Lundi 21 mai 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laurent Binet réinvente le roman

Par Olivia Baali | Publié le 27/04/2018 à 22:47 | Mis à jour le 30/04/2018 à 00:13
Laurent Binet

Dans le cadre de la fête de la Francophonie 2018 qui s’est déroulée au Portugal du 1er au 31 mars, l’Institut Français du Portugal - à Lisbonne- a accueilli l’écrivain français, Laurent Binet. Auteur de "HHhH" et de "La septième fonction du langage". Il est venu échanger avec ses lecteurs mercredi 28 mars 2018. Retour sur cette rencontre 
 

L’auteur

Laurent Binet est un homme de lettres, un enseignant originaire de la région parisienne qui s’est tourné vers le métier d’écrivain. Il a été récompensé du prix Goncourt pour le roman historique "HHhH" sorti en 2010 et du prix du roman Fnac et Interallié pour le roman policier "La septième fonction du langage" sorti en 2015.

Il voue une profonde admiration au philosophe Roland Barthes à qui il doit sa formation intellectuelle et à qui il rend hommage dans "La septième fonction du langage". Laurent Binet s’inspire également d’Eduardo Galeano et d’Eric Vuillart qui sont ses écrivains favoris. A travers sa littérature, il invite le lecteur à apprendre en s’amusant, à sortir de sa zone de confort et à s’interroger sur les questions qu’il lui soumet.

 

"Le roman réaliste ne m’intéresse pas"

Romancier et critique, Laurent Binet fait bouger les codes de l’écriture. "Je suis dans le refus du roman réaliste psychologique" déclare t-il lors de l’échange à l’IFP. Malgré sa récurrence actuelle, le roman réaliste appartient, d’après lui, à une époque révolue. Les deux grands succès de l’écrivain "HHhH" et "La septième fonction du langage" témoignent d’une volonté de rompre avec les "procédés artificiels". Le "je" que l’on découvre dans "HHhH" représente la rencontre directe entre le narrateur-auteur et le lecteur. Ainsi, dans ses livres, Laurent Binet aime entretenir une conversation avec son lecteur et ne se cache pas derrière un narrateur : "si je parle de quelqu’un qui me ressemble, autant que ce soit directement moi dans le livre", explique t-il.

Laurent Binet

Deux romans, deux visées

Le roman historique "HHhH" raconte la véritable histoire de "l'Opération Anthropoid", au cours de laquelle deux résistants tchécoslovaques sont envoyés par Londres pour assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo et des services secrets nazis. Le titre "HHhH" est un acronyme qui, traduit de l’allemand, signifie "Le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich". Laurent Binet a fait le choix de partager les problèmes auxquels il s’est heurté pour écrire ce roman en incluant des passages qui expliquent comment il a utilisé les témoignages et les faits historiques. "J’ai voulu coller à la réalité sans rien inventer même si cela est une tâche difficile" confie t-il. "HHhH" est donc un mélange entre narration et récit personnel autour de la construction d’une histoire qui tient finalement sur la vérité de l’Histoire.

Son deuxième roman, "La septième fonction du langage", est un polar qui défend l’hypothèse selon laquelle le philosophe et sémiologue Roland Barthes aurait été assassiné. L’inspecteur Jacques Bayard, qui fait référence au personnage Jack Bauer dans la série "24h chrono", va enquêter sur les circonstances de cette mort en se servant de la sémiologie qui n’est autre que la profession de Roland Barthes. Qualifié de "roman post-moderne" par la presse française, c'est avant tout "un roman qui s’interroge sur-lui-même car j’aime placer le lecteur dans une situation de doute et d’insécurité" explique Laurent Binet en présentant son livre comme un jeu qui joue avec la réalité. Les personnages ressemblent aux originaux et parlent avec leurs propres mots puisqu’une fois de plus l’écrivain s’inspire de témoignages et de textes originaux. Le mélange entre la culture populaire et la culture classique y est flagrant avec par exemple, des références au célèbre agent secret James Bond, à Hamlet ou encore à Don Quichote.

Laurent Binet retient de ses expériences au Portugal des moments très chaleureux et se souviendra particulièrement de moments forts en lien avec les villes de Porto et de Lisbonne. Son prochain livre est en cours. Il se déroulera au XVIème siècle et un passage de ce roman sera consacré à Lisbonne…

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Philou dim 29/04/2018 - 13:27

Laurent Binet réinvente le roman...faut pas exagérer !

Répondre

Actualités

MUSIQUE

L'Israel sacré à l'Eurovision, la France 13ème et le Portugal dernier

Israël a remporté pour la quatrième fois de son histoire le concours de l'Eurovision grâce à une chanson inspirée par l'esprit #MeToo, plébiscitée par des millions de téléspectateurs...