’été pour passer la journée