Mercredi 15 août 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laetitia Colombani : "La tresse", un hommage aux femmes courageuses

Par Olivia Baali | Publié le 13/06/2018 à 23:22 | Mis à jour le 14/06/2018 à 11:58
Photo : ©O. Baali
Laetitia Colombani La Tresse

Laetitia Colombani a été invitée par l’Institut Français du Portugal à venir présenter son premier roman, La tresse. L’auteure est venue échanger avec ses lecteurs alors qu’elle participait à la Nuit de la Littérature Européenne à Lisbonne, pour laquelle son roman a été sélectionné afin de représenter la France.
 

L’auteure

Réalisatrice, scénariste, actrice, écrivaine… Laetitia Colombani a plus d’une corde à son arc. Après avoir réalisé des courts et long-métrages "A la folie… Pas du tout" et "Mes stars et moi", elle fait quelques apparitions à la télévision et au cinéma aux côtés notamment de Kad Merad ou encore de Catherine Deneuve et Audrey Tautou pour ne citer qu’eux.
 
Son premier roman, La tresse, paru chez Grasset en mai 2017, a été sélectionné pour représenter la France à l’occasion de la 6ème édition de la Nuit de la Littérature Européenne qui  s´est déroulée ce 9 juin dans la capitale portugaise. Traduit en 29 langues, La tresse a reçu de nombreux prix dont le 40ème prix Relay des Voyageurs Lecteurs, le Trophée Littéraire 2017 des Femmes de l’Economie et le Globe de Cristal 2018 du premier roman.
 
La Nuit de la Littérature Européenne rassemble des écrivains de toute l’Europe. Laetitia Colombani ne cache pas son émotion : "C’est émouvant pour moi de revenir dans ce pays qui me plaît énormément et de plus pour y présenter mon premier roman. Je suis honorée que La tresse ait été sélectionnée pour cette édition 2018. C’est très intéressant pour moi de voir comment mon roman peut être accueilli au Portugal".
 

Laetitia Colombani à l’Institut Français du Portugal


"Un hommage aux femmes courageuses"

La tresse retrace l’histoire de trois femmes à la destinée différente, au Canada, en Sicile et en Inde. Une transversalité qui peint des portraits de femmes d’aujourd’hui tout en dénonçant les moeurs des sociétés contemporaines occidentales avec l’histoire de la femme canadienne et celles, plus rustiques, de la sicilienne et de l´indienne. "J’ai choisi de raconter l’histoire de ces femmes issues de cultures différentes et de mode de vie différents pour qu’une sorte de comparatif intrinsèque se manifeste chez le lecteur".
 
Ce roman est considéré par son auteur comme un hommage rendu aux femmes que ce soit une "working girl" à l’image de la canadienne ou une Intouchable à l’image de l’indienne, il s’agit avant tout de parler du sort de ces femmes, que le courage et la force rassemblent. "La tresse est un hommage que je rends aux femmes courageuses. Je voulais parler des femmes dans le monde actuel et rendre hommage à leur courage, montrer aussi les difficultés auxquelles elles sont confrontées. Je me rends compte que les femmes courageuses sont celles que j’admire le plus ; pas nécessairement  les femmes célèbres mais ces femmes qui se battent tous les jours pour essayer de faire bouger des montagnes".
 
Pour l’heure, l’auteure s’est déjà lancée dans l’écriture d’un second roman. "C’est un projet important pour moi. Celui-ci sera différent de La tresse mais reste dans la même veine : des histoires de femmes qui sont très liées avec des thématiques qui me tiennent à coeur". Tout ce que nous pouvons lui souhaiter c’est qu’il connaisse le même succès que le premier.

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Vivre à Lisbonne

TOURISME

Immobilier à Lisbonne - Pourquoi opter pour la visite virtuelle ?

Les descriptions et les photos figées/retravaillées sont actuellement les sources principales d’informations disponibles lorsque l’on prend connaissance d’un bien immobilier sur internet.